5.5/10

Mieru Hito

Avec Psyren dont les deux premiers tomes sortiront lors de la Japan Expo 2011 chez Kana et Beelzebub (manga d'un de ses assistants sur Mieru Hito), on parle de plus en plus de Toshiaki Iwashiro en France. Pourtant, son premier manga Mieru Hito est disponible chez Paninin depuis juin 2008! Autant dire qu'il est passé inaperçu chez nous, noyé dans la masse de Shônen sortis en 2008...


Les couvertures des 4 premiers volumes de la série.

Série en 7 volumes, Mieru Hito narre l'arrivée d'Himeno Okegawa à la Résidence des Ephémères, un immeuble étrange de Tokyo. Venant de la campagne et n'étant qu'une jeune adolescente, elle a choisi cet immeuble pour son prix défiant toute concurrence. Alors qu'elle fait route vers la résidence, elle est attaquée par un esprit malfaisant. Sauvée par un dénommé Myojin, ce dernier se rend compte qu'elle peut voir les esprits. Ce jeune homme aux cheveux blancs est un guide. Son métier: aider les esprits (bons ou mauvais) à rejoindre les cieux (de gré ou de force). Coup de bol... Ce dernier s'avère aussi être le gérant de la résidence qui, à la grande surprise d'Himeno, est habitée par des fantômes!


Première rencontre entre Himeno et Myojin.

Si je devais résumer Mieru Hito en un mot, je dirais... "Classique". Le problème avec cette série (et les sérieux qui font entre 5 et 10 tomes en général), c'est qu'elles sont rarement originales. Elles sont assez agréables pour se laisser lire mais ne possèdent pas ce petit "truc en plus" nécessaire pour en faire un hit ou une série sur laquelle on reviendrait. Comme toujours dans les Shônen, on a un héros au passé mystérieux, une héroïne ingénue et des personnages secondaires (ici sans grand charisme il faut l'avouer...) presque anecdotiques. Au départ constitué de petites histoires où Myojin finit toujours par guider un fantôme (sur le point de devenir mauvais ou mauvais) vers les cieux, le scénario s'étoffe ensuite avec l'arrivée d'un groupe d'esprits plus puissants que les autres ayant un lien avec Himeno. Cependant, malgré les différentes pirouettes scénaristiques utilisées par l'auteur, on reste dans une trame très linéaire et prévisible.


Myojin et son ancien maître lors d'un entrainement.

Pourquoi sortir Mieru Hito en 2008? A mon avis, Panini a voulu surfer sur le succès de Psyren qui venait de débuter au Japon. Si Mieru Hito avait vraiment bien marché en France, ce dernier aurait probablement acheté la licence de Psyren pour faire d'une pierre deux coups. Cependant, le succès est resté plus que moyen et il faudra attendre cette année pour découvrir Psyren qui est bien meilleur son ainé. On voit que toute l'expérience acquise par l'auteur lui aura servi, que ce soit au niveau de l'histoire ou au niveau de la gestion des personnages mais je réserve les détails pour la critique des deux premiers volumes en juillet.


Le jeune Myojin face à un esprit (à gauche) et la personne qu'il est devenu (à droite).

Mieru Hito est un Shônen plus que (trop?) classique et qui ne possède pas vraiment de qualité pour se démarquer des dizaines de millions de sorties dans cette catégorie. Cependant, si vous pouvez trouver la série complète pour une faible somme, n'hésitez pas trop longtemps car, Myojin a sacrément la classe par moments!

A découvrir

Black Cat

Partager cet article
A voir

The Innocent

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques