4/10

Reborn! T.32


Le gardien du soleil à l'honneur
Les anneaux Vongola ont été brisés par le clan Simon avec une facilité déconcertante lors de la cérémonie de passation de pouvoir. Afin de s'opposer à ce dernier, Tsuna et ses amis tentent de ressusciter les anneaux avec l'aide d'un forgeron de génie, Talbot. Il reforme des choses qui ressemblent à des boules et pour qu'ils reprennent une forme "utilisable", les Vongola vont devoir envoyer leurs flammes à pleine puissance. Cependant, et à leur grande surprise, ce ne sont pas des anneaux qui ressortent de ces boules mais un accessoire adapté à chacun, un Vongola Gear (on voit celui de Ryôhei sur la couverture du volume 32). Direction ensuite l'île secrète des Simon (qui n'est pas vraiment secrète puisqu'elle est découverte en moins de trente secondes) pour le combat. Lorsqu'ils arrivent sur l'île, Tsuna et ses gardiens tombent nez à nez avec les Vendicare qui prétendent arbitrer l'affrontement entre les deux familles sur demande ancestrale des deux fondateurs Vongola/Simon. Le premier combat opposera Aoba Kôyô et Sasagawa Ryôhei, les deux boxeurs.

Hum, comment dire... Autant j'étais partagé en lisant le volume précédent, autant je ne suis plus du tout partagé en lisant celui-ci. Je peux donc affirmer sans problème que cet arc ne va pas me plaire du tout puisque c'est du grand n'importe quoi. Que les anneaux Vongola soient détruits passent encore, qu'ils renaissent sous une forme d'accessoires... pourquoi pas, ça peut faire vendre des goodies. Par contre, qu'ils confèrent aux Vongola une puissance capable d'égaler celle des Simon sans aucune modification... hum... problème non ? Alors qu'ils ont tous été battus (et facilement en plus) par un seul Simon lors de la cérémonie, les Vongola peuvent maintenant faire du un contre un sans aucun souci ? Il faudrait peut-être essayer d'être un peu cohérent de temps en temps... Je ne veux même pas parler de l'île secrète parce que c'est encore pire...

Par contre, je vais m'attarder sur ce que je considère être le point le plus ridicule du volume : le "nouveau pouvoir de Ryôhei". Auparavant, avec son anneau et sa boite, il disposait d'une limite de 3 minutes, ce qui l'handicapait un peu puisqu'il ne pouvait pas mener de longs combats. Tout ceci est réglé puisque la limite de temps a disparu. Génial me direz-vous mais non puisque Ryôhei s'est imposé une autre contrainte : pour que son "pouvoir s'active", il doit se faire rouer de coups avant. Oui oui, s'il ne se prend pas des dégâts considérables, sa flamme ne se charge pas... Ridicule ? Je crois bien oui...

Je ne sais pas ce que l'auteur a en tête pour les autres accessoires mais si elle nous sort le même genre de choses, on court droit à la catastrophe. C'est un peu dommage puisque l'arc narratif démarrait plutôt bien avec un peu de mystère, des personnages assez stylés et complémentaires. Là, j'ai l'impression qu'on est reparti pour s'enliser dans un cycle de combats sans intérêt et qui ne mènera à rien. Bref, comme je dis toujours, on verra ce que ça donne au prochain tome !

A découvrir

Sanctum T.4

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

6 commentaires

  • Anonyme

    04/05/2008 à 23h23

    Répondre

    Effectivement reborn! est très répétitif au début : un probleme débile, un personnage, une solution... et ce pendant près de 8 volumes (hoy !) puis une intrigue prenant tout un volume apparait en prenant en compte tout ce qui a été dis (les caractères des personnages entre alors en compte de façon plus importante et chaque petit élément prend son importance). A partir du volume 10 le ton change du tout au tout on arrive dans un shonen de baston comme on les avec son gros lot de secrets (tout ce quia  été mis en place dans le spremier trouve un sens, le manga n'est plus enfantin mais trouve une logique (qui ets reborn ? un bébé tueur ? pas logique...)


    regardez cet opening pour vous faire une belle idée celui-ci reflete l'esprit du manga vers les volumes 11-12 

  • Anonyme

    30/06/2008 à 22h44

    Répondre

    Moi perso j'ai trouvé ce manga par hasard à virgin et je l:'ai adopté au  même titre que St Seiya ou Death NOte !

  • Anonyme

    02/07/2008 à 20h18

    Répondre

    UN trés bon conseil , pour ceux qui ont envie de commencer ce manga , ne vous basez surtout pas sur les 4/5 premiers volumes car l'histoire n'est pas trés bien mis en place ,sa bloque , sa se répéte , sa se cherche un peu j'ai l'impression ,... Mais aprés une fois que le héros comprend qui il doit vraiment étre avec l'apparition des anneaux Vongola l'histoire prends un tout autre sens : plus noir , plus mature beaucoup moins de gaminerie dans l'histoire et cela entraine de superbes combats ou j'en ai rarement vu d'aussi captivant dans d'autres mangas

  • Anonyme

    01/06/2009 à 12h17

    Répondre

    Moi j'aime beaucoup ce manga, au debut il est drole ensuite il devient lassant, mais après l'histoire commence a ce mettre en place, les personnages deviennent forts et courageux, des combats trops bien fond apparition et le tous fait qu'on ne peu plus s'en passer, du niveau dessins je trouve qu'ils sont origineaux et très beau. Voila pour dire ne vous fiyer pas aux apparences.

  • Anonyme

    05/12/2009 à 21h07

    Répondre

    Excellent manga, enfin il ne devient excellent qu'à partir du tome 8 où l'histoire débute réellement. Il ne faut pas se fier aux 7 premiers volumes pour se forger une opinion sur ce manga. Les personnages sont pour la plupart assez déjantés comme Tsuna qui a peur de tout, Hibari qui déteste les groupes( oui je sais c'est assez spécial), Yamamoto qui prends tout comme un jeu.Le thème traité est assez spécial car il s'agit de la mafia. L'histoire est vraiment passionnante à partir du tome 8, où Tsuna va devoir assumer le fait qu'il soit destiné à devenir le 10ème parrain vongola. Bon je radote un peu mais c'est un excellent manga que je trouve bien supérieur à Bleach par exemple.

  • Anonyme

    27/02/2010 à 10h03

    Répondre

    Encore quelques petites erreur comme "Laubo" à la place de "Lambo" et les "il" à la place des "elle" en parlant de l'auteur car, oui, Akira Amano n'est pas un homme mais est bel et bien une femme ! Reborn est vraiment une série génial qu'il faut absolument découvrir (pour ceux qui ne la connaisse pas encore), ou défendre pour ceux qui la lise et qui voudrait voir Reborn dans le top des ventes en France car elle le mérite réellement !!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques