A DECOUVRIR
9/10

Saint Seiya - Edition de luxe

"Des quatre coins de l'uuunivers, d'où triompheeee le mal... Sans hésiter, ils paaartent en guerre, pour un monde idéaaaaal! Les chevaliers du zodiaaaaquee s'en vont toujours à l'attaaaaaaque... En chantant une chanson bien haut, c'est la chanson des hérooooos!" Qui ne se souvient pas de ce générique ayant bercé l'enfance de ceux qui sont aujourd'hui de jeunes adultes entre 20 et 30 ans? Les Chevaliers du zodiaque reviennent dans une toute nouvelle édition et la série en profite pour récupérer son titre original Saint Seiya.


Les 3 premiers volumes de la série.

L'histoire n'a pas changé depuis la première parution: de jeunes orphelins ont été envoyé aux quatre coins du monde par la fondation Kido pour s'entrainer et devenir assez forts et valeureux pour pouvoir revêtir les "armures sacrées", symbole de la confiance qu'Athéna place en eux. Seiya, l'un d'eux, est séparé de sa soeur, Seika, et envoyé en Grèce pour obtenir l'armure de bronze de Pégase. A son retour, Saori Kido, présidente de la fondation Kido, lui promet de tout faire pour retrouver sa soeur disparue peu après son départ s'il participe au tournoi intergalactique, titanesque bataille entre chevaliers de bronze avec pour prix, l'armure d'or du Sagittaire.

L'édition deluxe est vraiment impressionnante. Malgré le prix élevé (10,55€), l'éditeur Kana ne se moque pas du client: grand format, couverture cartonnée rigide, pages couleurs (complète et bi-colore), nouvelle traduction et surtout, toutes les pages sont en papier glacé. Comparé aux autres éditions "deluxe" ou autre "perfect", c'est une très bonne surprise. Les "Perfect" de Panini et leurs pages en papier toilette sont très loin... On voit qu'un très bon travail a été fourni sur la maquette, comme en atteste l'effort fait sur la retranscription des noms et sur la traduction des attaques. La petite note en grec sur la 4e de couverture est aussi la bienvenue et donne un côté vraiment sympathique à l'esthétique de la couverture.

Au final, on se retrouve avec un monument du manga réédité de manière brillante. Il n'y a aucune honte à racheter l'intégrale si on la possède déjà et puis... Il n'y aura que 22 volumes au lieu des 28 originaux. Moi... Je n'ai pas hésité longtemps...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • Oxido

    27/04/2011 à 12h13

    Répondre

    Tout à fait d'accord avec toi OuRs256, une très très bonne réédition, dont je viens d'acquérir le premier volume !http://manga.krinein.com/saint-seiy ... 15845.html

  • Anonyme

    17/01/2012 à 11h47

    Répondre

    Ni votre nostalgie béate ni la qualité et le soin porté à cette édition ne justifie la note et votre égarement critique.
    Mieux noté que le métropolis de Tezuka ? Il faut revoir vos notes Krinein, à moins que la cohérence ne vous préoccupe point.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques