Retour en force de Tetsuya Tsutsui chez Ki-oon !

En effet, ce n'est pas un, mais deux titres de l'auteur de Duds Hunt que vous pourrez
retrouver dès le 8 juin chez votre libraire !
Tetsuya Tsutsui, mangaka indépendant du temps de Duds Hunt, a depuis signé chez le prestigieux
éditeur Square Enix, et ce sont ses deux premiers récits professionnels, Reset et Manhole, que Ki-oon vous propose de découvrir.
Coup de projecteur sur le one-shot Reset aujourd'hui, la série Manhole vous sera présentée en détail d'ici peu !

D'ici là, et pour plus d'informations, n'hésitez pas à visiter le mini-site qu'y est consacré à Reset !

L'histoire :
Votre vie est un échec. Appuyez sur reset.
Comme une condamnation à mort, cette injonction mystérieuse pousse au suicide les joueurs du jeu en ligne Dystopia.

Junsuke Kitajima, un jeune hacker de génie au service du gouvernement, va tenter d'élucider cette série de crimes
étranges en menant une enquête périlleuse dans le monde du virtuel...


Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, vous pourrez découvrir dans les jours qui viennent les
20 premières pages du cyber-thriller Reset sur plusieurs de nos sites partenaires !
Les allergiques du net pourront quant à eux dévorer ces mêmes 20 pages dans le numéro 18 de l'excellent Coyote Mag.
Et ce n'est pas tout, puisqu'un mini-manga gratuit contenant 20 planches de Reset et 20 planches de Manhole sera distribué
chez tous les libraires dès la fin du mois de mai !
Autant de raisons pour ne passer à côté de Reset et Manhole !


01.jpg01.jpg

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • john steed

    20/04/2006 à 15h43

    Répondre

    a ça pour une bonne nouvelle c'est une bonne nouvelle. je trouve le travail de Tetsuya Tsutsui tres bien . de plus ki-oon fait du travail de qualité

  • Amity

    30/04/2006 à 13h39

    Répondre

    C'est toujours un thème récurrent chez Tetsuya Tsutsui la violence, internet ...
    Il dit qu'il s'inspire de son environnement, de ce qu'il voit autour de lui au Japon, pour internet jsuis d'accord, mais le taux criminalité au Japon fait partie d'un des plus bas du monde.

    Je ne comprends pas trop.

  • juro

    30/04/2006 à 13h55

    Répondre

    Je pense qu'il ne s'arrête pas justement à ce qu'il voit autour de lui, Duds Hunt en est la preuve avec de multiples références à des films d'action américains ou japonais.
    Le taux de criminalité est sans doute bas au Japon mais il existe aussi une criminalité passive avec les organisations tolérées de yakuzas. Peut-être tire-t-il aussi ses pensées assez anarchistes des multiples scandales financiers qui émaillent le Japon depuis plusieurs années au niveau politique ou économique...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques