5/10

Mixim✰11 T.8


Une couverture splendide !
Nos héros sont toujours en plein combat contre les 12 Pénitences mais ce long affrontement touche à sa fin ! Le combat contre Cerbère de Nero et Juzo est expédié assez rapidement (même en quatre page) pour mieux ressurgir ensuite puisque Crête, la voyante, adversaire de Momoko, le ressuscite grâce à une technique qui lui permet de manipuler les cadavres. On se rend d'ailleurs compte de la puissance de la Nova des Gémeaux pendant ce combat puisque Momoko pulvérise littéralement son adversaire avec ce pouvoir. Le combat d'Ichimatsu et Zéro est un peu plus intéressant puisque cet adversaire est bien plus fort qu'il n'y parait et le prince sera contraint de faire appel à un nouveau pouvoir pour réussir à défaire son ennemi. Takezo et Koume, de leur côté, doivent faire face à un adversaire pour le moins étonnant mais le pouvoir de Koume a bien évolué et l'utilisation de la Nova de la Balance nous permettra d'assister à un joli spectacle !

Malheureusement pour nous lecteurs, ce volume est encore 100% combats mais la bonne nouvelle, c'est que c'est probablement fini... Enfin... Disons qu'on devrait avoir une pause narration dès le prochain volume avec un petit flashback sur les origines des 4 personnages qui composent le groupe Shadow Matter. Par contre, puisqu'il y a des combats, parlons en ! Ils sont expédiés super rapidement, peut-être l'auteur avait-il envie d'en finir avec cette partie un peu longuette de son histoire ? Difficile d'en dire beaucoup plus parce qu'il n'y a rien de plus en termes de contenu. Trop de combat tue le combat ?

Vous l'aurez compris, ce tome contient les derniers combats contres les sbires de DODO et le chef devrait pointer le bout de son nez dès le prochain tome. On devrait donc en terminer avec cette partie et se diriger vers l'arc final de la série puisqu'il ne reste plus que... 4 tomes ! Eh oui, MiXiM✰11, c'est bientôt fini et on espère que le niveau va remonter un petit peu d'ici la fin de la série. J'aimerais bien retrouver les sensations des premiers volumes qui m'avaient beaucoup plu (en particulier, la fraîcheur du thème qui, soit dit en passant, est de plus en plus passé sous la trappe, en tout c'est mon impression). Vu la vitesse à laquelle se lit le tome, on peut le caser au détour de deux autres, mais quand même !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques