7.5/10

Shikabane Hime T.13

L'exécution du Goryôhôshin qui visait à éliminer directement le roi de la Multitude se solde par un échec cuisant. Le Kôgonshû n'a alors d'autre choix que de battre en retraite, abandonnant Makina entre les griffes de Hokuto des Sept Étoiles. Pour la sauver, Ôri scelle un pacte avec l'étrange chat noir qui rôde dans son ombre, et accepte de lui céder son corps en échange de sa puissante aide…


Les couvertures sont superbes.

C'est l'hécatombe parmi le Kôgonshû et ses moines combattants tombent comme des mouches. Le Roi de la Multitude et les Sept Étoiles semblent vraiment trop forts pour nos héros. C'est d'ailleurs pour ça qu'Ôri va demander de l'aide à ce fameux chat et il va obtenir une puissance que l'on n'avait pas encore vue jusque là, ce qui lui permettra de récupérer Makina. Cependant, le vrai danger se trouve en la personne du Roi qui se dirige inexorablement vers le siège des moines combattants et semble bien décidé à en finir une bonne fois pour toutes. Vous l'aurez compris, ce treizième tome de Shikabane Hime fait encore une fois la part belle à l'action puisque l'on assiste à des combats sanglants et, pour la plupart, très rapides avec des zombies qui semblent vraiment trop fort du côté de la Multitude. L'étrange pluie s'avère être un catalyseur de pouvoir démoniaque et permet aux zombies de se lâcher sur les êtres vivants de la ville de Yama qui se change en gigantesque champ d'horreur. Une fois de plus, on n'entrevoit pas vraiment de solution jusqu'au dernier chapitre qui introduit la Shikabane Hime originelle, zombie qui possède un tout autre niveau que celui auquel on est habitué. 

Shikabane Hime se lit trop vite. L'auteur réussit à donner un tel impact à ses combats qu'on ne voit pas les pages passer. Le graphisme, toujours sombre, nous offre des explosions d'hémoglobines parfaitement contrôlées. Des filles, des armes, des zombies, du sang, voilà la recette gagnante de Shikabane Hime. Attendre le tome 14 jusqu'au mois de décembre risque d'être long...

A découvrir

Kuroko's Basket T.10

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques