8/10

No Longer Heroine T.2


Beau gosse ?
Hatori a enfin déclaré son amour à son ami d'enfance. Mais elle ne s'attendait pas à un tel râteau. D'abord anéantie, elle se rabiboche avec lui comme si de rien n'était, mais reste persuadée qu'elle a encore ses chances. Mais comment faire quand on se sent si blessée, si abandonnée ? L'apparition du beau Hiromitsu, un membre de l'équipe de basket du lycée, risque de la troubler encore plus.

Après un excellent tome 1, on ne pouvait que se demander si No Longer Heroine allait continuer sur sa lancée. Ne cherchez pas trop, la réponse est oui et sans aucun doute même. Au départ, Hatori sent le poids du râteau qu'elle vient de se prendre mais plutôt que pleurer et se lamenter sur son sort comme bon nombre d'héroïnes de shôjo, elle nous prouve qu'elle en a dans le sac et tente de conquérir le coeur de l'homme qu'elle aime. Manque de pot, sa copine qui ne ressemble à rien joue les saintes-nitouches et continue à s'accrocher malgré son manque total de charisme (dur dur d'être un personnage secondaire et de se retrouver à jouer les héroïnes). Côté humour, l'auteur se fait toujours plaisir et nous propose des scènes vraiment amusantes et à la limite du ridicule. Hatori n'hésite pas à se mettre dans des situations assez étranges et pour le moins osées (enfin... pas tant que ça en fait), ce qui permettra de ne pas perdre les lectrices (et lecteurs) les moins patients. 

Momoko Kôda, dans son traitement des personnages, nous offre un contraste assez fort : Hatori est complètement accro alors que Rita est en mode "je m'en foutiste". L'arrivée d'un rival commence cependant à le piquer un peu au vif et il commence enfin à montrer autre chose que son attitude molle et peu engagée des premiers chapitres. Est-ce que le tout va se concrétiser ? Rendez-vous en juillet pour le savoir !

A découvrir

Arago T.4

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques