7/10

Psyren T.1 & 2

Malgré le relatif manque de communication autour de Mieru Hito par Panini, un autre éditeur tente de sortir un titre de Toshiaki Iwashiro en France. Kana a donc profité de Japan Expo pour lancer Psyren. Intéressant ? Ennuyeux ? A oublier ? Vous le saurez en lisant !


La couverture du tome 1.
Après Mieru Hito, Toshiaki Iwashiro revient sur le devant de la scène en France avec Psyren. Série terminée en 16 volumes au Japon, Psyren raconte l'histoire de Yoshina Ageha, un jeune lycéen bagarreur qui vit seul avec sa soeur. Un soir, alors qu'il rentre chez lui, il répond à un questionnaire dans une cabine téléphonique et quitte la cabine avec une carte étrange sur laquelle est inscrit Psyren. Véritable rumeur urbaine, Ageha apprendra que Psyren est bien réel et qu'une de ses camarades de classe, Amamiya, est piégée dans cet autre monde. Les ennuis ne font que commencer pour les deux lycéens...


La couverture du volume 2.
Kana profitait de Japan Expo pour lancer Psyren en
grande pompe et vu ce que j'ai pu lire dans les deux premiers tomes, la série le mérite. Sorte de mélange entre Gantz (les gens sont "appelés") et Matrix (les cabines téléphoniques servent de point de départ et d'arrivée), Psyren séduit rapidement par son graphisme, son scénario qui s'inscrit dans le genre "la fin du monde est pour demain" mais aussi grâce au personnage de Nemesis Q, le "maître du jeu". Véritable perle de character design, ce dernier regorge de mystère et l'on en vient à redouter chacune de ses apparitions. Sortir les deux volumes en même temps n'était pas véritablement une nécessité, le premier faisant correctement le boulot tout seul. Le coffret collector (un Shijitaki, la fameuse carte téléphonique Psyren et le volume 1) est un petit plus non négligeable. Espérons que 2012 ne sonne pas la fin du monde histoire d'avoir la fin... !

Partager cet article
A voir

Ping ! T.1&2

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques