5/10

Secret Service - Maison de Ayakashi T.6


Couverture mensongère.
Après la tragique nuit ou le cortège des Yôkai a tué Miketsukami, la vie a changé à la Maison Ayakashi. Des anciens résidents, seul Sorinozuka a survécu et vieilli, tous les autres sont morts dans les années qui ont suivi le drame et se sont réincarnés, conservant ou non les souvenirs de leur vie antérieure. Ririchiyo, qui vient d'emménager à la Maison Ayakashi, n'y reconnaît plus personne. Pourtant, depuis qu'elle a rencontré la nouvelle incarnation de Miketsukami, pour une raison qui lui échappe, tout dans sa nouvelle vie lui semble faux. Petit à petit, ses souvenirs de souffrance lui reviennent, la faisant se sentir comme une étrangère dans sa propre peau. Malgré tout, les liens d'amitié restent les plus forts et les locataires de la Maison Ayakashi se font le serment de changer leur destin.

Je ne sais pas si c'est parce que je commence à m'y faire ou parce que je deviens un peu plus tolérant mais j'ai lu ce sixième volume de Secret Service assez rapidement. Peut-être que l'auteur a aussi un peu amélioré  la fluidité de son oeuvre. Ce qui ne change pas, c'est qu'on tourne toujours autant en rond. Déjà dans le tome précédent, l'accent était mis sur les efforts des habitants de la Maison Ayakashi pour cacher la mort du premier Miketsukami à Ririchiyo; eh bien, rebelote dans celui-là, à croire que l'auteur n'avait pas d'autre idée. L'évolution vient uniquement à la fin lorsque le psychopathe S & M lui fait réaliser l'évidence. C'est donc un "ENFIN!" de soulagement qui retentit dans votre tête et vous vous dites que l'histoire va enfin pouvoir avancer (enfin, vous l'espérez), ça sera l'enjeu du prochain volume. Je crois pas qu'il y ait autre chose de très intéressant à dire sur ce tome. L'humour est assez plat et rien de particulier ne devrait attirer votre attention. Ah tiens, c'est bizarre, j'ai entendu personne dire que c'était dommage ! 

Secret Service souffre de beaucoup trop de lacunes : scénario à dormir debout, relations mal gérées et personnages qui n'inspirent pas du tout de sympathie... Il faut que Cocoa Fujiwara revoit complètement sa copie pour relever un peu le niveau, ce qu'elle semble faire vers la fin ce tome. Seul l'avenir nous dira si cette fois c'est la bonne ou si elle va encore noyer le poisson.

A découvrir

Wingman T.6

Partager cet article
A voir

Gintama T.28

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques