6.5/10

Mixim✰11 T.7


Princes et princesses ?
Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Comme dans le tome 6, il n'y a absolument aucune évolution dans l'histoire puisqu'on se trouve toujours dans le combat entre les princes et les 12 pénitences. Les premiers 8 premières étant vaincues, il n'en reste plus que 4 mais ce sont les plus puissantes. Parmi elles se trouve une voyante qui va enfin révéler la véritable identité du prince (on nous pousse à le croire mais bon, il ne faut pas oublier que c'est un ennemi qui fait la révélation donc on ne sait jamais). Les 4 pénitences restantes sont beaucoup plus fortes et plus résistantes que les précédentes et la distribution des combats est donnée :

  • Nero et Juzo doivent faire face à Cebère, un monstre idiot à la puissance de frappe phénoménale.
  • Momoko se bat contre Crête, la voyante.
  • Ichimatsu affronte Zéro, personnage complètement fêlé qui aspire à tout comprendre (et en s'amusant, s'il vous plait !).
  • Koume et Takezo se retrouvent face à Hippoly, un ancien ami de Vulcain (autre pénitence que les héros ont déjà vaincu), encore très mystérieux.

Alors que Momoko se bat contre Crête, cette dernière lui révèle que l'un d'eux mourra trahi par ses compagnons. L'heure est donc grave pour nos héros et la bataille (et DODO ne semble pas montrer le moindre signe de mouvement...) ne s'annonce pas de tout repos !

Que peut-on attendre du prochain volume ? Je pensais que l'auteur ferait rapidement intervenir DODO vu la faiblesse des pénitences mais il n'en est rien. Le boss n'est pas pour tout de suite puisqu'il va falloir compter sur les monstres qui surclassent les autres pénitences. La dynamique des combats n'est pas mauvaise mais l'histoire stagne beaucoup et il serait bien de repartir un petit peu. La série fait 12 volumes (il en reste donc que 5) et aucun des boss finaux n'a été battu. Je ne sais pas comment il compte s'y prendre mais Anzai risque de bâcler un peu sa fin s'il continue à s'attarder sur ces petits combats qui n'ont pas vraiment de lien direct avec l'histoire...

Le mot de la fin : Mixim✰11 est une série très irrégulière. Les tomes sont parfois bons, parfois mauvais. La narration s'attarde sur certains passages dont le but est difficile à cerner. Ce que l'on ne peut pas reprocher à Anzai, c'est son traitement des personnages principaux puisque Momoko a le droit à une belle (et "sexy") mise en avant en début de volume. Ses relations avec les 3 princes changent et permettent à la jeune fille de s'épanouir un peu plus. Le dessin est toujours aussi efficace lors des combats (aucun problème de lisibilité, l'action est très claire). Je reste donc assez curieux de voir où l'auteur va mener ses personnages. Rendez-vous pour le tome 8 !

A découvrir

Stardust Wink T.4

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques