3/10

Psychic Academy

Quand le mangaka de Step Up Love Story se lance dans la comédie sentimentale, il ne faut pas s'attendre à des miracles mais seulement à une redite des ficelles du genre avec en prime des personnages féminins à forte capacité pulmonaire et d'un idiot masculin de base. Ce constat vaut pour avant et... après la lecture. Tout est déjà écrit sur la couverture sur la couverture de Psychic Academy. Alors, pourquoi se faire du mal à soulever la première page ? Pourquoi ? Parce queeeeeeee...

Super pouvoir et super poitrine

Psychic Academy
Psychic Academy
Pour la plus grande joie de ses parents, Aï Shiomi est accepté à la fameuse Psychic Academy, où les élèves apprennent à utiliser la force de leur aura. Le seul problème pour Aï, c'est qu'il est persuadé de n'avoir aucun pouvoir, alors que tout le monde autour de lui reste convaincu que sa timidité cache une force insoupçonnée. La situation n'est donc pas des plus confortables pour lui, surtout quand l'amour frappe à la porte...

Et l'amour va frapper, refrapper, laisser un recommandé, tenter de venir la défoncer avec un bélier mais la porte d'Aï ne va pas bouger d'un iota. A croire qu'elle est blindée. A peine s'entrouvre-t-elle qu'un vague air de déjà-vu formaté s'empare du lecteur. Bien évidemment, on retrouve le trio amour. Forcément, les situations propres au genre seront ressorties comme dans un cahier des charges. Inévitablement, les situations embarrassantes se succéderont pour un héros cruche hésitant entre deux filles totalement opposées. Indubitablement, le comique viendra conclure chaque fin d'histoire par ses maigres blagounettes pour combler le manque d'intérêt cruel. Et assurément, la mascotte kawaï de l'intrigue a sûrement connu un succès sur l'archipel. Mais sinon, rien... ou presque. Comme chaque comédie romantique doit posséder son originalité, celle de Psychic Academy est de présenter des pouvoirs psychiques relatifs aux éléments et propres à chaque personnage en fonction de sa personnalité balisé par les canons du genre. Quand on cherche à se prendre pour Katsura pour recycler Video Girl Aï et qu'on ne creuse pas ses personnages, la platitude du scénario est très proche.

Psychique Académique

En effet, tout est sur la couverture, l'éditeur aurait même pu rajouter les lettres manquantes pour obtenir académique tellement le manga rentre dans la case des shônen classiques de comédie romantique dont Pika se fait le chantre à travers de nombreux titres similaires. Pas grand-chose à dire, ça se lit et ça se recrache aussitôt, un peu comme pour se vider la tête. L'intrigue secondaire tourne autour du pouvoir des lycéens qui seraient traités comme des futurs parias de la société à cause de leur différence. Esprit de X-men, es-tu là ? Et tout au plus, le personnage le plus « intéressant » du manga, le frère du héros, se retrouve limité à des apparitions dans des tenues extravagantes à faire son numéro de charme et à vivre de son titre de sauveur du monde. Alors les thèmes se repèrent vite : quête de soi, accomplissement par soi-même et prise de confiance en soi avec l'amour en bonus. Bref, de quoi calmer à peine les collégiens pendant un temps...

Graphiquement, Katsu Aki ne s'est pas cassé la tête et a développé son trait retrouvable par la suite dans Step Up Love Story pour l'imposer au format comédie romantique très légère, voire superficielle. Alors, il ne faut pas s'attendre à grand-chose mais c'est peut-être la meilleure surprise du manga. Un effort a tout de même été apporté pour remplir les fonds de cases et... voilà. Psychic Academy reste dans la convention, faisant la part belle au fan service.

Les lecteurs de manga grandiront sûrement un jour et espéreront que la qualité sera au rendez-vous pour arrêter de voir fleurir des manga similaires les uns aux autres dans la catalogue d'un éditeur, la ligne directrice de l'éditeur tourne au vinaigre de plus en plus. Editeur qui réalise pourtant un travail de qualité avec un ouvrage propre mais juste complètement inintéressant.

Partager cet article
A voir

Baptism

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    03/04/2008 à 15h45

    Répondre

    wow ce mangas est tres merveilleux et splendid.jai vu la serie tv mais ce dernier etait trop court par rapport a celui de mangas jai les 11 volumes du mangas jai laime beaucoup.nous aimons que la serie tv et mangas continué les deux et ne sarrete pas .cest mon avis.je taime aki katsu

  • Anonyme

    23/05/2008 à 13h03

    Répondre

    c'est un manga intérrésent !!! personelement je trouve cela domage que ce manga n'est pas réussit à plaire au public... :5 car l'histoire se fond sur les avleurs de la société et sur les sentiments humains j'avoue qu'il n'a pas trop d'originalité mais c'est un manga plaisant ^^ !!

  • kou4k

    23/05/2008 à 14h17

    Répondre

    C'est plat à mourir... entièrement d'accord avec la critique que je trouve même indulgente, sur le coup

  • Anonyme

    15/04/2009 à 17h36

    Répondre

    j'adooooooooooooore psychic academy et j cherche surtout la musique "say over" elle trop bien et vive orinaaa!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques