8/10

Samidare T.3


Terrifiante princesse...
Après la mort du chevalier chien et la rencontre avec son frère, Mikazuki (le chevalier du corbeau), Yûhi est un peu perdu. C'est alors qu'apparait Nagumo, le chevalier cheval. Ce dernier leur apprend qu'il y a en tout douze chevaliers et qu'il cherche à les rassembler pour défendre la princesse et préparer la lutte contre les incantateurs. Le caractère très bagarreur de Mikazuki fait qu'il va provoquer Nagumo en duel. Leur duel sera interrompu par l'apparition de marionnettes de boue. Durant ce combat, Yûhi fera une découverte assez surprenante concernant son propre caractère et surtout vis à vis de ses capacités. Il se pourrait que la mort d'Hangetsu l'ait rendu plus fort... mais à quel point ? C'est ce que vous découvrirez dans ce troisième volume de Samidare !

Samidare confirme son statut d'excellent shônen grâce à un troisième tome aussi bon que les deux premiers. L'auteur continue à développer son univers en nous présentant trois nouveaux chevaliers : le cheval, le corbeau et le serpent. Des trois, on retiendra surtout Mikazuki le corbeau pour le moment puisque c'est lui qui semble voué à être le rival final de Yûhi. En effet, les deux sont amoureux de la princesse et cette dernière ne semble pas être insensible aux charmes des deux jeunes garçons. On a aussi le droit à un peu plus de détails concernant de potentiels ennemis de Yûhi. Une fois le Biscuit Hammer détruit, il devra peut-être se battre contre les autres chevaliers qui ne sont probablement pas pour la destruction de la Terre.

Les nouvelles capacités de Yûhi font de lui l'un des plus puissants chevaliers même s'il ne les maîtrise pas encore très bien comme en témoigne son combat contre Mikazuki. Les 11 chevaliers restants (le chien est mort dans le tome précédent) sont enfin réunis et la préparation du combat contre les incantateurs peut enfin commencer. C'est probablement ce qui sera au programme du prochain tome.

Du bon, encore du bon et toujours du bon ! Samidare est l'un de mes gros coups de coeur de cette année et j'ose dire que ce n'est pas pour rien. La série est bourrée de qualités et n'hésite pas à détourner les codes du shônen tout en les utilisant à sa façon. L'auteur a fini de mettre en place les acteurs de son récit (les gentils et le méchant ultime ont été présentés) et il devrait maintenant s'attaquer au gros morceau de son histoire : la destruction du Biscuit Hammer !

A découvrir

Spice and Wolf T.1

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques