8/10

Rex Fabula T.1


Encore un grand ténébreux ?!
Notre héros : Akatsuki Homaré. Issu d'une riche famille, ce garçon exerce un contrôle sévère sur ses camarades de lycée. Homaré se retrouve un jour projeté dans un univers parallèle – un monde imaginaire appelé "Mundus Fabula", régi par des règles radicalement différentes de celles du monde réel. Mais Homaré refuse de se laisser contrôler par qui – ou quoi – que ce soit… C'est ainsi que commence son combat !

Doki-Doki choisit cette fois d'enrichir son catalogue seinen avec un titre qui ne m'avait pas plus interpellé que ça lors de son annonce. Je l'ai donc pris comme un titre lambda mais c'était une belle erreur. L'éditeur a, une fois de plus, dégoté une petite perle de derrière les fagots. En ce qui concerne le personnage principal d'abord, on croit avoir en face de nous un de ces fils de riches prétentieux que personne ne peut blairer, mais il n'en est rien. Ce qui fait de lui un héros, c'est sa volonté de contrôler sa vie. Il ne veut pas être soumis à qui que ce soit, ce qui fait qu'il rejette complètement le système dans lequel il évolue. On a donc une version un peu plus light de Light (Death Note). Il ne cherche pas à tuer tout le monde mais juste à avoir le contrôle et pas se faire avoir. C'est d'ailleurs grâce à (ou plutôt à cause de) son altruisme qu'il se retrouve dans Mundus Fabula et même s'il peste et se plaint, il n'a pas l'air de le regretter plus que ça. Il va chercher à s'en sortir du mieux qu'il peut, un vrai héros en somme. Au niveau de l'histoire, la base est posée mais le mystère reste encore complet. On a pas un début de réponse ni rien, on reste dans un flou bien géré et savamment orchestré. 

Avec son graphisme plutôt standard (il n'a rien qui attire réellement l'oeil mais il n'est pas désagréable pour autant), Rex Fabula reste une excellente surprise. Si seulement le trait pouvait avoir ce petit plus, le titre ferait partie des incontournables. Bon, pour le coup, ça reste une lecture fortement conseillée, donc n'hésitez pas trop !

Partager cet article
A voir

Iris Zero T.5

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques