7.5/10

Monde Formidable (Un)

Destins croisés, croisements inferanux, enfer du dimanche, dimanche de paresse, paresseux étudiant, étudiant délirant... un petit panel de ce que sait faire Isio Asano dans Un Monde Formidable.

Tout ne va pas bien au Japon. Bien au contraire. Les problèmes de société s'accumulent mettant à mal les classes populaires. Dans un système prônant la réussite à tout prix, l'échec n'est pas permis et les marginaux sont pointés du doigt avec force par la « masse ». Constatant cet effet, des mangaka ont aussi essayé d'apporter leur pierre à l'édifice à l'exemple de Vitamine. Inio Asano nous éclaire sur des personnages marqués par la vie, contrastant avec l'image d'un Japon gagnant. Un Monde Formidable, titre ironique par excellence, nous brosse des portraits de personnages peu communs...

Pile et...

Un Monde Formidable (c) Kana
Un Monde Formidable (c) Kana
Dans la vie de tous les jours, dans la vie de tous les gens, il y a des hauts, il y a des bas. Parfois, on a envie de baisser les bras, de se laisser aller, et parfois, le hasard, le destin se charge de nous rappeler que le monde est formidable. Le quotidien de gens ordinaires mis en scène en histoires courtes, parfois drôles, absurdes ou aux frontières du fantastique...

Avec Un Monde Formidable, nous voici plongé au beau milieu de quotidien allant du plus commun au plus insensé. Réussir ses examens, échapper à ses créanciers après avoir effectué un braquage, changer de vie du tout au tout, ne plus jamais être une victime de la cruauté d'autres enfants, grandir et faire sa vie, obtenir une seconde chance, trouver le respect de son frère des années après, se supprimer, vivre...C'est cela Un Monde Formidable, une vision noire ou tout simplement juste du monde qui nous entoure et dont nous n'avons pas conscience. Et c'est tout bonnement narré avec aisance. Entre humour et gravité, Inio Asano délivre quelques scénarios plaisants avec la particularité d'être lié par des pages de transition en une seule vignette. L'idée se révèle follement prenante et ce microcosme humain revient cycliquement, les personnages se croisent, se recroisent, tournent et retournent, comme dans les hasards de la vie.

Face

Homme ou femme, vieux ou jeunes, l'ensemble de la société connaît un mal-être latent et chaque problème est traité avec une minutie palpable dans les répliques des personnages faisant mouche. Si la qualité et la gravité des drames varient du tout au tout, c'est pour mieux faire passer le côté humoristique de certaines histoires. Mais au détour de ces histoires, les marginaux se côtoient, se rencontrent, agissant comme des individualistes sans se douter de la souffrance du voisin, ne la découvrant que trop tard (rappelez-vous l'introduction). Pourtant, l'oeuvre aborde tellement de problèmes qu'il devient difficile d'en faire ressortir une et la conclusion globale s'avère légèrement décevante par son ton rassembleur alors que justement l'individualité de ses personnages les rendait unique.

Le dessin emprunte un peu au travail d'Urasawa, surtout pour les yeux des personnages féminins. Avec un trait fin et travaillé donnant toutes les expressions possibles à des représentations grandeur nature, soit humaine, à des caractères propres et unilatéraux. Pas de remise en question, pas le temps ! Le mangaka insuffle cette idée à travers son découpage rythmé, laissant les histoires se dévorer dans des cases bien remplies.

L'espace de deux volumes, Un Monde Formidable pourrait être considéré comme un one-shot représentant les problèmes de la société japonaise et plus globalement mondiale. Plus que jamais à rapprocher de 13 Vies. Un livre d'intérêt général.

A découvrir

Tennen, pur et dur

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    21/12/2006 à 02h49

    Répondre

    Un ouvrage très très sympathique.
    Les personnages que l'on retrouve d'une histoire à l'autre,qui se croisent et s'entrecroisent:une super idée,qui est de plus habilement maîtrisée.

    Le seul bémol pour moi,c'est que graphiquement,ya pas de quoi crier hourra.C'est propre,sobre...mais j'accroche pas trop.Après c'est juste une question de goût...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques