9/10

Ranma 1/2

Ranma 1/2 a été créé par Rumiko Takahashi (Lamu, Maison Ikkoku, Inuyasha) et est son oeuvre la plus célèbre et la plus réussie. Ce manga, avant tout comique, regroupe tous les codes habituels du genre : l'école, les arts martiaux, un peu de fantastique et surtout beaucoup d'humour. A la base, ce n'est pas franchement original mais Rumiko Takahashi a réussi à rassembler tous ces éléments différemment et brillamment. Alors que beaucoup de mangas misent sur la surenchère d'action ainsi que sur l'évolution de l'histoire et des personnages, Ranma 1/2 se démarque par son ton comique et totalement délirant.

Random Walk
Random Walk
L'histoire commence en Chine. Ranma (le fils) et Genma (le père) Saotomé, tous deux experts en arts martiaux sont partis s'entraîner au pays des sources maléfiques. Mais ils ne savaient pas que chacune de ces sources était magique. Tout homme ou animal s'y baignant se transforme au contact de l'eau froide en la créature qui s'y est noyée auparavant et redevient sous sa forme normale grâce à de l'eau chaude. Ranma après être tombé dans la source de la jeune fille devient donc une fille dès qu'il est aspergé d'eau froide alors que son père devient un panda. Cela complique légèrement la vie de Ranma qui doit rentrer au Japon pour reprendre la tête du dojo du meilleur ami de son père après avoir choisi une fiancée parmi ses trois filles.

On obtient alors une histoire avec une double intrigue, l'évolution amoureuse de Ranma et sa recherche pour retrouver à plein temps son corps d'homme. Mais ceci n'est en fait qu'un point de départ au reste. En effet, l'histoire principale n'avance pas d'un pouce du premier au dernier tome de ce manga fleuve. Si vous êtes intéressés par un scénario riche en évolution et en rebondissements, n'ouvrez même pas la première page. Les transformations de Ranma et des autres ne s'avèrent être que des prétextes pour amener une multitude de situations délirantes et de personnages comiques. Ceux-ci vont se greffer sur l'histoire principale et rendent ce manga vraiment sympa et particulier.

Ranma 1/2 est basé sur la rencontre de tous ces personnages (vous allez voir, il y en a beaucoup), plus fous et délirants les uns que les autres. Ceux-ci, tous stéréotypés sont loin d'être des héros comme les autres. Ils ont beaucoup plus de défauts que de qualités et c'est ce qui fait tout le charme du manga.
Il y a en fait deux personnages principaux : Ranma Saotomé et Akané, sa fiancée. Ranma est extrêmement agile et rapide, largement au-dessus des autres dans les arts martiaux. Il peut se transformer en fille et fait tout pour gagner un combat, même inutile et débile. Il est arrogant, et ne supporte pas la défaite. Cependant, il peut parfois faire preuve de gentillesse. Akané est la dernière fille de la famille Tendo. C'est un garçon manqué. Elle est aussi douce qu'elle peut-être brutale et n'avouera jamais son amour pour Ranma.
Autour d'eux gravitent de nombreux autres personnages, tous liés de différentes manières.
Ryoga est l'ennemi juré de Ranma depuis que ce dernier l'a poussé dans la source du cochon noir. Il n'a aucun sens de l'orientation et possède une très grande force physique. Il aime Akane mais n'ose jamais le lui avouer à cause de sa grande timidité.
Tatewaki Kuno est le capitaine du club de Kendo. C'est un obsédé pas très futé qui aime Akane et Ranma-fille. Kodachi, sa soeur complètement folle voudrait se marier avec Ranma.
Ukyo est une autre fiancée de Ranma suite à une promesse de son père. Elle est cuisinière et fait des okonomiyakis (pizzas japonaises).
Shampoo qui est chinoise a été battue par Ranma malgré sa grande force et doit l'épouser afin de respecter la tradition de son village. Elle est tombée depuis dans la source du chat (la plus grande phobie de Ranma).
Mousse est chinois et rêve de se marier avec Shampoo ce qui n'est pas possible puisqu'il a déjà perdu un combat contre elle. Il est complètement myope et va tout faire pour éliminer son rival. Il se transforme en canard.
Genma est le père bête, paresseux et sans aucune morale de Ranma. Ses transformations en panda lui sont utiles pour se planquer et ne pas parler.
Soun, le père d'Akane n'est pas courageux et n'a qu'un souhait, que Ranma lui succède à la tête du dojo. Il a deux autres filles, Kasumi un ange d'une incroyable gentillesse et Nabiki qui n'est intéressée que par l'argent.
Happosai est le vieux maître pervers de Soun et Genma. Il ne possède aucune bonté et ne pense qu'à voler la lingerie féminine (il s'entendrait bien avec Nicky Larson). Ses disciples font tout pour le tuer mais il reste trop fort pour eux.

Je n'ai fait que le tour des personnages principaux et des principales caractéristiques de chacun. Il reste encore une multitude de seconds rôles. Imaginez alors toutes les situations que Rumiko Takahashi a réussi à créer, sachant qu'elles sont toutes plus drôles et loufoques les unes que les autres. On assiste ainsi à des compétitions de gymnastique-lutte, de combats culinaires à la française ou à une simple dispute entre Ryoga et Ranma. Étant du condensé de délire, les histoires courtes sont les meilleures. L'histoire principale et les aventures plus longues sont malheureusement gonflantes puisqu'elles n'avancent pas ou peu. D'ailleurs, la fin est nulle. Dans le manga, les dessins s'améliorent au fur et à mesure et l'on peut regretter que Glénat l'ait imprimé à la française (tout le monde est maintenant gaucher).

L'anime est moins réussi surtout dans son adaptation française. AB a fait une traduction à deux francs, des noms ayant été changés et certains dialogues modifiés. Ainsi Akane Tendo devient Adeline Galant et Ryoga se change en Roland. De plus, les doublages ne sont pas terribles et l'esprit n'a pas toujours été conservé. Happosai collectionne désormais des mouchoirs blancs qui ressemblent à des petites culottes. Cela dit, en version originale, l'anime est assez sympa, les histoires courtes s'adaptant très bien à ce format.

Ranma 1/2 est pour moi la référence comique en manga grâce à des histoires toujours drôles et délirantes. Merci à Rumiko Takahashi pour les personnages si bêtes et attachants qu'elle a réussi à créer. C'est vraiment du pur et du bon divertissement.

A découvrir

Child Hazard

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    24/08/2007 à 13h45

    Répondre

    Très bon et très drôle, Ranma est un manga culte. Je vous conseille l'animé en VOSTF.

  • Anonyme

    03/11/2007 à 17h00

    Répondre

    Ca démonte, il en faudrait plus des mangas de cette qualité

  • Anonyme

    25/04/2008 à 21h35

    Répondre

    moi j'adore ce manga mais la fin en serie tv est super nulle c'est clair!!

  • Anonyme

    14/01/2009 à 18h08

    Répondre

    lol j'ai les 2 premiers et c'est à mourir de rire

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques