5.5/10

Neon Genesis Evangelion Iron Maiden 2nd

Au croisement de la série originelle et du spin off, ce Iron Maiden 2nd offre de courtes histoires sur le microcosme de la série. Histoire de bien se prendre la tête une fois de plus...

Neon Genesis Evangelion - Iron maiden 2nd prend place à l'intérieur de la première série, et nous permet d'en retrouver les personnages principaux, des adolescents perturbés qui doivent piloter des robots hybrides pour combattre une étrange invasion extraterrestre. On suit leur relations complexes, on comprend leur psychologie plus en détail, le voile se lève sur des questions demeurées en suspend jusqu'ici...

Neon Genesis Evangelion Iron Maiden 2nd
Neon Genesis Evangelion
Iron Maiden 2nd
Six volumes pour faire la lumière sur l'ensemble des relations entre les différentes personnages évoluant au sein de la NERV. Chaque volume reflète indépendamment un pan de petites histoires non développés par Sadamoto dans son manga et qui n'apportera pas grand-chose à l'oeuvre principale. Iron Maiden 2nd possède un titre énigmatique pour un résultat bien plus simple, à savoir l'exploration de personnalités et de relations humaines des personnages les plus emblématiques de la série à travers quelques chapitres mis bout à bout, nous montrant la naissance de Shinji, l'adolescence de Genji ou la relation a posteriori du drame entre la déléguée de classe et Toji. pas réellement de fil directeur puisque on saute du coq à l'âne entre deux histoires mais une sorte d'accumulation servant à amplifier encore un peu plus le mystère autour d'Evangelion. Car si ces chapitres apportent quelques réponses, ils apportent tout autant de questions laissant le lecteur sur sa faim par moments et dans l'expectative d'autres futurs chapitres le reste du temps. c'est à la fois une force et une faiblesse du titre qui s'adresse essentiellement à ceux voulant cultiver le mythe en profondeur, les autres n'y trouvant que de vagues histoires courtes sans discernement.

Plus la peine de présenter le manga... ah mais non, car le titre ne possède pas la touche graphique du mangaka originel mais celle d'un inconnu notoire, fumino Hayashi. Et il faut reconnaître que l'ensemble graphique y perd de sa valeur en se rapprochant d'un titre beaucoup plus classique. Les couvertures représentent assez justement la consistance graphique de l'ensemble, le chara design perdant tout son charme à travers ses "nouveaux" personnages revisités par une autre main, leur donnant un panel émotionnel beaucoup moins important et unr originalité défaillante. Ne retomberait-on pas dans les travers de l'exploitation d'une licence à gros sous ? Le découpage vif et actif pourrait apporter un bémol à cet avis mais le doute se matérialise encore de manière un peu plus importante à la vue du remplissage basique. Et bizarrement, on ne s'étonne presque pas de ne voir apparaître nulle part le nom de Sadamoto...

Un titre réussi pour l'exploration de la personnalité de ces personnages mais qui dévalue une grande partie des mystères tournant autour d'Evangelion. Une sorte de titre difficile à définir entre le spin off et le complément essentiel montrant une valeur sinusoïdale à l'échelle de son scénario. Le mystère demeure...

A découvrir

Drôle de Père (Un)

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Tony Clifton

    26/02/2009 à 09h57

    Répondre

    J'ai eu l'occasion de feuilleter les premier volumes. Etant un grand admirateur de "l'univers Evangelion", j'ai été complètement dégouté par cette "chose".


    Non seulement le chara-design est assez mauvais, mais en plus l'attitude des personnages est complètement à l'opposé de ce qu'ils sont dans la série originale, on y voit même Ray avec un comportement d'ado des plus normale, alors qu'elle est sensée être pratiquement autiste !


    Ce manga est parsemé de petites histoires d'amour qui n'ont rien à faire dans l'univers d'Evangélion et ,qui plus est, ne mènent à rien ... honte honte honte aux éditeurs !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques