7.5/10

Sanctuaire Reminded

La question peut paraître incongrue : est-il nécessaire de réaliser le remake d'une bande dessinée française sous la forme d'un... manfra ? Chose étrange à première vue, Sanctuaire Reminded dépasse les a priori négatifs et s'impose comme une adaptation revisitée par un couple d'auteurs différents. Partant du concept original de Sanctuaire (écrit par Xavier Dorison et dessiné par Christophe Bec), la collection Shogun se dote enfin de son premier manfra digne de ce nom avec un véritable scénario et une exploitation grandeur nature des fonds marins.

Evacuer la pression

Sanctuaire Reminded
Sanctuaire Reminded
L'armée rouge vient de livrer ses derniers combats en ce printemps 1945, et Berlin n'est plus qu'un champ de ruines. Sur ordre direct de Staline, un groupe de soldats russes a payé le prix fort pour s'emparer d'un bâtiment a priori anodin mais renfermant un secret convoité par le dictateur soviétique... Le 20 juin 2029, alors que le bâtiment phare de la Navy navigue au large des côtes syriennes, un étrange écho radar est capté à bord. Le USS Nebraska repère le lieu d'émission du signal, y découvre l'épave et revient sain et sauf. Mais celle partie dans le sanctuaire ne donne plus signe de vie. La décision est prise de renvoyer une équipe à la recherche des disparus, avec seulement quelques heures pour trouver les hommes manquants. Une simple mission de routine devient alors une effroyable descente aux enfers.

Vingt mille lieux sous les mers, la trilogie BD est adaptée avec une narration et un découpage manga. Au petit jeu facile des comparaisons, les deux oeuvres n'ont plus grand-chose à voir le concept et le début de la trame passés. L'ambiance de Sanctuaire Reminded est beaucoup plus orientée vers un public jeune avec une intrigue faisant la part belle à un suspense de premier plan. Cependant, pas besoin de s'éterniser sur le sujet, les auteurs de l'adaptation font leur propre autocritique avec un oeil objectif durant les pages bonus. L'intrigue principale conserve cette ambiance et le mystère latent tournant autour de plusieurs thèmes et dont on ne peut s'empêcher de se régaler à l'avance.

Pièges en eaux troubles

Entre aventure, horreur et thriller, Sanctuaire Reminded se donne les moyens de faire vivre son intrigue sur plusieurs tableaux. Le point de départ assez énorme en la matière se trouve bien exploité pour l'ambiance. A l'inverse, les personnages perdent de leur aura avec un traitement de l'intrigue confondant un peu tous les thèmes. Les caractères forts se côtoient et créent des moments de tension dans le sous-marin pour se révéler assez passionnants en soi. Le manfra parvient à sublimer tous les points négatifs en proposant de revisiter le thème de Sanctuaire avec une autre vision d'une histoire changeant radicalement de visage. La suite apportera encore plus d'enseignements.

Le principal changement réside dans le changement brutal de trait. Difficile de reproduire le trait époustouflant de Christophe Bec que les couleurs sublimait. Par conséquent, Crosa offre un trait totalement différent, sans rapport aucun avec son prédécesseur. Et ce n'est pas plus mal. Sanctuaire Reminded fourmille moins de détails et les cases ne demandent pas à s'extasier devant mais la clarté de l'ensemble permet de faciliter la lecture en gardant un ton « mangaïsé ». Le chara design aux visages carrés peut faire peur par son manque de détails mais passé le cap, le manfra se lit avec aisance.

A mettre entre des mains désirant suivre un scénario abouti et sur lesquels le début laisse présager de beaucoup de bons moments, Sanctuaire Reminded dépasse le cadre de la comparaison et s'impose comme un des leaders du manfra. Une adaptation osée pouvant séduire mangaphiles et bédéphiles.

A découvrir

Claymore - le manga

Partager cet article
A voir

Birth

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques