5/10

La Rose et le Démon T.1


Kumi et Hyô
La famille shôjo s'agrandit chez Panini Manga avec La Rose et le Démon de Miwako Sugiyama.

Kumi Kumakura est une jeune fille très timide et anxieuse à l'idée d'intégrer au milieu de l'année, le lycée dont elle rêvait. Elle profite du dernier jour des vacances pour y faire une visite et un repérage. Elle rencontre alors Hyô, un garçon gentil, beau et aimable. Notre héroïne tombe très vite sous son charme et lui offre l'ours en peluche que lui avait cousu sa mère avant de mourir, ainsi que son premier baiser. Le lendemain, Kumi a la surprise de retrouver son prince charmant entouré de filles qu'il embrasse à tout-va. Elle lui exprime aussitôt son mépris et tire un trait sur son premier amour. Mais notre petite rose aura bien des difficultés à oublier ce démon !

Contrairement à ce que le titre peut laisser paraître, La Rose et le Démon se révèle être une histoire d'amour ordinaire entre deux lycéens aux traits stéréotypés : Kumi la petite, mignonne et naïve nouvelle qui cache un passé douloureux et Hyô, le garçon populaire qui fait l'unanimité (ou presque) auprès des filles. Citons également les personnages secondaires : Tatsuki, ami proche du démon et gars sympa auquel notre héroïne peut facilement se confier, Kanna, louve solitaire qui deviendra meilleure amie et Chihaya, incarnation du prince rêvé par Kumi. On anticipe d'ailleurs le rôle de ce dernier dans les volumes à suivre. Un scénario sans surprises et une réelle déception pour ce manque d'originalité mais la lecture reste néanmoins agréable, propice pour passer le temps.

Le graphisme, bien propre au genre, est assez plaisant à regarder. On espère cependant voir plus de rebondissements dans les prochains tomes ! À suivre…

A découvrir

Adekan T.3

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques