6.5/10

No Bra

Katoaka Masato, élève de seconde doit accueillir chez lui aujourd'hui son nouveau colocataire, qu'il est censé connaître depuis son enfance. Malheureusement ou heureusement pour lui, le colocataire en question se révèle un peu spécial. En effet, Nomura Yuki, né garçon, a l'apparence d'une fille et est surtout amoureux de « Makun ». Masato va alors voir sa vie se compliquer d'autant plus quand d'autres filles vont se mettre à le fréquenter.

No Bra
No Bra
No Bra
, littéralement « pas de soutien gorge » ou « sans soutien gorge » est un manga, qui vous l'aurez compris, traite de petites culottes. Ce manga de Kenjiro Kawatsu joue donc dans une catégorie, bien connue maintenant des français (surtout ceux avec des boutons), celle du shônen un peu coquin. En tête de file on peut, entre autres, citer Love Hina de chez Pika ou plus récemment Parallel publié chez l'éditeur Panini Manga. Bien que le sujet ait été maintes et maintes fois abordé, et les petites culottes usées, No Bra arrive lui à intégrer un élément nouveau dans son scénario.
En effet, l'ambiguïté, que ce soit pour le lecteur ou le héros Masato, sur le sexe de Yuki apporte une nouvelle dimension à ce genre de série. Cette ambiguïté n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle d'un autre manga Family Compo du talentueux Tsukasa Hojo (City Hunter, Cat's Eyes, Angel Heart...). Malheureusement, seule l'idée de départ rappellera leur ressemblance. Car là où Hojo nous proposait une comédie sentimentale magnifique et sensible, No Bra lui reste définitivement dans le potache. Le mangaka reprend en effet d'une manière très classique tous les stéréotypes de ce genre de série. On passe ainsi des quiproquos avec les camarades aux scènes de lycée, de la piscine, ou encore de l'obligatoire passage au onsen. Bien entendu, chacune de ces saynètes servira à nous dévoiler toujours plus les petits secrets des filles. Dommage, car le manga avait tout de même du potentiel. Ainsi, si l'auteur n'avait pas fait qu'effleurer les thèmes intéressants et plus matures au lieu de se concentrer sur les scènes coquines et les gags, No Bra aurait sûrement gagné en consistance. Travailler plus en profondeur les sentiments des personnages et surtout ceux du héros aurait rendu sans nul doute le manga plus attrayant et moins superficiel. En outre, des thèmes comme l'homosexualité ou encore l'exclusion sont trop vite survolés.
Pourtant, No Bra n'est pas forcement un mauvais manga. Cette comédie est tout de même prenante, les triangles amoureux se compliquent plus on avance dans l'histoire. De plus, le mangaka arrive à maintenir le suspense et l'intérêt du lecteur. Celui-ci a réellement envie de savoir avec qui Masato va sortir à la fin et surtout si Yuki est une fille ou un garçon. Enfin, la série ne comptant que 5 volumes, on est déjà sûr que l'histoire ne traînera pas en longueur. Il n'y a plus qu'à espérer que Kojiro Kawatsu ne nous offre pas une fin trop ouverte ou trop irréelle à laquelle les japonais sont habitués.

Tout comme l'histoire classique de No Bra, le style graphique du mangaka Kojiro Kawatsu ne brille pas par son originalité. L'auteur fournit un dessin conventionnel, peu détaillé. Les personnages sont - logiquement pour ce genre de série - le plus gros travail de l'auteur. Or, étrangement dans No Bra, ceux-ci ne sont pas vraiment travaillés. Ainsi, les deux héroines se ressemblent beaucoup, le gros Hidepon est dessiné trop grossièrement... Cette impression d'irrégularité dans les traits du dessin se retrouve dans son travail des visages des protagonistes. Ils sont trop plats, fades et surtout pas du tout expressifs et réalistes. Dommage pour un manga jouant sur les sentiments.
Reste la mise en page de l'auteur qui, si elle ne prend pas de risque et reste simple, est claire et maîtrisée, assurant au lecteur de comprendre rapidement une situation.

Taïfu Comics, comme pour ses autres séries nous propose ici un travail très correct pour un prix raisonnable. Le papier est de qualité : souple, résistant et pas trop transparent. L'impression est nette et l'encrage impeccable. Bref du bon boulot.

Au final, No Bra est pour le moment, la meilleure série proposée par Taïfu Comics. Si ce genre de comédie en rebutera plus d'un, à n'en pas douter la série va pourtant vite rapidement trouver son public.

Partager cet article
A voir

Gonta

A propos de l'auteur

12 commentaires

  • -k-Ashitaka

    21/02/2005 à 22h10

    Répondre

    haha coolos ta critique Djak )
    je suis assez d'accord avec toi.. d'habitude je visite Krinein puis j'achete le manga qui m'interesse mais cette fois vous en avez mis du temps ^^.
    l'ambiguïté, mouai.. mais cela devient bien vite lassant.. bonne décision de l'auteur de faire que 5 tomes..

    encore une chose.. j'espere que "l'ambiguïté" qu'on ressent à travers ce manga n'existera plus dans le futur.. vous me comprenez ?
    l'Amour n'a guère de limite mes chers compagnons


    psour les.. pervers, je vous conseille step up love story^^ , vous serez.. plus contents.

  • Djak

    21/02/2005 à 22h18

    Répondre

    Merci pour ta confiance.
    Il y a tellement de sortie que ne peut pas tous faire en temps et en heure.
    Si tu a besoin d'un conseil, envoie moi un Mp, ça evitera que tu es à attendre.

  • -k-Ashitaka

    21/02/2005 à 22h22

    Répondre

    je comprends bien

    c'est vrai ça, pourquoi j'y avais pas pensé.. ^^

  • NursNurs

    06/09/2005 à 19h10

    Répondre



    Bon Djakr
    Tout d'abord bonjour,
    comme tout bon critiqueur qui se respecte je pense que tu dois pouvoir accpeter les critiques qu'elle soient bonnes ou mauvaises.
    Hé bien la je débute mon pti topo par te demander si t'y connais quelque chose en mangas ?
    C'est vrai c'est bien gentils tout ca d'acheter le premier tome d'une série d'en faire la critique et de passer a autre chose, mais en lisant chacune de tes critiques on voit bien que tu n'y connait rien en mentalité japonais ce qui fausse complétement ta critique.
    Pour commencer "Mangas" je ne sais pas si tu le sait veut dire en japonais et bon c'est l'humour japonais donc ta critique de No Bra est nule quoi mais toi tu ose comme même qualifié ce mangas pour les pti boutoneux de 12/13 piges ce qui est honteux, ensuite prenons par exemple Zatch Bell tu lis le mangas mais tu as a peine vu ce qu'il y a en surface, Kanjigi no Gash Bell illustre bien certains problème de société ou l'on méprise les plus faible mais bon c'est clair qu'en lisant que le premier tome ca n'ira pas loin...

    Ce que je veux dire c'est quand tu fais la critique de quelque chose il faut le faire a fond et la je suis désoler dire ca mais tu serais bon a aller faire la critique d'Harry Potter..

    Et une dernière chose pour etre fran ce qui m'enerve c'est que tu note mal des mangas qui vallent autant que HxH ou encore YuYu Hakusho et les gens te faisant confiance suivent ton avis et ca détruit certaines chance au mangas d'etre reconnu...

    Sur ce à bientôt...

  • juro

    06/09/2005 à 19h21

    Répondre

    J'adore (ce post pourra être supprimé)

  • Djak

    06/09/2005 à 22h34

    Répondre

    comme tout bon critiqueur qui se respecte je pense que tu dois pouvoir accpeter les critiques qu'elle soient bonnes ou mauvaises.

    Oula le post de la mort qui tue.
    Bonjour à toi nouveau, ton post sera suprimé car il n'a pas sa place dans ce topic. et juste pour cette raison, libre à toi de le reposter dans un sujet plus adéquate.
    Quel cadeau à la vieille de mon aniversaire, cela fait plaisir.

    Bon je vais essayer de comprendre ta pensée et de te répondre.


    C'est vrai c'est bien gentils tout ca d'acheter le premier tome d'une série d'en faire la critique et de passer a autre chose

    Bon si pour No bra, j'ai lu le tome 01 puis fait la critique c'est pour suivre l'actualité. Quel est l'intérêt d'attendre que la série soit finie pour en faire une critique? Si je suis ce principe là, un lecteur attend d'avoir lu tout les tomes avant de décider s'il aime ou pas? J'espère qu'ils ont le portefeuille extensible !
    Dans le même ordre d'idée, on doit suivre un manga même si le premier volume est mauvais bien que la suite soit meilleur? Vu la quantité de titres sur le marché je pense que les lecteurs ont le choix de prendre un titre très bon dès le début.
    Enfin, j'ai lu l'intégralité de No Bra et revenir sur ma critique ne m'a pas sembler utile, quoique le volume 04 d'une nulité ahurissant me ferait certainement baisser la note. En outre si je revenais sur chaque titre j'en serais pas sortie.


    mais en lisant chacune de tes critiques on voit bien que tu n'y connait rien en mentalité japonais ce qui fausse complétement ta critique.

    Si tu le dis, je ne vais pas chercher à te le prouver. je dirais juste que en me plaçant comme lecteur "Lambda" je ne suis pas un spécialiste de la culture japonaise comme 95% des lecteurs je pense. Heureusement qu'il ne faut pas être spécialiste pour apprécier le genre et donner son avis, les éditeurs couleraient sinon et feraient faillites. Le manga aborde des thèmes universels et c'est pas pour rien qu'ils touchent une si grande quantité de lecteurs.
    J'aimerai bien aussi que tu me décrives point par point en quoi ma critique est "complètement fausse"

    Pour commencer "Mangas" je ne sais pas si tu le sait veut dire en japonais et bon c'est l'humour japonais

    Mince alors, là c'est sur que je suis passé à coté de quelque chose...je vais aller me faire seppuku de suite tiens.
    Si je te comprend bien, vu que c'est de l'humour japonais cela à le droit d'être mauvais, gras, ras les paquerettes, pervers etc etc.


    ensuite prenons par exemple Zatch Bell
    va dans le topic sur zatchbell donner un avis plus développé car là tu me fait rire à ne pas argumenter

    Ce que je veux dire c'est quand tu fais la critique de quelque chose il faut le faire a fond et la je suis désoler dire ca mais tu serais bon a aller faire la critique d'Harry Potter..
    quel préjugé pour les fans de Harry Potter

    Et une dernière chose pour etre franc ce qui m'enerve c'est que tu note mal des mangas
    7/10 n'est pas une mauvaise note, je le répète encore une fois.

    tu note mal des mangas qui vallent autant que HxH ou encore YuYu Hakusho
    Va aussi donner ton avis sur les topics dédiés à ces mangas si tu a quelques chose à rajouter.

    mais toi tu ose comme même qualifié ce mangas pour les pti boutoneux de 12/13 piges ce qui est honteux

    désolé de t'avoir contrarié.

  • Djak

    06/09/2005 à 22h59

    Répondre

    Kenjiro Kawatsu, auteur de No Bra nous fait l'honneur de venir à Taifu Festa pour rencontrer son public français ! Conférences, séances de dédicace, et bien d'autres surprises

  • Anonyme

    30/11/2008 à 00h39

    Répondre

    ben moi je viens de lire les 5 tomes de "no bra" et je l'ai trouvé super.... peut-être qu'à l'époque de ces commentaires ce sujet était encore tabou, je n'en sais rien, mais aujourd'hui...


    ce sujet est devenu de moins en moins tabou (enfin après à chacun son évolution), mais personnellement, j'ai trouvé cette histoire, comique, et touchante... quand on se met dans la peau du personnage c'est à dire "Yuki"....


    bref, j'ai bien aimé ce manga....

  • Anonyme

    29/03/2009 à 12h45

    Répondre

    No problemo! Mangayo fantastico! hoho!

  • Anonyme

    30/03/2009 à 16h18

    Répondre

    arrivé en retard mais c jamais trops tard pour posté . perso j ai bien aimé no bra  un peu special certe mais pas trops mal , et pour en avoir parlé avec beaucoup de vendeur de manga aussi bien sur paris que sur nice (oui je vais partout lol) le manga a etait bien aimé par les fans de manga . c est dommage certains le juge par rapport  au fais que sa aprle d un homme qui se prend pour une femme c idiot je trouve . apres chacun son truc (perso etant fan de  gto , evangelion je touche a tout ) sa ne ma aps choqué de lire no bra , bonne critique quand meme il faut savoir accepté les gout de chacun

  • nazonfly

    30/03/2009 à 16h43

    Répondre

    No bra? No shokola!

  • Anonyme

    17/02/2010 à 14h07

    Répondre

    Mon commenttaires arrive peut être en retard mais bon ... c'est pas grave ^^ bon je voulais dire que ce manga est très émouvant, très érotique, très amusant, ce manga est le meilleur que j'ai lu il y a vraiment tou ce qu'on ppeut attendre mais a la fin ce qui est dommage c'est qu'on ne sais pas "où vit yûki a prèsent ?" " qu'est devenu sa relation avec makun? " bon bref sinon ss ça a la fin ce manga est merveilleux

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques