7/10

Saint Seiya - The Lost Canvas T.21


Ikki ?! Ah non, c'est que Kagaho...
Le combat entre Kagaho et Dokho est terminé. Le chevalier de la Balance a invoqué l'ultime dragon pour "sauver" l'humanité de son ennemi. Il est prêt à mourir pour ça. Kagaho s'en rend compte et se dit que son adversaire ne mérite pas de mourir, qu'il existe des gens trop purs (comme Dokho) qui doivent continuer à exister (tiens, ça me rappelle FORTEMENT un autre combat...)... L'action se déplace ensuite sur Pandore, en route pour aller voir l'état de Rhadamanthe, toujours en prise avec le sang d'Hadés. Elle trouvera Valentine, un des disciples du Spectre du Wyvern (ou de la "vouivre", c'est selon) qui lui barre la route, son maître n'étant pas encore totalement remis. Après une petite altercation, ce dernier sera vaincu par Rhadamanthe lui-même, toujours fidèle aux ordres de Pandore. Le duo sera rejoint par le trio Athéna/Tenma et Yôma qui ramènera une personne inattendue dans l'histoire : Partita, la mère de Tenma et ancienne amie de Pandore...

Je vais passer outre le début du volume avec le combat entre Shiryu et Shur---- euh... je veux dire Dokho et Kagaho. J'ai déjà dit ce que j'en pensais dans la critique du volume précédent et je n'en démords pas : c'est tout simplement décevant. La deuxième partie par contre, a le mérite d'être très originale. Des spectres qui se rebellent contre leurs maîtres, c'est de l'inédit. Quand, en plus, on voit que c'est rudement bien mené... On ne peut qu'en redemander ! L'implication des parents de Tenma donne un vrai côté "nouveau" à une guerre sainte que l'on lit un peu comme une "réédition" actualisée d'une histoire que l'on connaît déjà. Les 4 tomes restants devraient mettre un point final et nous donner plus d'informations sur les motivations de Méphistophélès qui reste l'un des personnages les plus perfides et les innovants de cette cuvée Lost Canvas.

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

4 commentaires

  • Anonyme

    11/07/2008 à 17h35

    Répondre

    Il est un peux dur, de dire que Lost Canvas est inférieur a Saint Seiya G.



    Pour ma part je le trouve supérieur, d'un point de vue dessin. Quand au scénario je ne peux encore en discuter:



    Il est vrai que le scénario de Saint Seiya G sort des chemins battus. Mais Lost Canvas revient coller a l'ensemble de l'oeuvre.



    A lire les deux, mais faut s'accrocher pour apprécier G

  • Anonyme

    14/07/2008 à 01h13

    Répondre

    Bof bof, j'ai abandonné la série G à partir du tome 8. J'ai feuilleté celle ci et bof cela ne m'a même pas donné envi de l'acquérir.


     Voilà voilà.


    Aji

  • Anonyme

    06/08/2008 à 10h58

    Répondre

    Un peu pareil que James. Je trouve TLC supérieur à G, et de loin.


    G, j'ai  tenu un tome avant de laisser tomber (et encore, j'ai été au bout parce que j'avais PAYE pour ce truc, quand même). Alors que là... Ca me donne envie de me refaire des épisodes de l'anime ou encore de voir TLC adapté en anime *____*  


    Comme quoi les goûts et les couleurs... 

  • Anonyme

    21/12/2008 à 15h12

    Répondre

    Je suis une Fan des chevaliers Du Zodiaque depuis 4 ans et moi je dit que les Lost Canvas,les Saint Seiya G et la 1er saison(Sanctuaire,Asgard,Poseidon,...)Sont EXCEPTIONNEL!!!Les Lost Canvas sont bien fait et en plus,nous les fans on est au ANGES!!!^O^!!!Alors VIVE SAINT SEIYA!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques