7.5/10

Noir

« Noir, ce mot désigne depuis une époque lointaine le nom du destin. Les vierges règnent sur la mort, les mains nues protègent la paix des nouveaux nés. Parmi le peuple, parmi les amours, parmi les pêchés. Les soldats se trouvent dans la vérité dit l'ermite au pêcheur ».

Ceci vous paraît incompréhensible et vous désirez une explication ? Ca tombe bien, je comptais justement vous éclairer sur cette sombre histoire. Noir est l'anime qui met en scène une histoire de tueuses à gages sans pitié toujours à la recherche d'un contrat mais poursuivies par une organisation mystérieuse connu sous le nom de Soldats qui semble tenir les rênes des ténébreuses péripéties auxquelles vont être confronter nos deux héroïnes. Tout aussi intéressant est le destin de ces deux tueuses à gages qui ont-elles mêmes beaucoup de points obscurs sur leur passé que le brillant scénario compte nous dévoiler petit à petit en introduisant des éléments de leurs vies ici et là. Et petite surprise, l'action se déroule principalement en France et plus précisément à Paris.

Noir, l'échiquier corse

Ces assassins indépendants de toute organisation sont loin d'être des pions (noirs) sur un simple échiquier et comptent bien abattre tous ceux qui se mettront en travers de leur chemin. En effet, à première vue, Mireille et Kirika ne présentent aucun danger quand on les croise cependant vous n'avez pas intérêt à être sur leur liste noire car sinon vous risqueriez de vous retrouvez avec une balle logée entre les deux yeux. Redoutables tueuses sans remords, elles font penser un peu à des Léon au féminin par leurs aptitudes à user de leurs armes dans les nombreuses scènes où elles se trouvent confrontées à des adversaires qui deviennent de plus en plus coriaces au cours des 26 épisodes que compte la série.

Plus en détail, Mireille Bouquet est une jeune femme blonde, corse, au regard déterminé, taille mannequin... bref, elle a tout pour elle mais elle est aussi experte en refroidissement de corps à grands coups de gâchette. Celle-ci mène donc sa vie de tueuse lorsqu'un beau jour elle reçoit un mail provenant d'une jeune lycéenne japonaise l'invitant à la rencontrer. Cette lycéenne, c'est Kirika Yuumura, brune aux yeux mélancoliques, et qui semble être prédisposée à une belle carrière dans le meurtre organisé mais amnésique pour une raison inconnue. Cependant, chacune a un passé trouble qui les réunit autour d'une montre et d'un air musical qui ne cesse de faire remonter leurs souvenirs à la surface : la première est à la recherche du meurtrier de ses parents et la seconde désirerait donc retrouver son nom, c'est pourquoi elles décident de conclure un pacte où elles vont former une équipe rompue à toutes les formes d'assassinats sous le nom de Noir. Mireille se propose d'aider Kirika à retrouver la mémoire... mais de la flinguer dès que celle-ci aura retrouvé sa véritable identité. Pourtant, au fur et à mesure de l'histoire, leurs rapports vont lentement évolués et des liens vont se créés entre elles.

Pour répondre à leurs questions, les deux héroïnes vont être confrontées à l'organisation Soldats dont un de ses leaders, Artena, et son formidable assassin spécialiste du lancer de couteau Chloé, liée étrangement à Kirika à travers les nombreuses questions que posent le scénario : qu'est ce que le vrai Noir ? Que représente exactement Soldats et quel est son but ? Kirika retrouvera-t-elle son passé ? Mireille tuera-t-elle Kirika ?

Beaucoup de questions et peu de réponses lors des premiers épisodes car ce n'est vraiment que lors des ultimes épisodes que la vérité ne sera connue et le mystère presque entièrement aplani. En plus du suspense bien entretenu, Noir se base sur le chara design de Kikuchi Yoko qui rend un excellent service à l'anime par la présence dégagée par ses personnages aux mouvements si fluides lors des scènes d'action. La constance du travail graphique est admirable par son trait très fin presque parfait et atteste de la volonté des studios Bee Train mais ce n'est qu'un des aspects qui montre leur désir d'en faire une réussite exploitable.

Clair obscur

En effet, que dire des OST ? Somptueuses pour les génériques, entraînantes pendant les scènes d'action... un véritable régal dont on n'oserait pas se passer à chaque épisode et on en réclamerait encore plus à Kajiura Yuki mais la composition de ces cinquante six morceaux est véritablement impressionnante par sa qualité. Mention spéciale au générique de présentation interprétée par Ali's Project et à la bande son des scènes d'action qui sont les titres les plus marquants. La version française n'est pas terrible car le doublage ne retranscrit la fragilité des personnages.

L'ambiance de l'anime est aussi particulière puisque les dialogues entre les personnages sont rares mais reflètent bien ce qui peut se passer dans le monde du crime organisé. Deplus, cette ambiance correspond bien aux caractères des personnages... et c'est aussi pourquoi la musique y joue un rôle très important.

En ce qui concerne le cadre de l'action, la coloration de Paris donne une impression de douceur mais on est bien loin du compte pour ce qui est de la capitale française. Les quartiers montrés sont les quartiers touristiques et l'aspect romantique qui colle à l'image à la capitale est conforme à ce qu'aurait pu attendre les japonais... mais pas les européens.

Le scénario bien construit n'est pourtant pas révolutionnaire et le déroulement d'un épisode tourne souvent autour de la même trame (mission, dénouement, fusillade, fin) si bien qu'on a l'impression que les quatre premiers épisodes se ressemblent énormément de ce point de vue. En outre, le dénouement de l'action laissait présager un final passionnant, malheureusement la fin est décevante car trop prévisible. Cette fin laissait aussi place à une suite possible mais la seconde saison envisagée sous le nom de Soldats a été abandonné.

Noir est donc une série animée sympathique car elle montre des personnages uniques, articulée autour d'un scénario somme toute potable et d'une magnifique OST qui restera comme le point le plus marquant. Tout ceci fait de Noir une série agréable à regarder mais qui aurait pu être encore mieux si les quelques points noirs avaient été gommés. Enfin, on retiendra que les hommes n'ont pas beaucoup la côté dans cet anime puisque tous les personnages principaux sont des femmes... exit Leon, bienvenue aux Nikita !

Partager cet article
A voir

Child Hazard

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Fiddler

    10/02/2005 à 19h55

    Répondre

    La série vient de se finir sur Canal+ et j'ai enfin un petit avis sur la question.

    Je suis grosso modo d'accord avec la chronique. Noir est une bonne série, même si elle n'est pas exempte de défauts. Par exemple, je trouve que l'animation n'est pas terrible. Bien sûr, il y a un parti-pris style "film noir" introspectif, avec de longs panoramiques sur des paysages immobiles, un poid accordé au silence, etc. mais c'est aussi une manière d'économiser sur le travail d'animation.

    Le format aussi est peut-être un peu court. 25 minutes par épisodes, ça semble parfois un peu juste pour mettre en place une intrigue et quand la série est finie, on le regrette car on aurait bien aimé en savoir plus sur les deux héroïnes (même si on en apprend au fil de l'histoire, einh?^^). Après il y a un petit point de l'histoire qui me chiffonne, mais je ne vais pas spoiler ici, alors, botus et mouche cousue.^^

    Sinon, comme le dit Juro, l'OST (ou les OST, devrais-je dire) est vraiment excellente. Variée et reconnaissable entre mille. J'adore le générique de début. Que dire aussi de Salva Nos (la musique des scènes d'action), qui mélange chants d'église, riffs électriques et beats techno? Et les airs à l'accordéon, qui sont censés illustrer la fraîcheur de vivre "à la française", ne sont pas ringards, ce qui nous change des vieux trucs de bal musette, etc.
    Ajouter à cela, finalement, l'ambiance de mystère qui plane tout le long de la série, et nous avons là les deux points forts qui emportent mon adhésion.

    Et pour finir, le doublage en français est assez nul. Surtout au début. Ensuite, cela passe un peu mieux, sans doute parce que les doubleuses ont pris leur marque.

    (Par contre, c'est dommage qu'il n'y ait pas de seconde saison prévue... )

  • Anonyme

    07/11/2007 à 00h04

    Répondre

    la grande questio sont elles mortent???

    à la fin on entend 2coups de feux.... alors le debat est ouvert

  • Perroguevara

    01/12/2007 à 19h11

    Répondre

    Je trouve que la série est bien (enfin, je ne l'ai pas encore terminée), je la regarde en vostfr parce que sincèrement, je trouve qu'avec les voix françaises ça ne le fais pas

  • Anonyme

    02/01/2008 à 18h47

    Répondre

    j'ai fini cette série de 26 épisodes et mon jugement n'a cessé de faire du yoyo


    bref, les 5 premiers épisodes m'ont soulés, ceux du milieu de la série sont agréable et les 10 derniers sont tout simplement MAGNIFIQUE


    malgrès une attente trop longue et un suspense hyper lourd, cette série m'a plu


     

  • Anonyme

    23/10/2009 à 06h58

    Répondre

    j'ai deja vue les 26 episode j'adore ce manga il y a de l'action de l'amour.


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques