6.5/10

Re:BIRTH The Lunatic Taker T.4


Le masque de fer !!!

Alors qu'elle revient d'une balade, Natsuhi montre à Reiji et Ayaka une paire de boucles d'oreilles trouvées sur son chemin. Même si nos deux héros ne veulent pas émettre de conclusions trop hâtives, les faits sont là. Leurs doutes sont confirmés lorsqu'en portant secours à une vieille dame, Natsuhi est percutée de plein fouet par un poids lourd. Mais la pimpante jeune fille se rétablit comme par enchantement. Si Reiji est soulagé, Ayaka, en revanche, regarde son amie avec méfiance, alertée par les boucles d'oreilles qu'elle porte depuis l'accident. Natsuhi est bel et bien devenue récolteur à son tour et Ayaka ne va plus cacher ses intentions... Alors que la tension monte entre les deux demoiselles, au désespoir de Reiji, tous les trois sont accostés par deux récolteurs qui leur proposent d'entrer dans la “guilde”, une mystérieuse organisation qui promet de donner des vies aux récolteurs sans que ces derniers ne prennent de risques, mais comme tout le monde le sait, rien n'est jamais gratuit...

Re:BIRTH nous prend à revers avec ce quatrième tome. Alors que l'orientation semblait plus être du "Player VS Player", l'auteur introduit une mystérieuse organisation dans l'équation. Malheureusement pour nos héros, les membres de cette organisation ne semblent pas vraiment être très fréquentables puisque c'est l'argent qui motive toutes leurs décisions... Cependant, Ayaka est la première à accepter et comprendre leur démarche, puisqu'elle voit un moyen de protéger son frère qui lui est si cher. L'auteur introduit donc un nouveau thème, celui du pouvoir de l'argent qui peut tout acheter. Les oppositions de Reiji sont classiques mais il se pourrait qu'il cède au final...

Les ambitions de la guilde ne sont pas encore très claires et il est évident que ceux qui la dirigent ont une autre idée en tête. Ils ont l'air de s'intéresser à Reiji et Ayaka pour une raison très particulière qui nous laisse penser que les combats pourraient reprendre de plus belle dans le prochain tome, au détriment de ce petit aspect narration que l'on avait à la fin du volume.

Re:BIRTH n'est pas une mauvaise série, non, c'est juste qu'elle est beaucoup trop classique. Ni les personnages ni l'histoire ne sont originaux mais le très joli trait du dessinateur fait qu'on y revient sans trop y réfléchir. On suit d'une manière assez routinière les problèmes du duo Reiji/Ayaka devenu trio avec l'arrivée de Natsuhi dans le monde des récolteurs. En tout cas, cette petite série en sept volumes devrait se dévoiler pleinement dans son sprint final (l'auteur aime bien les scènes épiques, il suffit de voir Kurokami pour s'en convaincre).

A découvrir

Freezing T.11

Partager cet article
A voir

Arata T.11

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques