1.5/10

Rex, present from the Earth

Quand Pika fait les fonds de tiroir de Clamp, il en ressort Rex, present from the Earth, shojô complètement illuminé et abrutissant qui nous embarque dans un voyage fantastique au sein duquel les dinosaures seraient encore vivants et pourrait s'avérer de remarquables petits animaux de compagnie au beau milieu de personnages désespérément manichéen que l'histoire en deviendrait risible. Le scénario vire au grand ridicule avec une fillette de chercheur se prenant d'amour maternel pour un bébé T-Rex, sort de Gon sage. Il est l'oeuvre exclusive de Hata Masanori qui n'a pas de quoi se réjouir tellement l'intégralité du manga est faible.

Couché Rex !

Rex
Rex
Tchié est une petite fille qui se sent un peu seule, et trouve le réconfort auprès de ses amis les animaux. Sa vie bascule le jour où, au hasard d'une expédition effectuée avec son père, elle découvre des oeufs étranges qui semblent appartenir à aucune créature connue. A sa grande surprise, un dinosaure éclot de l'un d'eux, et il s'attache immédiatement à la fillette. Dernier représentant de son espèce, Rex devient très vite un objet de convoitise, les scientifique du monde entier désirant à tout prix s'en emparer pour l'étudier. L'amour que porte Tchié à son nouvel animal de compagnie suffira-t-il pour le protéger ?

Zzzzzzzzzzz... Tout ce qu'il y a de plus ronflant se retrouve dans Rex : un cruel manque d'intérêt, un sujet traité avec la fleur au fusil, la mise en avant d'un personnage kawaï comme personnage important du manga, manichéisme primaire entre les gentils scientifiques retraités dans un lieu calme et paisible et les mauvais universitaires à la recherche d'une trouvaille à exploiter. Ah non ! Beurk ! Il existe plus de psychologie dans un shônen de baston incessante que dans Rex, c'est dire le niveau. En plus de la pseudo histoire concernant le dinosaure, la réapparition de la mère de Tchié, scientifique spécialisé pour la mission (comme le hasard fait bien les choses !), va provoquer des remous et comme celle-ci se rappelle qu'elle a une fille quelques années plus tard, le bonheur familial découlant dans le dénouement s'entrevoit immédiatement. Et c'est à peu près tout. Le grand vide plane autour du manga et rien ni personne ne pourra l'en sauver.

Retourne dans ta coquille

Le manga est rempli de toutes ces bonnes intentions shojô dégoulinantes de sentiments insupportables et vaguement déplaisantes tant elles sont rabattues sans conviction, mettant des trames fleuries un peu partout dès qu'un personnage égaie d'un sourire une situation ou qu'un plan digne d'un mauvais téléfilm romantique de troisième zone ne soit mis en valeur. Absolument rien n'est à sauver chez Rex et bien au contraire, il constitue l'anti-exemple à se procurer pour montrer comment une oeuvre peut partir en désuétude dès ses premières pages.

Pour le reste, Clamp sort un travail à mi-chemin entre shojô ignoble et du... Clamp. Mais un Clamp manifestement rodage, pas parfaitement construit. Rex montres des défauts plus visibles que dans d'autres de leurs oeuvres : respect des proportions plus qu'aléatoire, expressivité encore plus limitée que dans leurs oeuvres suivantes, etc... L'ignominie a ses limites et Rex les atteint sans peine.

Un bon presse papier en grand format qui pourra servir à caler les autres bouquins de votre bibliothèque. Peut à la rigueur servir de frisbee non aérodynamique mais aussi de pièce de domino. Rex saura vous accompagner dans tous vos périls avec une autre fonction, celle d'assommoir.

A découvrir

Magara

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    18/06/2007 à 18h30

    Répondre

    J'ai honte d'avoir lu pareille critique ! Allez relire X ou Tsubasa Chronicle, regardez Sakura bien en face dans CCS, soutenez le regard de Hokuto dans TYO, lisez Shirahime Syo, voyez Yuzuriha quand elle perd Inuki, j'en passe et des meilleures, et osez revenir écrire que "Rex montres des défauts plus visibles que dans d'autres de leurs oeuvres : respect des proportions plus qu'aléatoire, expressivité encore plus limitée que dans leurs oeuvres suivantes, etc..." Peut-être que les Clamp font partie des seules mangakas à avoir touché du doigt la nature humaine, et à arracher des larmes face à la mort des assasssins!


    Mieux, n'en faites rien! Vous souilleriez les oeuvres de Clamp avec vos yeux et reviendriez noircir des pages d'injures.


    Chacun ses goûts, et heureusement ! Restez dans votre marasme...! Peut-être êtes-vous trop vieux... peut-être qu'enfance et espoir ne veulent-ils plus rien dire pour vous... Toujours est-il que Rex est un manga attachant et plus original que les mangas d'usine qu'on nous sort par wagons entiers!! Le graphisme est soigné et les personnages fouillés, l'histoire est adorable et en plus les Clamp nous offrent le bonheur d'un happy end! Peut-être faut-il le conseiller aux plus jeunes qui, en plus d'en profiter à sa juste valeur, n'auront pas l'idée de salir son nom?

  • juro

    18/06/2007 à 19h21

    Répondre

    Peut-être que les Clamp font partie des seules mangakas à
    avoir touché du doigt la nature humaine, et à arracher des larmes face
    à la mort des assasssins!


     Ah bah voilà les grands mots... Ca me fait doucement rigoler de lire ceci alors que ce manga ne repose sur rien du tout. Mais ce n'est pas le premier fan de Clamp qui hurlera au crime ici... ^^

  • Kei

    18/06/2007 à 22h17

    Répondre

    De mon temps, les jeunes se la fermaient quand les gens d'un âge respectable s'exprimaient. Juro, fait toi respecter un peu. 





    (vous avez vu la maîtrise avec laquelle je crache sur les jeunes et dans le même temps avec laquelle je traite juro de vieux crouton ?) 

  • Anonyme

    14/02/2008 à 01h41

    Répondre

    Je respecte beaucoup le travail des Clamp, mais je sais reconnaitre une merde quand j'en vois une et Rex en est une . Il n'a d'ailleurs pas été écris par Ageha, qui est originalement la scénariste en chef du groupe. Les Clamp sont meilleurs quand elles sont à leur rôle respectif. Lisez XxXHolic et vous verrez ce qu'est véritablement du Clamp

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques