6.5/10

Monster Collection

Non, Monster Collection n'est pas un ersatz de Pokemon. Non, ce n'est pas une version collector de Monster. Non, Monster Collection n'est pas un jeu à collectionner mais bel et bien un manga d'héroïc fantasy autant dire fortement inspiré de l'ambiance de titre comme Slayers. Ambiance légère avec gags récurrents, passages en mode combat assortis de pouvoir magique et héros répondant à la norme commune du genre, le manga parvient à tirer son épingle du jeu en proposant d'autres atouts plutôt axés sur le dessin.

Monstre Kashé

Monster Collection
Monster Collection
Dans le monde des six éléments fondamentaux, la magie est monnaie courante. Kashé est une jeune fille fougueuse et maladroite, apprentie invocatrice dans la ville de Sasan. Après le vol du « dieu protecteur de la connaissance », clé menant à la légendaire encyclopédie divine, elle se voit confier la lourde mission de retrouver l'auteur du crime. Elle fera tour à tour la rencontre du Corbeau, jeune soldat appartenant à l'armée secrète, et Nastassja, une créature lamia. Tous deux se joignent à notre héroïne dans sa quête périlleuse au cours de laquelle ils affrontent plusieurs créatures envoyées par un ennemi aussi puissant que mystérieux. C'est alors que pendant une halte bien méritée, un nouvel allié fait son apparition...

Et nous voilà reparti sur les traces d'une copie de Lina Inverse et compagnie pour une grande cause de sauvetage du monde. A deux, trois détails près. Si l'héroïne représente le portrait craché de la magicienne de Slayers, Corbeau présente un chara design très similaire à celui d'Ed de FullMetal Alchemist. La parenté laisse peu de doutes sur les sources mais l'essentiel ne s'y trouve pas. Scénario classique, chara design convenable mais déjà-vu, Monster Collection illustre une fois de plus le fait que les mangas d'héroïc fantasy ressortent avant tout par leur bestiaire assez impressionnant en genre et en qualité de trait. Les monstres présentent une foultitude de détails assez impressionnante, ne laissant aucun doute sur la qualité du dessin. Mais l'histoire répond aussi aux classiques du genre en mélangeant gags redondants, combats intenses et instants d'émotion. En axant un peu plus le côté humour réussi aux sur les bases d'un fan service soft, Monster Collection obtient sa seule originalité visible.

La bonne, la brute et le truand

L'action est omniprésente et donne sa dimension fofolle au manga sans toutefois tomber dans les excès car la narration pour mener le scénario à ses fins reste prédominante. Le manga conserve sa trajectoire et n'oublie pas de suivre son cahier de charges à grands coups de cases chocs. Le découpage est actif sans être explosif, le trait rend les personnages suffisamment vivants pour rendre l'ensemble acceptable.

Empruntant aux traits fouillés des Chroniques de Lodoss et à la folie latente des histoires plus classiques de shônen manga du genre, le manga tombe aussi parfois dans la facilité de larges cases dont le remplissage laisse à désirer. Néanmoins, l'édition de qualité chez Asuka parvient à la compenser. En format moyen sur du papier souple, le manga se lit facilement et avec un ton appréciable. Accessible véritablement à tous, Monster Collection permettra de se familiariser avec l'ambiance du manga d'héroïc fantasy. Et comme le nombre de volumes est peu élevé, c'est une opportunité à saisir.

Monster Collection se révèle être un bon manga de genre. Les accrocs préféreront se tourner vers des récits plus orientés seinen mais les autres y trouveront leur compte avec un ton léger et diamétralement opposé à autre chose qu'un pur divertissement. Simple et divertissant, un bon résumé qui n'a pas de quoi faire peur. Bouh !

A découvrir

Clan des Tengu (Le)

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques