4/10

Model

Le vampire est une des créatures les plus exploitées par notre système commercial. Romans, films, parodies, chansons, etc... De quoi se faire retourner Bram Stoker dans sa tombe. Il devient du coup assez difficile de sortir quoi que ce soit d'original concernant le vampire. En effet, qui peut prétendre donner une bonne interprétation de Dracula alors que tout le monde aura à l'esprit celle de Christopher Lee ou Bella Lugosi ? Un champ reste encore néanmoins peu exploité, et c'est celui pour le moins inattendu du manga, du manwha même, en ce qui nous concerne.
Model
Model
Model
est à première vue une oeuvre extrêmement intéressante. Une jeune étudiante en art fait la rencontre d'un vampire, qui, frappé par les convictions et l'insolence de sa cible, lui lance un défi machiavélique, celui de peindre son portrait. Pour cela, il faut que Jiyae - c'est son nom- arrive à saisir la nature même du vampire. Ainsi, Muriel - c'est son nom- l'invite à vivre dans son château le temps qu'elle peigne le portrait. En essayant de se rapprocher du dangereux vampire, Jiyae ne risque t'elle pas de mettre en péril sa vie comme sa santé mentale?

Model est donc un manhwa très engageant, et pour le moins original. Une excellente idée de scénario, qui se retrouve hélas complètement submergée par une mauvaise exécution, et des dessins bien trop typés Coréens pour donner de la crédibilité à une histoire de vampire Européen, se déroulant en Angleterre, qui plus est.
Au fur et à mesure que l'histoire se développe, de nouveaux personnages font leur apparition, tous tournant autour de Muriel le vampire, et peu à peu le scénario diverge de son origine et de son idée d'origine. Plutôt que de nous présenter un manwha aux tendances un peu malsaines et traitant du mythe du vampire en nous présentant un personnage froid et mystérieux, Lee So Young se limite à une sorte d'enquête sur le passé de Muriel et des habitants du château, sur leurs amours passés et révélant leurs terribles secrets dans une ambiance très romanesque. Paradoxalement, le seul personnage surprenant de cette histoire risque bien d'être l'héroïne Jiyae. Néanmoins, le plus grave reste le design tout simplement hors de contexte des personnages.

Il est vrai que Model est un manwha, et que l'on aurait pu s'attendre à des dessins en conséquence. Pourtant, des dessinateurs comme Ayami Kojima arrivent avec aisance à dessiner de superbes vampires aux allures manga. Pourquoi pas ici ? On a l'impression que Lee So Young ne tente même pas d'adapter son style au sujet traité, nous faisant cadeau d'un vampire aux allures de pop-star Coréenne, entre autres personnages ratés. Les décors, présents une page sur deux, n'arrivent que trop peu à retranscrire l'ambiance gothique que le manwha revendique, sans pour autant s'en approcher.

Model est un manwha raté, presque soporifique, et peu agréable à l'oeil. Il en aurait fallu de beaucoup pour corriger ce tir, qui partait pourtant d'un très bon concept. Seulement, une seule bonne idée ne suffit pas à sauver la mise, surtout quand on sait qu'il y a bien mieux comme manga, dans le même genre.

A découvrir

Tokyo Mew Mew

Partager cet article
A voir

Number 5

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    01/10/2006 à 05h04

    Répondre

    j'ai lu le tome 1.
    C'est vrai que l'intrigue s'annonçait prometteuse;Mais franchement,les dessins...trop laids!J'ai vraiment du mal avec ce genre là,cheveux filasses dans tous les sens,corps anguleux jusqu'à l'excès,femmes et hommes quasi indifférenciables...un peu de sobriété par pitié!
    Ca n'aurait pas été de trop pour un récit d'ambiance tel qu'une histoire de vampire...

    Je me disais donc que la seule chance pour que ce petit manwha puisse m'intéresser dans un hypothétique futur serait que le scénario évolue vers du très bon,ce qui excuserait à mes yeux la qualité graphique.

    Mais,comme l'a si bien dit Juro...c'est le contraire qui s'est produit!

    Alors du coup,sans hésitation:à la trappe!

  • juro

    01/10/2006 à 10h20

    Répondre

    Mais,comme l'a si bien dit Juro

    Rendons au chevelu ce qui lui appartient, la critique est de Jade
    Je partage vos avis, le tome 1 est presque sobre par rapport au reste qui tombe dans l'affligeance du shojô de base. Dommage.

  • Anonyme

    01/10/2006 à 12h50

    Répondre

    Il s'est passé un truc incroyable:
    ma tête avait prévu d'écrire "Jade"...et mes mains ont tapé "Juro"!
    Je ne sais pas ce qui s'est passé!
    Mes plus plates excuses à tous les deux!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques