4.5/10

Rappi Rangai T.2


Toujours aussi aguicheuse...
Raizô et les trois Kunoichi à ses ordres continuent leur voyage. Ils rencontrent Mizuchi, la quatrième Kunoichi et sœur cadette de Kagari, dont les intentions ne sont pas aussi pures que les autres... Ils décident quand même, sur ses conseils, de s'approcher de la princesse Hibari de la province de Sagara afin qu'elle se marie avec Raizô. Une relation de confiance s'installe entre la princesse et notre héros mais le choc est grand lorsqu'ils se rendent compte que quelqu'un cherche à la tuer. Les Kunoichi vont donc devoir mettre en place une défense intraitable pour permettre à Raizô de passer plus de temps avec la princesse pour "sympathiser".

Autant le dire tout de suite, la seule amélioration décelable dans ce tome 2 de Rappi Rangai concerne le scénario. Nos héros ne marchent plus dans le vide mais ont l'air de savoir où ils vont et l'ennemi juré commence à envoyer ses pions un peu partout. On en sait donc plus sur ses subordonnés qui ne sont... pas plus intéressants que les personnages principaux. Même Kagari et son caractère de jeune amoureuse transie un peu débile n'arrive pas à nous faire accrocher, c'est pour dire...

Le côté ninja est complètement sous-exploité donc ne vous attendez pas à trouver des pièges, des approches furtives (ou quoi que ce soit qui fasse l'essence même du ninja en fait) puisque nos héroïnes y vont à la force en faisant tout péter sur leur passage...

Il faut croire que la série aurait pu se terminer plus tôt vu la fin du chapitre mais peut-être qu'un sursaut de popularité (?!) au Japon a fait changer d'avis l'auteur. Bon après, si Hosana Tanaka a pu en tirer encore 7 tomes en parution irrégulière, c'est qu'il y a peut-être un espoir d'avoir quelque chose de pas trop mal par la suite. Allez, ne perdons pas espoir !

Partager cet article
A voir

Nozokiana T.3

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

10 commentaires

  • Canette Ultra

    23/01/2013 à 16h34

    Répondre

    C'est totalement "normal" de ligoter une kunoichi façon bondage !

  • Akashinai

    24/01/2013 à 08h14

    Répondre

    Ah ben oui, je me disais aussi, pourquoi s'outrer pour ca??!!!

  • OuRs256

    24/01/2013 à 09h25

    Répondre

    Peut-être parce qu'il n'y a rien derrière

  • Akashinai

    24/01/2013 à 10h13

    Répondre

    Oula attention à ce que tu dis

    Mais sinon effectivement oui, ca a l'air très dispensable!

  • Canette Ultra

    24/01/2013 à 11h11

    Répondre

    J'ai eu du mal à finir le 1er tome tellement c'était dispensable
    Je n'ai pas encore eu le courage d'ouvrir la suite ...

  • OuRs256

    24/01/2013 à 12h03

    Répondre

    Canette Ultra a dit :
    J'ai eu du mal à finir le 1er tome tellement c'était dispensable
    Je n'ai pas encore eu le courage d'ouvrir la suite ...


    Tu verras ma critique du tome 2 dans pas longtemps (et celle du 3 en février)

  • Canette Ultra

    24/01/2013 à 13h28

    Répondre


    tu vas me vendre du rêve... ou pas
    je penche pour la seconde vu le premier tome mais parfois, il y a des surprises ^^

  • OuRs256

    24/01/2013 à 14h34

    Répondre

    C'est aussi pour ça que je lis en général 3/4 tomes avant de décider ouvertement si c'est de la merde en barre

    cf. Medaka Box. J'ai pas du tout accroché au premier tome (même le deuxième était moyen) mais au final, c'est vraiment sympa comme série.

  • Canette Ultra

    24/01/2013 à 15h29

    Répondre

    Faut que j'essaie à l'occasion, je ne connais que de nom (et de couverture de tome )

  • OuRs256

    24/01/2013 à 17h16

    Répondre

    Regarde mes critiques, tu verras, y'a une vraie amélioration, a tel point qu'on oublierait presque les seins énormes de Médaka.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques