L'Ototo du mois de mai 2014

Un seul titre chez Ototo mais quel titre ! L'ami Meloku vous en dit des nouvelles !


Adekan 7 :
 
Suite directe de «Le tréfonds de son âme», l'histoire amorcée dans le tome 6 dans laquelle Haruzumi projetait d'enlever Shiro. Cette nouvelle, bouffant la quasi-intégralité du tome sept permet de mettre en lumière le très charismatique Haruzumi et son non-moins intéressant complice. On a ainsi la confirmation de ce que l'on pouvait observer dans les tomes précédents : Tsukiji Nao met de côté les enquêtes surnaturelles/grotesques pour faire avancer la trame principale. L'auteure a créé beaucoup de personnages forts dans les premiers tomes d'Adekan, et on sent qu'elle est un peu perdu au milieu de ses créations, qu'elle ne sait jamais trop qui développer. Pour autant, la qualité est toujours au rendez-vous, et on prend un plaisir, presque malsain, à voir la trame principale s'assombrir. Après une longue partie consacrée à l'enlèvement de Shiro, Tsukiji Nao revient à ses deux principaux amours : les enquêtes et le fan service. Ainsi on a droit à un petit chapitre, plutôt rigolo, dans lequel l'auteure laisse libre court à ses fantasmes. On passe un bon moment de lecture, mais c'est très loin d'être indispensable... Ensuite, l'auteure enchaîne sur une nouvelle enquête, innovant de cette manière son procédé narratif. Je vous laisse le découvrir, mais je vous affirme d'ores et déjà que ça marche bien, très bien même. En définitive, ce septième opus d'Adekan, convainc pleinement. Après un excellent tome six, ceux qui doutaient encore des qualités du titre auront ici-même la confirmation qu'Adekan est un incontournable. Tome après tome, ce manga inclassable confirme qu'il serait bien dommage de passer à côté.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques