7/10

Rinne T.8


Il a des cheveux rouges !
Est-ce que l'histoire avance dans ce tome ?
Il est difficile de parler d'histoire dans Rinne mais disons que Rumiko Takahashi continue à développer ses personnages comme elle en a l'habitude. Dans ce tome, c'est Shôma qui est à l'honneur. Il va essayer de récupérer l'âme d'un esprit vengeur (qui vaut 50 points) pour passer son premier petit examen. Malheureusement, le jeune shinigami ne possède pas encore les talents de médiateur de Rinne et il sera bien embêté face à la femme crocodile et au piège du démon Masato...

Par rapport au tome précédent, ça donne quoi ? Rinne conserve une certaine constance depuis quelques volumes. Les principaux acteurs sont bien en place et Rumiko Takahashi les exploite avec brio. La mangaka chevronnée montre qu'elle sait toujours faire de la comédie et délaisse les combats purs de sa précédente série (Inuyasha) pour revenir à ses premiers amours : la comédie romantique type Ranma 1/2. Je serais tenté de dire que ce n'est pas pour nous déplaire... !

Que peut-on attendre du prochain volume ? Puisqu'il n'y a pas de véritable fil directeur et compte tenu du type de série, il est difficile de trouver une quelconque manière de prévoir la suite de l'histoire.

Le mot de la fin : Avec une qualité qui ne se perd pas, la dernière série en date de Rumiko Takahashi est une incontournable pour tout fan de l'auteur. Drôle et possédant des personnages attachant, la série reste une valeur sûre du catalogue de Kazé Manga.

A découvrir

Hokuto no Ken T.25

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques