8.5/10

Saint Seiya - The Lost Canvas Chronicles T.2

La terrible piqûre écarlate traverse la nuit étoilée pour pourfendre le Mal ! Le Chevalier Kardia du Scorpion a emmené la jeune Sasha hors du Sanctuaire, tout en ignorant qu'il s'agit de la réincarnation de la Déesse Athéna. Ils vont se retrouver au milieu d'une guerre qui pourrait anéantir la race humaine toute entière !


Antarèsssssss !

Autant le dire tout de suite, Shiori Teshirogi, avec ce deuxième tome de The Lost Canvas Chronicles signe tout simplement son meilleur tome de Saint Seiya à ce jour. L'histoire alterne entre scènes du quotidien et scènes épiques sublimées par un dessin qui s'adapte parfaitement.

On voit la déesse Athéna en mode découverte, elle ne sait pas encore comment accepter son statut divin et continue à penser, en fait, comme une jeune fille de son âge. Peut-être qu'au fond, elle ne veut pas grandir tout simplement et ça, Teshirogi sait l'exprimer de manière assez forte grâce à son trait parfois à la limite du shôjo. Elle ne se contente pas de rester à la surface puisqu'elle nous offre une analyse complète de cette Athéna dans une histoire où elle va être successivement spectatrice, victime mais aussi actrice. Et Teshirogi ne s'arrête pas la, elle creuse aussi Kardia, le chevalier du Scorpion que l'on avait déjà vu à l'oeuvre dans toute sa folie dans la série originale. Eh bien, ça ne s'est pas arrangé et il est toujours aussi casse-cou. Il se jette à corps perdu dans l'action et on découvre d'ailleurs la raison qui l'a poussé à devenir le chevalier d'or du Scorpion.

Autre point positif, l'auteur continue à mêler mythologie grecque et autres mythologies. Cette fois, ce sont les mythes Mayas qui sont revisités, ce qui donne une histoire de fuite sur fond de sacrifice qui renforce le côté épique de la mission du Scorpion, censé protéger celle qu'il ne sait pas (du moins pas encore) être la réincarnation de sa déesse. 

Teshirogi prouve réellement qu'on peut faire du neuf avec du vieux et qu'il suffit d'un peu de créativité pour faire d'une série qui démarrait bien un potentiel hit en puissance. Franchement, après la lecture de ce deuxième tome, je peux le dire : je les sens bien ces Lost Canvas Chronicles !

A découvrir

Shikabane Hime T.13

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques