9/10

Prophecy T.1


L'intrigant Paperboy.
Dans un Tokyo contemporain où les nouvelles technologies ont une place prépondérante, une section de police a été mise en place pour lutter contre la cybercriminalité. Ses membres vont rapidement être confrontés au mystérieux Paperboy, un mystérieux personnage qui poste des vidéos de ses "prédictions" en ligne. Elles consistent à annoncer la punition d'un acte qui a blessé des gens normaux, à grande ou petite échelle. Il fait exploser les locaux d'une entreprise responsable d'une intoxication alimentaire de masse qui n'a pas voulu indemniser les victimes mais il s'occupe aussi d'un recruteur qui s'était moqué en direct sur un réseau social d'un candidat qu'il interviewait. Son spectre d'action est donc assez large et la police peine à le retrouver... La deuxième partie du volume se focalise sur les origines de "Paperboy", qui s'avère être une entité plus complexe que l'on aurait pu le penser...

Après Reset et Manhole, Tetsuya Tsutsui refait parler de lui grâce à un nouveau thriller qui reprend tous les maux de notre époque. Cette utilisation des "nouvelles technologies" et des réseaux sociaux est d'ailleurs un des points forts du manga. L'auteur nous met en garde contre l'influence démesurée qu'ils prennent alors qu'ils n'existaient pas il y a quelques années. Dans le manga, on voit que le phénomène "Paperboy" passe en priorité par les réseaux sociaux pour s'étendre à une vitesse phénoménale puisqu'en très peu de temps, les opinions passent du négatif au positif. Le média n'a pas été choisi pour rien, il est là pour véhiculer efficacement et rapidement un message. De plus la section anti-cybercriminalité ne se prive pas non plus de l'utiliser.

Dans la deuxième partie, quand on découvre l'origine du projet "Paperboy", on retrouve un thème cher à Tsutsui : la marginalité. Le groupe qui agit sous ce couvert de "Paperboy" a été formé par un coup du sort. Alors qu'ils n'avaient pas d'emploi, des hommes qui étaient étudiant, programmeur, ouvrier, ... Tous se sont retrouvés en marge de leur société. Pour survivre, ils ont tous été prendre le premier job qu'ils ont trouvé. C'est alors qu'ils ont dû endurer la mort de l'un des leurs car les conditions de travail étaient déplorables (pour un salaire de misère en plus). C'est l'attitude "je-m'en-foutiste" (voir même un certain mépris d'un événement horrible) totale de leur boss qui a poussé ces gens normaux, qui cherchaient à s'en sortir, à l'action.

Prophecy s'avère être un excellent thriller qui nous permet de réfléchir sur deux thèmes très contemporains : la précarité de certains emplois et l'importance des réseaux sociaux. Il faut aussi noter que ce manga est assez particulier car il a été développé directement avec l'éditeur français et donc que certains éléments ont été formatés directement pour nous, public français ! En tout cas, je peux dire sans craintes que c'est très réussi pour le moment et j'ai hâte de voir ce que ça va donner.

A découvrir

Freezing T.10

Partager cet article
A voir

Conductor

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques