7.5/10

Rappi Rangai T.5

Après une rencontre imprévisible, en particulier pour Himemaru, nos amis poursuivent leur route vers la péninsule de Shima. Alors qu’ils sont excités à l’idée d’aller à la plage, leur maladresse prend encore une fois le dessus et Raizô se retrouve séparé de ses kunoichi. Ramassé par hasard par un bateau qui fait du trafic de jeunes filles, il est sauvé par une belle femme qui n’est autre que la princesse qu’il recherchait ! Elle est la capitaine d’un bateau pirate et parcourt les mers afin d’assouvir sa vengeance…


Regardez ses yeux... ses yeux !
Les joyeuses kunoichi au service de Raizô sont de retour dans un volume assez sympathique puisqu'on ne les voit presque pas ! L'auteur choisit de se focaliser sur son personnage principal, ce qui donne un résultat meilleur qu'auparavant. On se prend presque au jeu de la séduction avec cette princesse pirate qui n'est pas insensible non plus au charme naïf du jeune garçon. Pas de greluche qui pleure ou qui se plaint dans ce cinquième tome où les mots qui priment sont courage, idéal et bataille. Hosana Tanaka, avec son superbe trait, nous propose une aventure de longue haleine puisque la princesse convoitée cette fois-ci recherche le meurtrier de ses parents. Même s'il n'y a pas vraiment de recherche et que le grand méchant apparaît assez rapidement, Raizô sera incapable de le vaincre rapidement. Du coup, on a le droit à une histoire qui s'étire et ce n'est pas du luxe ! 

Rappi Rangai prend (il en avait pas avant donc il en reprend pas !) un peu de poil de la bête. L'auteur a su changer son mode de narration (qui était un peu trop centré sur les kunoichi) pour faire basculer le point de vue sur son héros et rendre l'histoire beaucoup plus fluide et plus intéressante à suivre. Reste à savoir si ce n'est qu'un coup d'une fois ou si ça va durer. Rendez-vous donc dans le volume 6 !

A découvrir

Arago T.5

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques