Premier regard sur Sword Art Online Phantom Bullet

« Vous êtes ici dans un jeu vidéo, mais vous n'êtes plus là pour jouer. » Un an après son retour dans le monde réel, Kirito se voit confier une mission dans le nouveau VRMMO à la mode, Gun Gale Online, pour enquêter sur la mort mystérieuse de joueurs décédés après avoir été tués à l’intérieur du jeu... Pendant ce temps, une mystérieuse joueuse du nom de Shinon semble à la recherche permanente d’un adversaire capable de lui procurer des sensations de jeu intenses... sans que personne ne sache rien de son véritable objectif...


Après ses déboires dans Aincrad et Fairy Dance, Kirito n'en a toujours pas fini avec les jeux en ligne... Il a peine le temps de se remettre du sauvetage d'Asuna qu'un mec en costume vient lui proposer une mission financée par le gouvernement. Hum... Qu'est-ce qui se passe ?! Les autorités ont eu vent des exploits du jeune garçon lors des précédentes crises liées au VRMMO et viennent maintenant le chercher directement.

Du haut de ses 17 ans, l'adolescent va donc recevoir un paiement et une mission officielle, lui donnant une nouvelle excuse pour sécher le lycée. C'est beau le Japon du futur non ? Bon, je pinaille et je fais la mauvaise langue mais force est de constater que certains éléments de ce nouvel sont très mal amenés, ce qui n'aide pas au plus gros soucis de Phantom Bullet : sa lenteur folle.

L'oeuvre commence par un résumé du premier arc de la saga en une quarantaine de pages qui fait très redondant, surtout après : avoir vu l'anime, lu le light novel, lu les deux adaptations du premier arc en manga ainsi que celle du deuxième arc. Il faut dire que ça commence à faire beaucoup même si on se doute que les auteurs ont voulu rendre accessible aux novices (je dirais même à ceux qui ne connaissent pas SAO). Une dizaine de pages aurait fait le travail sans problème...

Toujours dans cette optique de contenter le "nouveau lecteur", on a le droit à une re-re-re-présentation complète de Kirito et de son entourage dans un chapitre d'énonciation qui paraît interminable tant la balance "dessin/texte" est ignoré. Une fois n'est pas coutume dans une adaptation de light novel, le lecteur est noyé dans une masse de textes explicatifs difficile à digérer qui rendent la lecture longue, très longue...

Résultat, le lecteur a du mal à se plonger dans cette nouvelle aventure malgré un nouveau VRMMO qui promet un peu de changement puisqu'il donne la part belle aux armes à feu. Kirito ne sera donc pas avantagé plus que ça sachant que sa spécialité dans SAO n'était autre que l'arme blanche. Gun Gale Online (ou GGO pour les intimes) va faire appel à son adresse et à sa dextérité plus qu'autre chose.

Graphiquement, Koutarou YAMADA est au niveau et propose un style fin et élégant qui est parfaitement dans le ton de la saga (on pardonnera la première version d'Aincrad). On n'en a encore pas vu beaucoup pour le moment (on a plus lu sur le jeu qu'on en a vu) mais on se doute bien qu'un soin tout particulier a été apporté au design des pistolets et autres mitraillettes et fusils snipers. En tout cas, les premiers montrés restent assez classiques même si très bien dessinés.

Ototo a fait son boulot habituel pour nous proposer une édition qui, encore une fois, est de haut niveau : une petite page couleur, un papier crème un poil plus transparent que dans Fairy Dance mais qui reste efficace et des noirs bien profonds. En réalité, il ne manque qu'un petit vernis sélectif sur la sur-jaquette et un lettrage qui s'adapte peut-être un peu mieux aux cases pour avoir un produit qui frôlerait la perfection.

Qu'il est lourd à lire ce premier tome de Phantom Bullet ! Le résumé du premier arc au début (mais pas du deuxième... pourquoi ?) ne fait qu'alourdir à la très longue présentation cout ça donne un premier opus raté même si, compte tenu des arcs précédents, on se doute que ça va aller en s'améliorant.

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Anonyme

    16/02/2016 à 02h13

    Répondre

    Je suis qu'au premier tome de Sao 3ème saison

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques