2.5/10

My Hime - le manga

Ce qui est toujours amusant avec les mangas dont les grandes lignes sont tirés d'un gros succès animé, c'est la manière dont la resucée est présentée avec l'argument d'une histoire différente. La force de ce mot serait à lui seul un argument de vente impressionnant pour tous ceux qui auraient dévorés l'anime. Mais lorsqu'un anime présente déjà fort peu d'intérêt dans son scénario original, le manga peut difficilement aller plus loin. Pas bien glorieux, mais pourtant la sortie du format papier du projet My Hime (un peu à la .hack) a été qualifiée comme l'une des sorties de l'année. Allez comprendre...

Place à la MarMaï

My Hime
My Hime
Yuîchi Taté est un jeune écolier débarquant dans un nouvel établissement scolaire... un nouveau départ et surtout l'occasion de découvrir un grand mystère de la vie : les filles. Mais, ses deux camarades, Maï et Natsuki, au-delà de leurs apparences féminines et délicates sot en réalité des « Hime », guerrières sans pitié ayant pour arme principale le pouvoir encore inconnu de Yuîchi reconnu comme la « clé »...

Passé un certain âge où vous saurez contrôler un peu mieux votre testostérone, My Hime ne présente plus guère la moindre opportunité de s'amuser. Les situations sont basiques et s'enchaînent sous forme de chapitres sans grand rapport les uns avec les autres. Entre deux combats face à l'ennemi, le trio amoureux qui s'ignore (Yuîchi-Maï-Natsuki) peine à proposer des gags ou situations comiques. Les personnages correspondent aux stéréotypes affichés et ne présentent qu'une seule et unique facette en public pour se révéler totalement différent en privé. Le succès des mangas de Ken Akamatsu a donné de multiples idées au scénariste qui se plaisent à retravailler la base de Love Hina à toutes les sauces... dans un cadre différent. Le personnage masculin restera toujours un éternel incompris, malchanceux au grand coeur autour duquel les multiples personnages féminins tourneront. D'un classicisme sans fin mais marchant toujours... et certainement pour longtemps encore. En y ajoutant une dose d'action supplémentaire, My Hime se permet d'évoluer sur un autre tableau fait de bastons et de blagues pas réussis. Pas vraiment un compliment.

Il n'y a même pas Maï qui m'aille

Relevons les jeux de mots sur Yuîchi, dit la Clé, et toutes les possibilités qu'il est capable d'en faire. A ce propos, la fin du premier volume qui se veut particulièrement dramatique se conclue sur une phrase qui perd toute l'influence que la situation voulait engendrer, laissant place à de grands éclats de rire. Imaginez une fille disant à la Clé : « déverrouille-moi ». Sincères applaudissements au scénariste. Les dialogues ne volent pas haut et l'ensemble des personnages ne présente aucune originalité. Les super pouvoirs offrent juste la compensation de mettre un peu de folie dans le tout.

Le dessin est correct sans atteindre des sommets. Propre et efficace, il colle à l'ambiance, mettant en valeur des bimbos délurées ou sombres face à un personnage masculin à l'allure cool mais à l'esprit tourmenté. Rien de nouveau. Les personnages ont le menton en pointe, les yeux prenant une bonne part du visage, le découpage et le remplissage ne sortent pas de la masse... à l'inverse, l'édition d'Asuka est sympathique même si le papier n'est pas de première qualité. Les détails sont bien conservés et l'encrage est juste bon.

Plantez le cadre de My Hime et de son histoire façon Love Hina dans un univers au goût de "profondément déjà vu" et vous obtenez un titre imbuvable, loin de toute considération pour quoique ce soit tellement les situations sont pathétiques. Différent de l'animé ? Oui, sûrement mais My Hime format papier se révèle peu reluisant et à moins de vraiment vouloir se délecter d'une énième histoire de coeur avec des lycéens, il vaudra mieux passer son chemin...

Partager cet article

A propos de l'auteur

12 commentaires

  • ninalie

    15/07/2006 à 21h20

    Répondre

    alors la !!! je suis contre cette critique !! my hime est un mangas sublime !! cette critique qui est faites est honteuse !! comment peut on dire ça !!
    ce mangas est génial et a cause d'une critiques comme ça...
    je trouve meme pas les mots ... c'est affreux
    Ce mangas est génial... aucune comparaison avec love hina !! non c'est beaucoup beaucoup mieux !!
    c'est un mangas unique et a ne pas louper !!!!

  • juro

    16/07/2006 à 15h40

    Répondre

    Oh bah tout point de vue est défndable et peut-être que tu me ferais aimer le manga avec de vrais arguments autres que "c'est génial". A toi de jouer...

  • ninalie

    13/08/2006 à 18h50

    Répondre

    pour mettre un arguments correcte je vais maider de cet extrait du n°19 de toyote

    " .... My hime ets une excellente série de 26 épisodes a découvrir au plus vite. Dynamique, joyeux et sexy, cet anime foisonne de scènes d'action ( pas le temps de souffler ) et offre une galerie de personnages attachants bien qu'assez stéréotypés. Qu'importe cette petite faille, My hime impose une rélisation enlevée et un charactèredesign magnifique conçu tout en finess. L'humour trés présent également finit d'inscrire cette série à l'animation impeccable comme l'une des plus savoureuses de ces dernières années...."

    maintenant ça c'est le vol. 1 en dvd

    peut etre que le mangas n'est pas aussi bien ... j'ai vu les images du mangas c'est vrai que comparé a l'animé c'est pas le top. Mais l'histoire reste en quelques points la meme, et c'est surtout l'histoire qui faite le mangas ^^ (meme si le graphisme y fait aussi)
    il me semble que tu parle du mangas ^^ c'est pour ça que je dit ça a la fin ^^'

  • Djak

    13/08/2006 à 19h26

    Répondre

    je t'assure, je ne suis pas fan de l'anime de My Hime mais tout de meme a coté du manga c'est presque un chef d'oeuvre

  • Kyosuke

    18/09/2006 à 20h43

    Répondre

    QUOUUUUUUUUAAAAAAAAAAA ? D'accords sur le fais que la version papier de la serie soit (tres) loin de se demarquer des autres mais je lis aussi que vous denigré l'anime de cette serie et là je dis stop monsieur.

    Est-ce que vous auriez fait une critique de l'anime de Mai Hime afin que je puisse comprendre le sens de la phrase: "...je ne suis pas fan de l'anime de My Hime mais tout de meme a coté du manga c'est presque un chef d'oeuvre".

  • juro

    19/09/2006 à 00h53

    Répondre

    Est-ce que vous auriez fait une critique de l'anime de Mai Hime afin que je puisse comprendre le sens de la phrase: "...je ne suis pas fan de l'anime de My Hime mais tout de meme a coté du manga c'est presque un chef d'oeuvre".

    Bientôt.

  • Anonyme

    17/03/2007 à 17h10

    Répondre

    slt a tous sa fait presque un an que j vient de découvrir ce magnifique mangas (c vrément a ne pa louper surtout lanime car c'est lescence de l'histoire) ce qui ma plu le plus ce le mélange daction damour et damitié pour créer un el che-d'oeuvre ^^

  • Prospero

    17/03/2007 à 18h31

    Répondre

    Un mélange, "d'action, d'amour et d'amitié" (et encore, là je vous donne la version corrigée) présent dans l'immense majorité des shonens et des shojos. Et loin d'être traité partout avec le même lourdeur libidineuse.

  • zertrand

    19/03/2007 à 02h14

    Répondre

    pour les fan ( de quoi il y en a ???????? non ^^) il y a une psedo suite qui est sortie au japon May OTOME ( 26 episode et un film si je me trompe pas )

  • Djak

    19/03/2007 à 11h40

    Répondre

    et une suite a mai otome pour bientot

  • juro

    19/03/2007 à 11h55

    Répondre

    Et des critiques négatives en perspective (oh le mauvais a priori)

  • zertrand

    19/03/2007 à 12h02

    Répondre

    +1 juro je vien de regarder les 3 premiers episodes

    bon matage a toi ( j irai brulé un cierge l'eglise du manga et de l anime pour toi )

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques