7/10

Psyren T.9


Sublime couverture !
Ageha décide de répondre à l'appel de celle qui contrôle Nemesis Q. Il va donc se rendre sur l'île de Mukurojima. La seule chose, c'est qu'il ne sait pas vraiment comment faire pour y aller. C'est sans compter sur l'aide des enfants Elmore et notamment Kyle et Marie qui possède une combinaison de pouvoirs qui leur permet de créer une sorte de sous-marin pour pouvoir bouger comme ils veulent incognito. Une fois à la surface, l'équipe constituée d'Ageha, Amamiya, Kyle, Marie et Frederica se fait attaquer d'emblée par de mystérieux ennemis qui ne font pas partie des W.I.S.E. Ils sont aux ordres d'un homme considéré comme un dieu dans la région et qui se fait appeler Neo-Amakusa. La surprise d'Ageha et Amamiya sera totale lorsqu'ils reconnaîtront un ancien drifter mais lequel ?

Psyren commence un nouvel arc qui va changer le focus. Plus de W.I.S.E. pour l'instant (d'ailleurs, ces derniers n'ont pas l'air d'être au courant de l'existence de Nemesis Q), c'est un ancien drifter qui va poser problème à nos héros. C'est un peu comme si le plan de Q se retournait contre lui en fait. On découvre donc la personne qui se cache derrière les cartes Psyren et le "jeu" en question et il s'avère que c'est une superbe jeune femme dans la fleur de l'âge. Le seul petit souci, c'est qu'elle est un peu (beaucoup ?) enfermée dans une capsule qui rappelle la cellule de guérison du vaisseau de Végéta dans Dragon Ball.

Les ennemis n'étaient pas vraiment résistants et la mission de sauvetage vraiment très rapide. Le prochain tome devrait être riche en révélation puisqu'on devrait enfin tout savoir sur Q et Psyren de la bouche même de sa créatrice. Ainsi, je n'attendrais pas de combats ou d'action effrénée mais plutôt un joli volume narratif, riche en émotions fortes.

Le changement d'ennemi et leur apparente faiblesse fait que ce volume est peut-être un peu moins intéressant, un peu moins épique que les précédents. Cependant, la découverte de la créatrice de Q laisse présager le meilleur pour la suite. Le nouveau pouvoir d'Ageha est aussi une bonne source d'espoir puisqu'il prouve que sa force ne s'arrête pas là et qu'il peut toujours aller plus loin. Le seul personnage qui n'a pas l'air d'évoluer, c'est Amamiya, chose un peu dommage puisqu'elle est quand même censée faire partie des protagonistes... Peut-être que l'auteur lui réserve un meilleur traitement par la suite, qui sait ?

A découvrir

Kuroko's Basket T.5

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques