4.5/10

My Hime - la série

Décliner la comédie romantique sous tous les supports, en voilà une idée ! Surtout lorsqu'elle ne s'avère pas originale ! My Hime est l'exemple typique de ce genre de projet à grande échelle dont les scénarios ont beau se succéder, l'appréciation reste toujours négative, la faute sans doute à une intrigue bourrée de codes, des personnages stéréotypés plus profondément que possibles et un environnement des plus classiques, soit l'école. La seule originalité résidant l'utilisation du fantastique, la maigreur de l'anime s'annonçait désastreuse. Heureusement, la « légère » complexification de l'intrigue empêcher de sombrer dans une série formellement définie.

My, oh My...

Maï et Takumi Tokiha vient d'être transférés au lycée Fuuka Gakuen, établissement étrange au sein duquel les événements étranges se multiplient. Des jeunes filles défendent leurs congénères sous le sobriquet de Hime (Highly Advanced Materializing Equipement) en sacrifiant ce qu'elles ont le plus cher au monde. Mais les incidents deviennent de plus en plus graves et l'ennemi commence à lever son voile sur ses intentions plus que suspectes. Mais au lycée, on sait aussi avoir des aventures légères entre deux combats...

Entre comédie romantique légère et combats voguant tant bien que mal entre shônen et ecchi, My Hime propose deux parties distinctes : l'une consacré à la construction des liens entre les nombreux personnages officiant tant bien que mal dans l'anime (dont un grand paquet sans intérêt) et l'autre à l'intrigue réelle. Si la première représente les deux tiers de la série, elle s'avère déjà-vu, manquant profondément d'originalité et ressassant sans cesse des épisodes du classique de la comédie romantique de base sans apporter quoi que ce soit au genre. En revanche, la seconde prend un ton relativement plus noir et montre un visage plus intéressant... mais pour en arriver à ce point, il faut prendre le temps de s'ennuyer devant une quinzaine d'épisodes ne servant qu'à présenter les personnages. Pour le reste, on tombe dans les méandres d'une série se passant dans un huis clos écolier des plus conventionnels et sans grande surprise. Rien de nouveau...

A-bonnet au bonnet D

Une fois le long début passé, l'intrigue se met en place progressivement mettant un scénario un tantinet plus complexe sans être un chef d'oeuvre du genre mais offrant un panel d'action suffisamment rythmé pour en devenir intéressant. Hélas, mille fois hélas. En conservant un ton 100% shônen My Hime reste collé dans les starting blocks ne piquant un sprint que le temps d'un ou deux épisodes, la faute à des personnages aux caractères prédéfinis et non évolutifs confirmant une base déjà entrevu dans le manga. Le dénouement de l'intrigue ne se révélant qu'une succession de combats bien rythmés mais manquant cruellement de folie pour déboucher sur une fin à moitié appréciable.

Côté chara design, le mot ecchi suffit à résumer en grande partie le personnage principal, petite princesse aux formes généreuses un brin bébête, le reste se confinant au design des personnages récurrents de la comédie romantique (voir Green Green TV entre autres). Animé sans faux pas, les scènes d'apparition des armes des Hime ferait presque penser à Sakura et ses cartes, c'est dire... mais dans l'ensemble, le travail se révèle correct, d'autant plus qu'un véritable effort a été apporté à la colorisation. L'opening et l'ending se laissant tomber dans une banale J-pop sans intérêt, les BGM relèvent le niveau.

A part si vous êtes fan de Mikoto, Maï ou Natsuki ou que vous avez envie de vous endormir durant quinze épisodes avant un réveil difficile, My Hime ne devrait pas vous laisser un souvenir mémorable. Néanmoins, dans son genre, l'anime peut se montrer sans doute comme l'un des plus réussis en mélangeant les genres. Amateurs, à vous de décider !

A découvrir

Hikaru no Go

Partager cet article
A voir

G-School

A propos de l'auteur

23 commentaires

  • Pedrof

    06/11/2006 à 16h07

    Répondre

    Non mais J'HALLUCINE. Comment peut-on descendre ce BIJOU qu'est Mai HiME ?? Faut vraiment en avoir après les mangas, les dessins animés et tout ce qui est japonisant dans notre monde pour pas reconnaître les qualités de cette série.

    Si t'as pas su apprécier l'ambiance des premiers épisodes, avec la magnifique musique de Yuki Kajiura, la vie de moins en moins insouciante des personnages, je peux rien pour toi, mais abstiens-toi d'écrire un torchon pareil. La deuxième partie de l'histoire n'aurait AUCUN sens s'il n'y avait pas cette première intrigue, BONNE, mais PEPERE où l'on découvre la vie et les caractères de nos héroînes. Et puis sur la totalité des HiME, je vois pas vraiment celle dont on pourrait dire qu'elle ne sert à rien. Toutes ont leur personnalité (même si c'est vrai que malheureusement elles n'évoluent pas trop), leurs relations, leurs sentiments... Et comme sujet, la relation frère-soeur est développée d'une manière plutôt plaisante (et encore c'est qu'un seul des thèmes traités, la confrontation de visions de l'amour est aussi très intéressante)...

    Donc en conclusion ton article est tout sauf objectif. Tu oublies de dire que les graphismes pètent, que l'animation claque, que l'histoire claque, qu'on a une douzaine de personnages hauts en couleurs, que l'ambiance est incroyable grave et tragique (si on oublie la fin minable), et surtout, stp, ne compare pas Mai HiME à un vulgaire shonen car on est quand même loin, très loin de Naruto. J'espère que tu vas vite laisser les critiques de séries animées japonaises à quelqu'un qui sait les faire, juro.

  • juro

    06/11/2006 à 16h55

    Répondre

    Faut vraiment en avoir après les mangas, les dessins animés et tout ce qui est japonisant dans notre monde pour pas reconnaître les qualités de cette série.
    Bah non, il suffit d'ouvrir son esprit, avoir vu un bon paquet de séries et avoir l'esprit critique pour la comparer à d'autres et trouver My Hime bien faible et stéréotypé et tout le toutim. Où se trouve l'originalité de cet anime de commande ???

    Si t'as pas su apprécier l'ambiance des premiers épisodes, avec la magnifique musique de Yuki Kajiura, la vie de moins en moins insouciante des personnages
    On peut dire la même chose pour une bonne vingtaine de séries, ce n'est pas ce qui les rend originales et intéressantes...

    La deuxième partie de l'histoire n'aurait AUCUN sens s'il n'y avait pas cette première intrigue, BONNE, mais PEPERE où l'on découvre la vie et les caractères de nos héroînes
    Je n'ai pas dit le contraire... mais qu'est-ce qu'on dort le temps que ça commence enfin à devenir (à moitié) intéressant... et pour le reste, où est la subtilité de ce "chef d'oeuvre" ? La vie et les caractères des personnages ne réflètent strictement que les conventions shônen retrouvables dans la quasi totalité des mangas ou animés !
    On retrouve bien évidemment le malade, la timide, l'autoritaire, la bonne fille, la sauvage, la brune ténébreuse, la rigolote... autant de personnages qui se cantonnent dans un seul et unique rôle, ne montrant qu'une seule et unique facette de personnalité. Aucune profondeur, c'est ronflant...

    Toutes ont leur personnalité (même si c'est vrai que malheureusement elles n'évoluent pas trop), leurs relations, leurs sentiments...
    Dans Love Hina aussi... My Hime est un succès commercial amusant un temps, lassant quand ça traîne sur une vingtaine d'épisodes en jouant à un pas en avant, deux pas en arrière...

    la confrontation de visions de l'amour est aussi très intéressante
    Idem

    la relation frère-soeur est développée d'une manière plutôt plaisante
    Elle n'est évoquée que par bribes et se retrouve encore une fois dans une bonne dizaine d'oeuvres du genre... les deux pauvres orphelins qui arrivent dans l'école et qui se soutiennent, non merci...

    ton article est tout sauf objectif
    C'est ton point de vue

    Tu oublies de dire que les graphismes pètent, que l'animation claque
    Jete un coup d'oeil à Macross Zero, Paranoïa Agent ou n'importe quelle oeuvre traitant d'un scénario un minimum original avant de dire que l'animation de My Hime claque pour My Hime c'est d'un classique à bailler

    on oublie la fin minable
    On est d'accord

    et surtout, stp, ne compare pas Mai HiME à un vulgaire shonen car on est quand même loin, très loin de Naruto
    Ah... là je pense que tu as du t'imaginer des choses, je parle depuis le début de la chronique de "comédie romantique". Si tu classes Naruto dans les comédies romantiques, je te conseille de le relire...

    J'espère que tu vas vite laisser les critiques de séries animées japonaises à quelqu'un qui sait les faire, juro.

    Ah ban non, il faut parler des bonnes séries aussi

  • Pedrof

    06/11/2006 à 17h15

    Répondre

    Citation:
    la relation frère-soeur est développée d'une manière plutôt plaisante

    Elle n'est évoquée que par bribes et se retrouve encore une fois dans une bonne dizaine d'oeuvres du genre... les deux pauvres orphelins qui arrivent dans l'école et qui se soutiennent, non merci...

    La preuve que tu ne vas pas chercher bien loin, que tu restes à la surface. Dans Mai HiME, l'attention que Mai porte à son frère est vécue par lui comme étouffante. On peut également ressentir la relation frères-soeurs comme quelque chose qui empêche d'évoluer dans sa vie (et ça se ressent aussi dans une certaine mesure avec tate). Bref, ce n'est pas traité comme tu as l'air de le décrire de manière "fleur", "rose", "tout gentil". Il y a un côté sombre et ambigü dans leur relation, qui est traité dans Mai HiME.

    Dans Love Hina aussi...


    Mais j'ai adoré Love Hina aussi...

    Et j'en ai pas parlé mais le nombre d'éclair de mise en scène dans certaines de Mai HiME déchire tout sur son passage. Les scènes dramatiques sont incroyablement réussies, autant au niveau visuel que sonore, et autant également grâce au très bon développement des personnages, dont on découvre au fur et à mesure les vrais visages (la calme et posée qui révèle une folle, la meneuse qui suit ses idées jusqu'à la fin...).

    Je pense vraiment que tu n'as pas apprécié cette série à sa juste valeur. Et Mai HiME n'est pas une comédie romantique...

  • Kei

    06/11/2006 à 17h57

    Répondre

    J'ai eu l'immense joie de voir les deux premiers épisode de Mai Hime.

    Et bien, je soutient Juro.
    Et à priori je ne suis pas le seul.
    http://ratonlaveur.free.fr/editotaku/in ... itemid=709

  • juro

    06/11/2006 à 18h00

    Répondre

    La preuve que tu ne vas pas chercher bien loin, que tu restes à la surface. Dans Mai HiME, l'attention que Mai porte à son frère est vécue par lui comme étouffante.
    Ce n'est pas un des thèmes principaux de l'intrigue....Il y a effectivement un paquet d'évenements (comme pour chaque anime) vu la pléthore de personnages d'où un développement... par bribes Mais impossible de le développer dans une critique sans mettre des spoilers !

    On peut également ressentir la relation frères-soeurs comme quelque chose qui empêche d'évoluer dans sa vie
    Ca marche aussi pour les shôjos comme Aishite Night cette remarque avec une relation frère-frère...

    Mais j'ai adoré Love Hina aussi...
    Libre à toi Mais je trouve toujours très drôle de crier au chef d'oeuvre pour des histoires de comédie romantique...

    Et j'en ai pas parlé mais le nombre d'éclair de mise en scène dans certaines de Mai HiME déchire tout sur son passage. Les scènes dramatiques sont incroyablement réussies, autant au niveau visuel que sonore
    Je n'ai pas dit que tout était mauvais, j'ai dit correct ! Je nuancerais quand même beaucoup pour dire que la mise en scène n'a pas grand chose de novateur, on retrouve les lieux et les cadres classiques de l'action estudiantine. Je crois que ma comparaison avec Sakura est pertinente concernant la qualité de l'animation, les scènes d'action sont juste "réussies".

    Je pense vraiment que tu n'as pas apprécié cette série à sa juste valeur
    C'est possible. Tout comme je pense que tu la surestimes

    et autant également grâce au très bon développement des personnages
    Pas d'accord Tu dis toi-même dans ton premier post qu'ils n'évoluent pas trop...

    Et Mai HiME n'est pas une comédie romantique...

    Non, tu as raison, c'est une comédie romantique avec un bout d'intrigue et un peu d'action de temps en temps

  • Pedrof

    07/11/2006 à 15h05

    Répondre

    Citation:
    et autant également grâce au très bon développement des personnages

    Pas d'accord Tu dis toi-même dans ton premier post qu'ils n'évoluent pas trop...


    Ok, je vais jouer au prof de français. Développement des personnages et évolution des persos sont deux concepts bien différents. Les personnages en eux-mêmes n'évoluent pas trop (et encore... c'est bien réducteur et contestable), mais leurs personnalité est creusée, développée, poussée à bout pour la faire éclater dans la seconde partie de l'aventure.

    Moi une série qui se paye un tel twist avec une intrigue à deux vitesses, je dis simplement bravo. Bravo parce que la deuxième partie sans la première n'aurait aucun sens, et parce que la première sans la deuxième finirait par être ronflante. Un peu comme la saison 2 de 24 heures chrono si tu l'as vue. Au début on croit qu'on va manger de la course-poursuite à la bombe atomique tout le long des 24 épisodes, à mi-parcours la bombe est sécurisée et on part sur un complot politique visant à déclencher... la troisième guerre mondiale. Mai HiME c'est pareil

    On pense qu'on va manger de l'organisation secrète et de la vie étudiante tout du long (et quoique tu en dises cette partie est bien loin d'être mauvaise, elle est même réussie, ambiance à l'université, familiaristation avec les personnages - crédibles -, et découverte d'une organisation secrète et prémices d'un mal sourd mais bien présent (la folie d'akane)), et à mis-parcours on se retrouve avec un battle royale hallucinant où les filles cherchant tant à préserver leur amitié auparavant sont manipulés et se déchirent littéralement accomplissant ainsi leur tragique destinée... destinée d'ailleurs contée par la chanson "only their fairy tale"...

    Bref cette série c'est du lourd, et encore une fois c'est loin d'être une comédie romantique. Il y a de l'amour, mais je ne pense pas qu'on puisse la réduire à une comédie romantique (d'ailleurs le ton de la série est bien peu comique si on excepte le dernier épisode plus léger). Mais d'un autre côté, la série montre elle-même qu'elle ne se prend pas "trop" au sérieux, avec par exemple à la fin de chaque épisode les personnages commentant leurs propres actions après le générique, c'est marrant.

    Mais je trouve toujours très drôle de crier au chef d'oeuvre pour des histoires de comédie romantique...


    Moi je trouve toujours très drôle qu'on restreigne la qualité d'un film ou autre à son genre ou à sa catégorie. Comme par exemple les films d'action. Parce que ce sont des films d'action ils ne pourraient pas y avoir de chefs d'oeuvre ? Ben je t'encourage à prendre par exemple Time and Tide, un très très bon film d'action. je comprends pas comment on peut comme ça restreindre la qualité à des genres précis. Il y a du bon partout, ou du moins il PEUT y avoir du bon partout.

  • juro

    07/11/2006 à 17h54

    Répondre

    Ok, je vais jouer au prof de français. Développement des personnages et évolution des persos sont deux concepts bien différents
    C'est bizarre, cher prof, mon dictionnaire des synonymes doit se tromper alors

    Moi une série qui se paye un tel twist avec une intrigue à deux vitesses, je dis simplement bravo.
    Moi une série qui m'endort le temps de 3 DVD et que je me force à continuer pour attendre un début de scénario, je ne trouve pas ça rentable...

    Un peu comme la saison 2 de 24 heures chrono si tu l'as vue Mai HiME c'est pareil
    Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable, cela n'a aucun sens

    mais je ne pense pas qu'on puisse la réduire à une comédie romantique
    Il y a aussi de l'action, je suis d'accord.

    d'ailleurs le ton de la série est bien peu comique si on excepte le dernier épisode plus léger
    Les deux premiers tiers de l'anime sont orientés comiques avec une récurrence pour la perversion de Tate sur Maï...

    à la fin de chaque épisode les personnages commentant leurs propres actions après le générique, c'est marrant
    A la fin de chaque épisode, on a aussi droit à des déluges de poses ecchi ne contribuant à glorifier un anime qui pouvait bien s'en passer s'il ne jouait pas sur le tableau de la comédie romantique

    Moi je trouve toujours très drôle qu'on restreigne la qualité d'un film ou autre à son genre ou à sa catégorie. Comme par exemple les films d'action.

    Une fois de plus, restons dans une comparaison sensée. Je vais préciser ma pensée car il n'y a rien de restrictif dans ce que j'ai voulu dire Par chef d'oeuvre, j'entends une série qui marque durablement les esprits, une référence ! My Hime est tout sauf un chef d'oeuvre pour les raisons que nous avons déjà évoqué et que tu ne contestes pas ("une fin minable" par exemple). C'est ma définition du chef d'oeuvre. A moins que mon dictionnaire ne se soit encore trompé...

  • Pedrof

    07/11/2006 à 19h30

    Répondre

    fais gaffe, je suis un zombie de resident evil, et si tu continues à me chauffer, je vais mordre !!

    (inutile de te dire que tu seras à ton tour contaminé par le T-virus et que tu deviendras zombie à ton tour.)

    Je te suggère donc de mesurer tes paroles jeune recalé du bac français

    Plus sérieusement, ya plein de trous d'air dans ce que tu dis. Pourquoi 24 heures et Mai HiME ne seraient pas comparables ? Deux séries d'actions en 24~26 épisodes, des rebondissements à la pelle... Ben oui ce que tu as dit est une incohérence. C'est pas parce que dans l'une ya des Sailors Moon et dans l'autres des terroristes Musulmans qu'on ne peut pas comparer la construction de l'histoire (qui n'a strictement rien à voir avec le contenu en lui-même). Et puis à bien y réfléchir, les Sailors Moon ont pas mal de points communs avec Al Qaida, SI on y réfléchit bien...

    En ce qui concerne les blagues de pervers avec tate, compte les bien. Y'en a une dans le premier épisode pour attirer le chaland et après ça ne court pas les rues. Vraiment, je pense que pour une raison ou pour une autre tu n'as pas vu Mai HiME avec l'esprit ouvert et accueillant, et ainsi ne l'a pas perçu à sa juste valeur.

    Perso je ne suis pas LE connaisseur en japanime, mais je suis passionné par le cinéma et niveau audio-visuel je suis pas impressionné par le premier truc venu, et Mai HiME m'a fait une très forte impression, j'avais rarement vu une histoire aussi bien écrite, des scènes si bien mises en scène et tant de rebondissements de tueur, et pourtant tu vois je suis assidu aux séries américaines de ce genre-là (24 heures chrono, prison break), et Mai HiME est arrivée à me surprendre gravement. J'ai même chialé devant Mai HiME. Pourquoi ? Certainement parce que les personnages étaient sincères, ils étaient caractériels mais bien définis, et ils agissent avec logique à l'encontre de leur destin. Et puis ya rien à dire, les Japonais nous racontent des histoires avec une certaine pureté, une certaine naïveté qui fait que tout cela est très sincère, que cet amour que n'arrive pas à assumer Mai pour Tate est beau, que la destinée d'Haruka interpelle...
    Et franchement, la série n'est pas rose bonbon, elle a des couilles. Elle montre de la vraie noirceur, de la vraie ambiguité (Shiro, la HiME de l'église). Et surtout, elle explose tout par son scénario qui fait vivre aux personnages des situations démentes !

    Et quand tu me dis que les deux premiers tiers de l'anime sont orientes comique, ça s'appelle de la mauvaise foi, il y a de l'humour mais ce n'est pas pour ça que c'est orienté comique. Dès l'épisode 8 une grave noiceur pointe à l'horizon, une noirceau qui déchire littéralement l'enveloppe, le coquon instauré par les premiers épisodes, et qui nous dit "non, pour l'histoire rosie rose bonbon des ecoliers avec super pouvoirs qui sauvent le monde vous repasserez".

  • juro

    07/11/2006 à 21h22

    Répondre

    Plus sérieusement, ya plein de trous d'air dans ce que tu dis. Pourquoi 24 heures et Mai HiME ne seraient pas comparables ? Deux séries d'actions en 24~26 épisodes, des rebondissements à la pelle... Ben oui ce que tu as dit est une incohérence. C'est pas parce que dans l'une ya des Sailors Moon et dans l'autres des terroristes Musulmans qu'on ne peut pas comparer la construction de l'histoire (qui n'a strictement rien à voir avec le contenu en lui-même). Et puis à bien y réfléchir, les Sailors Moon ont pas mal de points communs avec Al Qaida, SI on y réfléchit bien...
    Je peux comparer My Hime et la Bible aussi, il y a un mec qui marche sur l'eau... et plein de rebondissements Je laisse ceux qui lisent le topic apprécier ta comparaison

    En ce qui concerne les blagues de pervers avec tate, compte les bien. Y'en a une dans le premier épisode pour attirer le chaland et après ça ne court pas les rues. Vraiment, je pense que pour une raison ou pour une autre tu n'as pas vu Mai HiME avec l'esprit ouvert et accueillant, et ainsi ne l'a pas perçu à sa juste valeur.
    En voyant le premier épisode, tu remarqueras déjà qu'il y en a plus d'une, sans compter toutes les saynètes ecchi comme je l'ai déjà dit.. Pas prof de maths à ce que je vois ... regarde le très bon lien fourni par Kei qui devrait t'ouvrir peut-être un peu les yeux...

    Perso je ne suis pas LE connaisseur en japanime, mais je suis passionné par le cinéma et niveau audio-visuel je suis pas impressionné par le premier truc venu, et Mai HiME m'a fait une très forte impression
    LE connaisseur, ça n'existe pas mais il faut parfois savoir relativiser car au niveau technique, bien mieux existe et pour en voir un paquet, cela reste faible...

    J'ai même chialé devant Mai HiME. Pourquoi ?
    Toi, je sais pas mais moi certainement par dépit . Pour le reste, je ne vais pas me répéter...

    Et puis ya rien à dire, les Japonais nous racontent des histoires avec une certaine pureté, une certaine naïveté qui fait que tout cela est très sincère, que cet amour que n'arrive pas à assumer Mai pour Tate est beau, que la destinée d'Haruka interpelle...
    Je ne doute pas de leur sincérité à proposer une histoire en laquelle ils croient, je doute essentiellement de la qualité et de l'originalité, ce qui, surtout pour cette dernière est loin d'être de mise et d'en faire le fameux chef d'oeuvre dont tu parlais...

    Et surtout, elle explose tout par son scénario qui fait vivre aux personnages des situations démentes !
    Je pensais que Monster avait un scénario dantesque et noir mais il est vrai qu'il se fait exploser par My Hime qui a de vraies couilles (ironique). C'est un peu le principe de tout animé de proposer de faire vivre des situations démentes à tous ces personnages...

    Et quand tu me dis que les deux premiers tiers de l'anime sont orientes comique, ça s'appelle de la mauvaise foi, il y a de l'humour mais ce n'est pas pour ça que c'est orienté comique
    Bon, en fait, ce n'est pas une comédie romantique, ce n'est pas drôle... bref on ne peut rien en dire Ce sont des épisodes comme ça, qui traînent...

    le coquon instauré par les premiers épisodes, et qui nous dit "non, pour l'histoire rosie rose bonbon des ecoliers avec super pouvoirs qui sauvent le monde vous repasserez"

    Remarque marchant encore pour une bonne vingtaine d'animés... bref, rien de nouveau...

    Je sais très bien que je ne te ferais pas changer d'avis mais pour une fois qu'on peut avoir un débat

  • Pedrof

    07/11/2006 à 22h31

    Répondre

    je précise si besoin est que le passage entre les terros et sailor moon était du second degré...

  • Kyosuke

    08/11/2006 à 18h59

    Répondre

    Bah la, jesais pas quoi dire, j'ai pas lu tous les coms. mais se qui ressort le plus c'est la non evolution des personnages.

    Donc si je comprends bien, une serie dont les personnages n'evoluent pas n'est pas une bonne serie, dans la continuité de cette remarque je me sens obligé, que dis-je, investis de sité le manga One Piece dont les personnages stagne irrémédiablementn pire, ils fonctionnent tous pareils ("non je ne ferais pas parti de ton equipage pourri" 2/3 chapitre plus loin, "OK tu m'as convaincu"./. Y'a aussi, "Maintenant, j'ai changé, je ne volerais plus pour delivrer mon village, mais je voleais pour moi hihihi".

    Je pourrais aussi, présenter une manga que vous avez sité pour exemple du fait que l'evolution des personnages n'est pas forcément d'une importance capitale, je veux biensur parler de Love Hina. Attention, j'adore cette serie comme beaucoup d'autres (^^), mais bon faut pas ce voiler la fasse, les personnages n'ont pas un charisme transandant, leur evolution est même anticipé dés les premiers chapitre (sans dire premiére pages):

    - Shinobu: timide au debut>>>>>>>S'ouvre plus aux autres
    - Motoko: renfermé sur le kendo>>>>>>arrete de se voiler la face pour mieux avancer.
    - Kistune: Irresponsable>>>>>> S'assagit vers la fin.

    Tous sa pour dire que l'evolution des personnages ne veut strictement rein dire, comme je le dis toujoursn c'est la mise en scene qui est le mettre mot d'une BONNE serie et dans le cas present, je peux le dire/

    MAI HIME (l'anime) EST UNE EXCELLENTE SERIE.

    Apres sa depends peu etre des gout mais j'ai adoré la mise en scene de cet anime:

    - Le rythme peu paraitre maladroit, mais j'y voix du genie (j'exagere un chouia la ^^), le fais de nous faire coire a une serie bateau avec de jolies durant les premiers episodes pour par la suite faire monter le rythme d'un coup avec tous ses rebondissement (je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai crié: "C'EST PAS VRAI? C'ETAIT ELLE" c'est de la d'ou vient la grande force de Mai Hime.

    - Puis viennent les personnages, qui oui n'evoluent pas et alors, comme je l'ai dis plus haut, ce n'est pas le facteur le plus important, au contraire, le but de Mai Hime est de nous présenter des filles etant toutes faible a leur façon (chacune ayant bien evidement sa faiblesse propre, mais a la fois des faiblesse qui nous sont propre a tous).

    - Pour finir, j'ai lu que vous trouviez l'OST de la serie affligeante, je ne voix pas quoi dire contre cela, moi j'ai adoré les musiques style MEZAME (la plus culte de la serie je pense) ou It's only the fairy tale (qui m'a bouleversé, je sais je suis un grand sensible), par contre, j'ai des amis qui aiment la serie et surtout qui ont adoré l'OP Shinning Days que je ne peux pas blérer, enfin tous sa pour dire que Mai Hime, c'est de la diversité sonore afin de contenter le plus grand nombre, apres si vous n'y trouvez pas votre compte, moi j'y peux rien mais ne blamer pas cette OST pour des gout que vous ne partagez pas forcement, c'est comme votre topic sur "trop de manga tue-t-il le manga ?", ce sont des engagement qui n'engages que vous (ou plutot vos choix ^^'), c'est soit l'un soit l'autre c'est pour cela que l'usage du mot "bouse" pour cet anime me semble des plus déplacé.

  • Pedrof

    08/11/2006 à 19h26

    Répondre

    ben écoute moi je suis à fond d'accord avec toi. L'OST elle est grandiose, c'est du Puissance Yuki à 101% !!! Et la mise en scène pareil, et je trouve également que c'est du génie d'avoir dynamité les fondements de la série à mis parcours.

    Et ensuite on ne peut pas vraiment dire que les persos n'évoluent pas, puisqu'ils arrivent tous à plus ou moins régler leurs problèmes. Donc oui il y a évolution.

    Mai HiME PUISSANCE!!!!!

  • Kei

    08/11/2006 à 20h42

    Répondre

    Et sinon, vous aimez Elfen Lied ?
    Je plaisante hein, ne m'en voulez pas

  • juro

    09/11/2006 à 02h21

    Répondre

    Bah la, jesais pas quoi dire, j'ai pas lu tous les coms
    Et bien lis-les, ils t'apporteront sûrement déjà plein de réponses à tes questions, je ne me répéterais donc pas

    mais se qui ressort le plus c'est la non evolution des personnages.
    Tu fais fausse route, on a parlé d'un ensemble de choses...

    Donc si je comprends bien, une serie dont les personnages n'evoluent pas n'est pas une bonne serie
    Ah ? Où as-tu vu marqué ça ? Tu extrapoles complètement... Moi j'ai dit que les personnages sont stéréotypés, ne montrent qu'une facette de leur personnalité et manquent de profondeur comme c'est le cas de nombreux shônen bourrés de codes. Sisi, relis les posts précédents en prenant chaque mot en détail, je t'assure

    Tous sa pour dire que l'evolution des personnages ne veut strictement rein dire
    Dans ce type d'anime, non. Dans d'autres, cette affirmation est à remettre en question.

    comme je le dis toujoursn c'est la mise en scene qui est le mettre mot d'une BONNE serie et dans le cas present, je peux le dire
    Une mise en scène réussie = une bonne série ? Plein de contre-exemples existent, je te laisse chercher...

    le but de Mai Hime est de nous présenter des filles etant toutes faible a leur façon
    Bin mince, un anime sur le dépassement de ses faiblesses, comme c'est original. Un shônen, non ?

    Par contre mea culpa . Dans la critique, je voulais parler particulièrement de l'opening et du ending bien faibles à mon goût et non de l'OST entière, les BGM remontent effectivement le niveau pour être honorable. Je corrige, bien vu...

    mais ne blamer pas cette OST pour des gout que vous ne partagez pas forcement pour des gout que vous ne partagez pas forcement, c'est comme votre topic sur "trop de manga tue-t-il le manga ?"
    C'est dommage, tu étais bien parti et tu te crashes en plein vol Le nombre de personnes ayant répondu et le débat ayant apporté un éclairage intéressant sur la question. Tu peux en parler dans le topic approprié ceci dit...

    c'est pour cela que l'usage du mot "bouse" pour cet anime me semble des plus déplacé.
    Tu extrapoles encore... C'est toi qui utilise le premier ce mot

    Et sinon, vous aimez Elfen Lied ?

    Ne leur donne pas de mauvaises idées sinon je ressors ton topic des limbes du forum !

  • Pedrof

    09/11/2006 à 11h13

    Répondre

    Il faut savoir que Yuki Kajiura a signé toutes les musiques de Mai HiME, sauf les chansons d'ouverture et de fermeture...

    Je suis fan et grand admirateur de cette artiste.

    Bin mince, un anime sur le dépassement de ses faiblesses, comme c'est original. Un shônen, non ?


    Je te trouve dur sur ce point, parce qu'au fond c'est le but de notre vie à tous de dépasser nos faiblesses, d'évoluer et de s'améliorer pour atteindre nos rêves. Ça parle à tout le monde, c'est la raison pour laquelle les shonen, qui surfent là dessus, ont la cote depuis des années.

  • Kei

    09/11/2006 à 11h45

    Répondre

    c'est aussi pour ça que les shonens ça me gonfle : parce qu'il ne s'agit presque exclusivement que du seul ressort scénaristique qu'ils possèdent (paye ta phrase ampoulée).

    Des gens qui se dépassent, on en trouve de partout, dans le shojo, dans le seinen (il suffit de lire Seizon life pour s'en convaincre). Mais des gens qui s'entrainent dur pour devenir plus fort (physiquement ou mentalement, je ne fais pas de discrimination), c'est autre chose. Les valeurs du shonen, on les connait, alors en voir un de plus, c'est juste le même contenu avec un design différend (j'exagère bien sur).

    Les webdesigners diraient que les shonen, c'est comme csszengarden : même contenu, il n'y a que l'apparence qui change.

  • Kyosuke

    10/11/2006 à 15h44

    Répondre

    comme je le dis toujours c'est la mise en scene qui est le mettre mot d'une BONNE serie et dans le cas present, je peux le dire
    Une mise en scène réussie = une bonne série ? Plein de contre-exemples existent, je te laisse chercher...
    Reponse facile ^^'

    Bin mince, un anime sur le dépassement de ses faiblesses, comme c'est original. Un shônen, non ?
    Attention, je n'ai jamais dis que les filles de la serie evoluaient ou même qu'elle se depassaient pour sauver leur ami(e)s, au contraire, les filles de Mai Hime reste elles même du debut a la fin, on sait tous que celle qui fait le trotoire continura a le faire, Natsuki sera toujours une solitaire, Mikoto fera toujours chier le monde rien que par sa presence et Mai sera toujours sur le dos de son frere...Ce sont des personnages qui restent eux même du debut a la fin, bon oui y'a du changement, comme la liaion Natsuki/Shizune (qui m'a trop deçut, je voulais que Natsuki aye avec le Kendoka è_é).
    Au final, les filles de Mai Hime, sont toujours les mêmes et c'est sa qui est bien, malgrés leur aventure elle n'ont pas changées et ont toujours leur qualité et défaut qui leur sont propre.

    C'est dommage, tu étais bien parti et tu te crashes en plein vol Le nombre de personnes ayant répondu et le débat ayant apporté un éclairage intéressant sur la question. Tu peux en parler dans le topic approprié ceci dit...

    Je sais ^^', en tappant je me disais "Mais pourquoi, j'ecris sa ?!" suivi d'un "Bah j'suis lancé alors j'vais pas m'arréter là".

    =__________=

    c'est pour cela que l'usage du mot "bouse" pour cet anime me semble des plus déplacé.
    Tu extrapoles encore... C'est toi qui utilise le premier ce mot

    Ah desloé, ce mot a été employé dans le lien qu'a fourni Kei, vraiment désolé de la méprise.

  • Anonyme

    11/11/2006 à 09h33

    Répondre

    Ben dites donc ça frite par ici...
    Moi,contrairement à d'autres j'ai tout lu et je peux vous dire que c'est jouissif de voir à quel point chacune des deux parties défend âprement son beefsteak!

    En général j'ai plutôt tendance à faire confiance aux critiques de Juro,qui rejoignent bien souvent ma propre opinion(dans le cas d'un ouvrage que je connais déjà)où qui m'ont menés vers des oeuvres qui ont tenu leurs promesses.
    Donc quand Juro dit "c'est pourri",pour moi ça veut dire que c'est pourri ou pas loin.

    mais là on est dans un cas rarissime où quelqu'un d'autre a un avis totalement différent et surtout apporte des arguments solides et précis,que Juro contre attaque et dont il fait immédiatement la contre contre attaque.

    Bon je ne peux pas donner un avis objectif sur cette série,parce que a priori c'est un genre que je déteste.S'il y a bien un truc qui a mes yeux pourrit le manga,c'est le fan service et les filles de 15 ans qui ont un corps de filles de 25 ans après pose d'implants mammaires.
    Et les lycéens amoureux qui se courent après,genre "suis moi je te fuis,fuis moi je te suis" ça me retourne la peau d'agacement.
    Donc après avoir vu quelques épisodes de My Hime,je suis resté sur une impression très négative.

    Alors oui,je sais,on va me dire"mais nan,t'en a vu que deux,tu peux pas te faire une idée,en plus le début il est pas terrible,c'est qu'à partir de l'épisode X que ça devient bien".
    Mais minute,papillon,un bon manga,c'est un manga qui accroche DES LE DEBUT(ou à la rigueur au deuxième ou troisième tome).
    Donc me gauffrer péniblement je ne sais combien d'épisodes de la même soupe avant d'entrevoir une lueur d'espoir scénaristique,non merci.

    Et franchement,si on veut avoir en même temps de l'action,de l'intrigue,du drame,de l'émotion,des personnages attachants à l'évolution intelligente et visible...et ben on va lire Gunnm et pis c'est tout!
    (là j'éxagère,je sais bien que les deux sont pas comparables,pas du tout le même genre!^^)

    Bon sur ce je m'en vas(où je m'en vais,les deux se disent).Bonne chance dans votre combat d'arguments!
    que le plus éloquent(ou le plus tenace)l'emporte!

  • Urza

    24/11/2006 à 02h33

    Répondre

    Bon j'ai lu tous les messages de tout le monde et j'ai vu deux fois la série il y a...un bon moment déjà n_n

    C'est vrai que ça met quelques épisodes avant de décoller mais c'est progressif et moi...j'aime bien ça
    Je pense que Juro est le plus objectif parmi tous ceux qui ont posté et je suis d'accord sur beaucoup de points qu'il a évoqué (pas envi de tout citer ×s)
    Et c'est là où mon point de vue diffère : voyez-vous, (ça fait intello hihi ^_^) je suis plutôt sensible, pas trop naïf ni trop niais, mais simplement sensible. Quand je vois de belles images, qui illustrent un moment d'émotion intense chez un personnage, et que le tout est porté par une musique renversante...bah moi je tombe (en larme, et pas par dépit juro )
    Donc moi par exemple j'ai pleuré quand une Hime perd la première un être cher ou quand Myu dépose le corps sans vie d'un personnage magnifique dans un lac (Aerith-like? m'enfou j'adore aussi *o*)

    Enfin donc bref finalement (ouai tout ça au moins) je pense que c'est pas un anime qu'on aime bien ou qu'on aime pas trop, je trouve qu'on ne peut que l'adorer ou se faire ch***
    Je pense (je pense beaucoup, juro c'est quoi ton dico des synonymes? ) qu'il suffit de regarder tous les épisodes sans à priori et de se faire son opinion parce que pour Mai Hime tout est subjectif
    maki-maki...Enjoy !!

  • Anonyme

    28/07/2007 à 15h16

    Répondre

    Hi ^^


    Aprés avoir essayer de lire votre disputes, enfin confrontation d'idées complétement opposées, je me décide à choisir un point de vue.


    Reprenant ainsi le message de Urza je suis d'accord avec elle. L'intrigue met du temps à arriver mais je ne peux pas dire que c'est par dépit que j'ai était émue en regardant l'épisode 8 et la fin du 15. J'oublie encore toutes les batailles qui suivent.


    Je suppose que certains auraient voulu de l'action dés le début, une intrigue toute tracée, pas de pause ni de HS...enfin bref pas du Mai Hime. Je ne comprend pas pourquoi Juro, si tu n'as pas aimé dés le début, tu as continué à regarder cette série. Tu ésperais peut être qu'elle remonterait dans ton estime si tu regardais la fin?


    Mai Hime c'est du Mai Hime. C'est une histoire sympathique avec une musique magnifique,de l'action sur toute la fin et un brin de Hs.


    J'éspere que tu n'as pas regardée Mai Otome qui aurait put encore plus te dégouter, ou Mai Otome Zwei qui est aussi un bijou.


    Merci


     


     


     

  • Djak

    28/07/2007 à 19h53

    Répondre

    bah je pense que Juro a regardé toute la série hsitoire de pouvoir faire une critique complete et en toute objectivité

  • Anonyme

    06/07/2008 à 22h17

    Répondre

    Bonjour à tous !


     J'ai terminé de regarder Mai Hime récemment, et de manière global j'ai trouvé cette anime assez sympa (mention spéciale aux épisodes 15 et 23 vraiment prenant !). En faite, je pense qu'elle avait tout pour jouer dans la court des grands (tant au niveau des personnages que de la mise en scène ou de l'idée générale). Cependant, à mon humble avis, elle n'y ait pas parvenu...


    Pourquoi ? Et bien tout d'abords à cause d'un manque de profondeur des protagonistes : il y a trop de personnages secondaires dont l'importance et minime, et il aurait à mon sens mieux valu se concentrer sur les persos principaux, et expliquer plus en détails leurs motivations et leur histoire (par exemple, dans l'épisode 15 Mai déclare qu'elle combat par conviction. Cependant on ne la voit se poser des questions sur ses motivations qu'à une ou deux reprises ! Il aurait fallu développer son questionnement dans les épisodes précédent, de manière à ce que cette déclaration résonne comme une réponse qu'elle aurait trouvé par elle-même, une sorte d'accomplissement personnel, tandis que là, c'est joli sans plus...).


    Néanmoins, ce qui fait le plus de tord à Mai Hime c'est sans doute cette hésitation constante sur le style choisit : vaut-il mieux créer une histoire légère et joyeuse, ou plutôt sombre et dramatique ?


    Si on prend l'anime dans son ensemble, la fin nous renvoie directement à la légereté, l'humour et la gaité des 13 premiers épisodes. Mais la question qui se pose alors est : que font les épisodes 14 à 25 dans une anime de ce type ? Car ceux-ci sont plus sombres, plus torturés. Les personnages se montrent sous une nouvelle facette, très éloignée de ce que l'on a vu au début, et de ce que l'on retrouve à la fin. C'est cet illogisme que je pointe du doigt.


    Maintenant, supposons que les créateurs aient, à la base, optés pour une histoire réellement dramatique en 2 parties (une 1ère joyeuse, l'autre sombre), et pour des raisons commerciales qu'ils se soient retrouvés à placer cette fin un peu bizare que l'on connait. Dans ce cas, la présence des épisodes 14 à 25 aurait un sens ! (en outre le manque d'explications sur la manière dont les Hime vaincues et leurs Child débarquent à la fin me confortent dans l'idée que cette fin n'était pas celle initialement voulue).


    Mais s'il s'agissait bien de leur idée, alors on est en droit de supposer que les 13 premiers épisodes devaient servir à nous rapprocher des personnages (un peu à la manière d'Evangelion, ou de Chrno Crusade), et je pense qu'il y a tout de même quelques critiques à émettre : bien que durant les épisodes 14 à 25 la psychologie des personnages soit réellement plus travaillée (et la mise en scène avec, je pense aux différents moments où l'on voit Chyo et Tate à l'hopital), il est indéniable que les lacunes sur le développement de l'histoire personnelle de chaque protagoniste (comme je l'ai dit plus haut) ressortent et font énormément de tords à ces épisodes. Prenons Nao, un exemple parmis tant d'autre : on apprend, un peu à l'arrache, qu'elle ressemble à Natsuki (sans doute l'un des personnage les plus intéréssant). Mais alors bon sang : pourquoi ne pas l'avoir présentée plus tôt ? Pour que l'impact sur le spéctateur soit maximal lors de ces épisodes, il faut qu'il se soit attaché aux personnages (et malheureusement, malgré quelques compositions sympathiques, la musique ne suffit pas à nous faire entrer pleinement dans les scènes les plus dramatiques et à nous faire oublier le manque de présentation des héros). Ainsi, on ne "rentre" vraiment dans l'histoire que lorsque ce sont les personnages les plus importants qui se retrouvent impliqués  (Mai, Taté, Chyo ou encore Natsuki). Le défaut majeur qui empeche les 13 premiers épisodes de jouer leur rôle de présentation tient, à mon avis, de la présence continuelle de 2 histoires : l'une, que je qualifierais de principale, regroupe les agissements des Hime, les recherches de Natsuki, les révélations diverses de Nagi etc... L'autre, l'histoire secondaire, se résume à la vie à l'académie. Le problème, c'est que cette histoire secondaire a tendance à dénaturer la principal, au lieu de la renforcer, ou à défaut de ne rien y faire. Ainsi, Natsuki perd tout le charisme qu'elle a acquis au départ dès qu'on la voit se pointer en tenue d'écolière. Nao, qui nous rappel que les Hime possèdent toujours leur libre-arbitre et qu'elles peuvent utiliser leurs pouvoir comme bon leur semble, se retrouve rabaissée au simple rang de garce... Les historiettes d'amour sont aussi bien mignonnes, mais au final je pense qu'elles désservent l'histoire principale.


     Pour conclure je dirais que Mai Hime est une série avec un énorme potentiel... inéxploité. Perdue entre différents styles sans parvenir à trouver sa voie, on pourrait dire que pour chaque bon point, on peut en trouver un mauvais équivalent. Cependant une meilleure exploitation des 13 premiers épisodes dans l'optique du choix assumé d'un style sombre et triste aurait, à mon avis, suffit à faire de cette histoire une aventure digne de celles qui nous font vibrer, et restent longtemps dans nos souvenirs.


    Alors faut-il en conseiller l'achat ? Question épineuse... Si cette anime n'avait pas été licensiée, j'aurais sans hésitation conseillé son téléchargement, mais dans la situation actuelle, le mieux est peut-être encore de se la faire preter...


     


    Voilà !

  • Anonyme

    28/10/2010 à 11h12

    Répondre

    Mon avis sur cette animé est contraire à celui au-dessus.


    My Hime (ou Maï Hime) Est un bon animé.Certe,il peut presenter quelque longueurs au debut,voir pendant la moitié de l'animé,mais ça en vaut le coups.


    Les musique de Kajiura sont tout bonnement magnifiques,et rien que cela instaure une agreable ambiance à l'anime.Le chara Design,n'est pas exceptionnel,mais est d'une grande qualité.L'animation est fluide,les combats de même,la realisation tient parfaitement la route.Le scenario,sans être quelque chose d'extraordinaire,est reussis,seul la fin risque d'en decevoir certain.La trame est bien tissée,est bien amenée;à mon gout.Le scenario se passe en 2 parties.La 1ére partie est accusée dans l'avis precedant le mien d'être sans interet.Je ne suis pas d'accord,poser les bases de l'histoire est developper les personnages est important.De plus,les scènes de vies,quoique relativemment banale,sont accrocheuses et drolesques.La seconde partie de l'histoire est le réel commencement du scenario,et tout devient plus dramatique.Les actions et revelation s'enchaine sans temps morts,il n'y a pas de "trous" scenaristique.


    Pour moi,My Hime est un excellent anime,qui merite le temps que l'on passera à le voir.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques