9/10

Moonlight Act T.9

Le plus emblématique des héros de conte japonais a succombé au coup de lune ! Momotarô, samouraï né dans une pêche, décapite ceux qui l'empêchent de mettre la main sur l'arme ultime : la Princesse au Bol ! Celle-ci et le Chat Botté s'allient donc pour affronter le coupeur de têtes et ses trois animaux apprivoisés au moyen de curieuses boulettes sucrées. Mais nos exécuteurs improvisés auront besoin de l'aide de Gekkô pour vaincre. Un Gekkô remonté comme une pendule depuis qu'il sait ce qui est arrivé à sa Engekibu…


Pas le temps de regarder le ciel.

Pour célébrer la sortie du tome 9 grosso-modo 9 mois après le huitième, je vais adopter un format un peu différent puisque je vais vous donner 9 raisons détaillées de le lire. 

  • Raison n°1 : Le graphisme. Le trait de Fujita, on l'aime ou on l'aime pas. Pour ma part, j'en suis raide dingue. Il réussit à donner un dynamisme hallucinant à ses combats et l'impression de mouvement est complètement folle grâce à son encrage épais. 
  • Raison n°2 : Le conte choisi. La légende de Momotarô est un classique parmi les classiques au Japon, ce qui fait que l'auteur n'a pas vraiment le droit de se rater sous peine de lynchage, ce qui n'est pas arrivé sinon on le saurait. La réécriture ne peut donc qu'être géniale. 
  • Raison n°3 : Si je vous dis que, lors de son périple, Momotarô est protégé par un faisant (kiji), un singe (saru) et un chien (inu), ça vous dit toujours rien ? Pensez One Piece... Alors, c'est bon ? Les trois amiraux de la Marine sont tirés de cette légende ! 
  • Raison n°4 : Le déroulement du combat. Gekkô est incapable de vaincre Momotarô et ses suivants seul. Il va devoir compter sur l'aide des autres pour y arriver, chose encore inédite dans la série.
  • Raison n°5 : La violence. Fujita n'hésite pas à mutiler ses personnages et Ichiya (le chat botté) va jusqu'à perdre un bras dans un combat où il se fait battre à plate couture. 
  • Raison n°6 : Pas de Engekibu. Fujita se débarrasse un peu de son personnage féminin qui ne sert pas tout le temps à grand chose, en faisant le prix de la victoire. Pas bête !
  • Raison n°7 : Les visages déformés par la folie instaurée par le coup de lune de Momotarô et ses protecteurs. On sent qu'ils ne sont pas dans leur état normal et Fujita se fait un plaisir d'en faire de véritables monstres (dans tous les sens du terme). 
  • Raison n°8 : Le courage d'Ichiya. Le chat botté était l'un des personnages les plus détestables de la série jusque là. Il remontera dans l'estime de tous les lecteurs après ce tome !
  • Raison n°9 : Le retour de deux personnages de légende. Cendrillon et le Petit Chaperon Rouge reviennent pour prêter main forte à notre héros et revoir Cendrillon dans son bolide, ça vaut son pesant de cacahuètes.

Et voilà, vous savez tout donc maintenant, vous n'avez plus aucune raison de ne pas vous ruer sur ce neuvième tome de Moonlight Act

A découvrir

Sket Dance T.5

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques