8/10

Piece T.4

Mizuho n'a pas cessé de fuir Narumi depuis que Mme Nanao lui a dévoilé une partie de l'histoire de son enfance. Grâce à l'aide précieuse de Mme Nanao, Mizuho découvre de nouvelles pistes qui vont la mener jusqu'à l'ex-petit ami d'Origuchi. Alors que ses recherches touchent presque à leur fin, un dernier élément vient tout faire basculer.


Les couvertures sont très réussies.
En lisant ce quatrième volume de Piece, je me suis rendu compte d'une chose : Hinako Ashihara aime jouer avec ses lecteurs. Elle nous lance sur une piste, la brouille, en ouvre d'autres, ce qui fait qu'à aucun moment on ne sait ce qui nous attend. Un peu comme Mizuho, le lecteur est complètement à la merci de découvertes fortuites. C'est cette immersion qui fait la vraie force du titre puisqu'on se trouve accroché complètement à cette héroïne qui tâtonne, qui doute et qui cherche à faire éclater la vérité sur le petit ami d'Origuchi mais aussi qui cherche à se comprendre elle-même (de plus en plus, l'histoire d'Origuchi passe au second plan). Avec sa manière d'amener les choses, l'auteure construit son personnage en temps réel et nous fait profiter du processus. En tout cas, Mizuho est une jeune fille qui n'a pas eu une adolescence très fluide et on ressent sa difficulté à s'ouvrir et à voir le monde sous un nouvel angle. Pourtant, elle se force, elle essaye de changer et fait preuve d'un courage digne d'un héros de shônen

Piece était l'un de mes titres préférés en 2012 et je continue à l'adorer en 2013. Sachant que la série fera 10 tomes, on sent qu'Hinako Ashihara a opté pour une série maîtrisée et qui gardera une très haute qualité du début à la fin. 

Partager cet article
A voir

Piece T.5

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques