7.5/10

Sankarea T.2


Elle est pas mimi ?
Après avoir ressuscité grâce au remède confectionné par Chihiro, Rea est bel et bien devenue un zombie. Problème : un zombie… ça se décompose ! Le jeune homme décide alors de tout faire pour stopper le processus de putréfaction de la jeune fille qui, plus que jamais, est bien décidée à connaître les joies d'une vie normale. Un plaisir de courte durée, le père de Rea, toujours à l'affût, ayant décidé de récupérer sa fille. Et pour cela, il semble prêt à tout…

Chihiro est mis dans l'impasse puisque sa famille va découvrir l'existence de Rea. Pour le coup, ils acceptent bien vite qu'une inconnue reste chez eux sans vraiment d'explications mais bon, ça doit être l'un des seuls points faibles du volume. J'accroche de plus en plus aux dessins et au caractère ecchi (même si point trop n'en faut !) qui font ressortir une héroïne toujours plus belle, malgré sa décomposition avancée. C'est d'ailleurs le corps de Sanka qui est au centre de ce tome (oui, oui, laissez aller votre imagination). Chihiro doit trouver un moyen de l'empêcher de pourrir et pour cela, il décide d'étudier l'évolution de la santé de la jeune fille avec des intentions scientifiques. C'est aussi dans ce deuxième volume que vient l'affrontement contre le père. Il vient d'ailleurs un peu plus tôt que ce que l'on aurait pu imaginer et l'auteur l'expédie assez rapidement même s'il nous permet de découvrir une nouvelle faculté liée au corps de Sanka. 

Les prochains volumes promettent une étude anatomique de la jeune zombie. Avec son trait de plus en plus affiné, Mitsuru Hattori ne manquera pas de la dessiner sous toutes les coutures. 

Partager cet article
A voir

Ippo S3 T.12

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

2 commentaires

  • Loïc Massaïa

    08/02/2013 à 13h07

    Répondre

    Le principe est interessant, mais le traitement à l'air un peu léger. comme trop souvent...
    en tout cas le pitch est marrant, et on sent que ça peut évoluer...

  • OuRs256

    08/02/2013 à 17h36

    Répondre

    Loïc Massaïa a dit :
    Le principe est interessant, mais le traitement à l'air un peu léger. comme trop souvent...
    en tout cas le pitch est marrant, et on sent que ça peut évoluer...


    Bah disons que c'est assez dur de juger avec ce premier tome vu que ça pose à peine les bases mais bon, vu la précédente série de l'auteur, faut pas trop en attendre à mon avis ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques