4.5/10

Princesse Résurrection T.11

Hiro, Flandres, Riza, Reiri et la princesse sont de retour dans un onzième volume... ma foi semblable aux précédents !


Oh ! Les jolies tronçonneuses !
Cette fois, Hiro, la princesse et leur petite troupe se trouvent face à un problème de poids : un manoir géant est apparu juste à côté du leur. Depuis lors, le temps semble être ralenti puisque ce qui n'a semblé que quelques heures à nos héros était en fait plus d'une demi-journée. Après les péripéties dans ce manoir, c'est la Divinité des araignées qui refera son apparition. Les serpents ont envahi la ville et elle demande de l'aide à la princesse pour les arrêter. Dans un premier temps, cette dernière refuse mais elle se rend compte que si Miss araignée ne peut pas s'en occuper toute seule, c'est à cause d'elle et des derniers combats menés. Comme il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis, notre Princesse bien aimée se jette à corps perdu dans le combat contre le chef des serpents...

Quand on commence un volume de Princesse Résurrection, on a toujours cette impression d'être perdu. J'ai à chaque fois la désagréable impression de ne pas suivre l'histoire alors que j'ai lu les tomes précédents avec attention. Cette "discontinuité" dans l'histoire joue un sale tour au lecteur et s'il n'y avait pas le fil rouge de la succession en jeu, je me demande ce qui lierait tout ces chapitres ensemble... Mais tout n'est pas négatif, Princesse Résurrection, c'est aussi une avalanche de monstres sortis de nombreux folklores différents et les joyeux découpages auxquels s'adonne la princesse. Mais, il y a des choses que même le sang ne suffit plus à palier... En espérant une histoire qui s'inscrive un peu plus dans la continuité, rendez-vous au prochain tome !

A découvrir

Cyborg 009 T.9

Partager cet article
A voir

X Blade T.2

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques