6.5/10

Nekojima – Les chats envahissent aussi les titres de nobi nobi

Cathy est une petite fille comme les autres, enfin presque : avec sa famille, elle vit sur Nekojima, une île uniquement peuplée de chats. Mais pour ne pas perturber la quiétude de la population locale, elle doit se faire passer pour un félin ! C’est ainsi qu’elle va se lier d’amitié avec Lili, Fripouille, Cachou et Pacha, ses chat-marades de classe, et découvrir chaque jour avec entrain les différences entre humains et matous !


Eh oui, des chats qui parlent vivent en autarcie sur une île en forme de patte mais ça n'a pas l'air de vraiment déranger la petite Cathy… Cette dernière débarque un peu  sans prévenir dans un monde où les chats font la loi. Menés par un certain Isidore –oups, je me trompe de série… Je recommence : Cathy et sa famille débarquent sur une île peuplée par les chats qui avaient justement besoin d'un vétérinaire. La petite fille est ainsi lâchée dans un environnement où elle va devoir dissimuler son identité en portant un bonnet avec oreilles de chats (ce que PERSONNE ne remarque au premier abord malgré ses cheveux super longs, mais après ça, on va encore me dire que les chats ne sont pas des abrutis finis…). J'ai l'impression que je suis en train de vous perdre… Non, ne fuyez pas… Nous sommes évidemment dans un kodomo !

Eh oui, beaucoup de choses peuvent s'expliquer par cette simple phrase mais est-ce que c'est une raison pour laisser tout passer ? Peut-être bien pour le coup. Les éditions nobi nobi ! ont encore trouvé un titre qui marche plutôt pas mal. Que ce soit les personnages auxquels les petits pourront s'identifier sans mal, les couleurs qui leur permettront de se plonger plus facilement dans l'œuvre ou même les histoires indépendantes qui réduiront l'effort mémoriel à produire (oui oui, c'est super bien pensé), les têtes blondes sont indéniablement face à un titre formaté pour leur plaire. C'est d'ailleurs l'un des reproches que l'on pourrait lui faire. Il n'a pas grand-chose d'original. On se retrouve avec des personnages assez stéréotypés (bien qu'attachants et kawai à souhait) qui ne vont pas venir révolutionner le genre (et ce n'est pas vraiment ce qu'on lui demande en fait) qui évoluent de manière un peu trop sommaire.   

En fait, l'éditeur reste véritablement fidèle à lui-même en nous proposant un titre dans la même veine que le premier manga de sa collection (Pan Pan Panda et c'est d'ailleurs le même auteur pour ceux qui auraient raté un épisode), à savoir à la fois doux et tout en rondeur. Assez chatoyant (ho ho ho) pour attirer les regards les plus jeunes lecteurs, je ne doute pas un seul instant que les adultes amoureux des félins les plus appréciés depuis l'Egypte ancienne ne se laissent pas tenter eux aussi !

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques