6/10

Psychic Detective Yakumo T.1


Le ténébreux Yakumo...
Une nuit, après avoir voulu se faire peur en se rendant dans un vieux bâtiment abandonné avec son petit ami, une jeune fille doit être hospitalisée, prise d'un délire profond. Sa meilleure amie, Haruka, est persuadée qu'elle est possédée par un fantôme. Elle décide de faire appel à Yakumo, un étrange jeune homme dont on dit qu'il a des pouvoirs paranormaux. La première fois qu'elle le voit, on ne peut pas vraiment dire qu'il lui inspire confiance mais après quelques moments passés en sa compagnie, elle se rend compte qu'il a quelque chose de spécial et décide de croire en lui. Commence alors pour Haruka une enquête qui la conduira bien plus loin qu'elle ne l'avait imaginé, une enquête qui fera ressurgir un événement de son passé qu'elle voulait oublier...

C'est avec Conductor (autre série du scénariste) en tête que j'ai entamé la lecture de Psychic Detective Yakumo. Je m'attendais à retrouver des similitudes, au moins dans la manière de narrer l'histoire. Alors non, malheureusement, pas de points multiples ici. On revient dans quelque chose de beaucoup plus ordinaire avec un point de vue classique (plus ou moins celui d'Haruka mais pas totalement). Le gros point positif, c'est que l'on retrouve ce travail en profondeur des personnages, qui semble être une des plus grandes qualités de l'auteur. Les deux personnages principaux ont l'air d'avoir un background assez fourni (et on ne sait pas encore grand chose). Même les personnages secondaires et les "figurants" ne sont pas totalement insipides. Le dessin n'a rien à envier à celui de Nokiya (dessinatrice de Conductor). Le trait fin typique du shôjo s'adapte plutôt bien aux moments d'action et quand il ne porte pas ses lentilles, on voit instantanément la différence de couleurs entre les yeux de Yakumo. Après, il y a pas mal d'arrière-plans très vides, assez caractéristiques du style shôjo, pour donner plus de forces aux émotions des personnages. Pour ma part, je ne comprends pas trop leur intérêt dans cette série, surtout dans des moments d'action intense mais pourquoi pas...

Le nouveau titre de Panini ne s'en sort pas trop mal. Malgré un papier toujours indigne du prix et du format de l'objet, j'ai eu l'impression que l'adaptation était un peu plus réussie que dans d'autres titres de l'éditeur. Le personnage de Yakumo est assez intrigant pour que l'on ait envie d'y revenir, on verra bien si ça se confirme par la suite mais pour le moment... ça balance !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques