4/10

Nouvelles - Tome 2

A la fin de la critiques des Nouvelles Tome 1, j'espérais une suite du même acabit. Après avoir lu le tome 2, j'espère toujours. Autant casser le suspense dès le départ, la suite n'est vraiment pas à la hauteur de l'original. Au fond, ce dernier aurait sûrement du être un one shot qui aurait inclus la nouvelle intéressante du tome 2. Ainsi, il aurait constitué un tout pour bien cerner Endo et son univers. Mais ce n'est pas à moi de décider ce qui aurait du être fait, je me contente de juger.

La première nouvelle de ce recueil est très courte, sans queue ni tête et sans grand intérêt. On ne comprend pas vraiment où Endo veut en venir avec cette histoire biscornue. C'est dommage car le décor qu'il propose (un monde suspendu par des câbles) et très beau et totalement surréaliste.
Nouvelles - tome 2
Nouvelles - tome 2
La dernière nouvelle qui est en deux parties et constitue la moitié du recueil n'est pas spécialement ratée. C'est juste qu'on a une grosse impression de déjà vu et de déjà lu. On retrouve des yakuzas super violents avec une n-ième histoire de trahison et de corruption dont les preuves se trouvent sur des disquettes. On retrouve comme personnage central un jeune garçon à l'esprit rebelle qui n'aime pas vraiment son père et une fille perverse qui se fait entretenir par des mafieux. On retrouve un triangle amoureux classique, les giclées de sang et les scènes de sexe qu'Endo a banalisées. Sauf que dans ce tome, tout pourrait évident, faux et sans grande saveur.

Alors que reste-t-il à ce tome outre une jaquette splendide et des dessins très corrects ? La deuxième histoire bien entendu ! Endo se met en scène dans cette histoire et nous raconte quelques souvenirs de sa jeunesse, son refus de vieillir et avoue ce que tout le monde se doute : que c'est un sacré obsédé. Assez drôle et très auto-critique, Endo nous peint son auto portrait et ce n'est vraiment pas reluisant. Dommage qu'il n'ait pas su innover ou égaler la qualité du tome précédent dans les autres nouvelles. On se consolera avec Eden ou la petite histoire bonus finale.

A découvrir

Daigo, soldat du feu

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

    Rubriques