7/10

Pumpkin Scissors

Efficace et allant droit au but, Pumpkin Scissors est un actioner à découvrir.

L'Empire se relève difficilement du long conflit qui l'a opposé à la République de Frost. Un armistice fragile a été conclu entre les deux pays mais l'Empire tout entier souffre des conséquences de la guerre. La famine, la maladie et les groupes de pillards s'acharnent sur les habitants. Pour faire face à cette situation l'armée impériale a créé la 3e section des renseignements dont la mission consiste à reconstruire le pays. L'équipe sur le terrain est constituée de deux aspirants et d'un sous-lieutenant féminin. Cette dernière prend sa mission très au sérieux et n'hésite pas à provoquer les pires brutes pour aider des villageois, au grand dam de ses subordonnées. Un jour, ils croisent un ancien caporal qui leur offre son aide. La mission de la 3e section apparaît alors moins insurmontable, même si le passé de ce nouvel arrivant semble bien mystérieux...

Pumpkin Scissors
Pumpkin Scissors
Drôle, aventureux et suffisamment mystérieux pour capter durablement l'attention, Pumpkin Scissors est une bonne surprise, publié par Pika. En dépit de ses couvertures moches à pleurer et d'un premier volume de présentation plat et répétitif, l'intrigue prend véritablement forme avec un côté action surprenant et entraînant par la suite. Un vague côté politique avec les rapports à l'armée, rappelle parfois lointainement Fullmetal Alchemist. Mais avant tout, c'est bel et bien la petite vie de cette troupe de cinq personnes qui nous explose en pleine figure. L'alchimie fonctionne plutôt pas mal avec un regroupement de caractères : un monstre gentil, une chef autoritaire, le bon et le mauvais soldat et l'angoissée. Cette unité de renseignements se retrouve plus souvent au cœur de l'action qu'elle ne devrait mais chaque fois pour des aventures explosives. La peur d'une succession de petites histoires décrites dans le premier volume laisse place à une intrigue politique teinté d'un voile fantastique sympathique. Etrangement, Pumpkin Scissors se développe et prend une tournure addictive.

Ryotaro Iwanaga ne se trompe pas au moment de réaliser les bons choix scénaristiques, et encore moins avec son crayon. Clair et détaillé, son shônen manga se montre plein d'intérêt à chaque case. Si quelques passages en MOE s'avéraient évitables, le mangaka manie sa plume à bon escient, conscient de ses points forts : les scènes d'action. Le trait fin est agréable et le chara design sans véritable point fort se montre juste correct.

Un actioner efficace, déjà adaptée en anime, qui se montre sous son meilleur jour. Agréable et simple dans sa forme, Pumpkin Scissors ne s'éloigne pas de sa ligne directrice première. Un choix payant pour une intrigue se développant sereinement.

A découvrir

Fille Fantôme (La)

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • pastis-mirabelle

    23/06/2010 à 01h22

    Répondre

    "Etrangement, Pumpkin Scissors se déve­loppe et prend une tournure additive." 


    Quand une faute de frappe se transforme en métaphore mathématique...


    Serait-il possible d'avoir une explication concernant le titre de ce manga ? Parce que j'ai passé ma soirée à essayer, en vain, de couper une citrouille avec des ciseaux...

  • kou4k

    23/06/2010 à 03h31

    Répondre

    ce que je trouve un peu dommage, c'est ce coté bourrin/lent du personnage principal. On croirait un zombie dans l'anime...

  • juro

    23/06/2010 à 09h48

    Répondre

    Damned ! La touche "C" de mon clavier était solidaire de la grève de l'équipe de France...


    Pour l'explication, tout est dans le manga. Pumpkin Scissors est le surnom de la 3e unité de renseignements.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques