8.5/10

Saint Seiya - Edition de luxe T.9


Le phénix prêt à l'action !
La course contre la montre se poursuit dans le Sanctuaire. Premier arrêt : la maison du Capricorne. Shiryu choisit de rester et d'affronter un adversaire bien trop fort pour lui... Deuxième arrêt : la maison du Verseau. C'est au tour de Hyoga de régler ses comptes avec son ancien maître. Le duel des glaces promet d'atteindre des sommets. Troisième arrêt : la maison des Poissons, dernière maison avant celle du Grand Pope. C'est au tour de Shun de prendre l'initiative puisqu'il a une vengeance en suspend... Son maître Daidalos a été tué par le chevalier des Poissons alors qu'il était encore sur l'île d'Andromède. Tous les ennemis étant occupés, le champ est libre pour que Seiya se rende à la maison du Grand Pope. Du moins, c'est ce qu'il croit...

On continue notre voyage dans le sanctuaire avec des combats de plus en plus sympathiques. Bon, il faut avouer que celui de Shiryu contre le chevalier du capricorne ne met pas vraiment en valeur notre héros mais plutôt ses valeurs en tant qu'être humain. Qu'à cela ne tienne, Kurumada se rattrape avec les combats de Hyoga et Shun qui sont juste excellents (la palme revenant à Hyoga VS Camus). Les deux chevaliers ont développé de nouvelles forces en combattant jusqu'à l'article de la mort et ont prouvé qu'ils pouvaient surpasser leurs maîtres respectifs.

Le prochain volume devrait terminer l'arc du sanctuaire. Seiya est arrivé chez le Grand Pope et sa véritable identité est révélée. Il ne reste plus beaucoup de temps pour sauver Athéna et tout s'accélère ! Les ennemis tombent les uns après les autres, le premier gros arc narratif de la série touche à sa fin !

Cette nouvelle édition de Saint Seiya est juste sublime. Kana met les bouchées doubles pour nous offrir un ouvrage robuste et de qualité. Les schémas des armures en couleurs sont un vrai délice et on regrette presque de ne pas avoir plus de pages couleurs (on a juste le droit aux pages en tons rouges...). Attention aussi aux décalages du texte dans certaines bulles d'attaques, il n'est pas toujours bien centré et dépasse parfois. Vivement le combat final !

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • Oxido

    27/04/2011 à 12h13

    Répondre

    Tout à fait d'accord avec toi OuRs256, une très très bonne réédition, dont je viens d'acquérir le premier volume !http://manga.krinein.com/saint-seiy ... 15845.html

  • Anonyme

    17/01/2012 à 11h47

    Répondre

    Ni votre nostalgie béate ni la qualité et le soin porté à cette édition ne justifie la note et votre égarement critique.
    Mieux noté que le métropolis de Tezuka ? Il faut revoir vos notes Krinein, à moins que la cohérence ne vous préoccupe point.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques