6.5/10

Shikabane Hime T.9

Les princesses cadavériques aux formes généreuses se révèlent toujours aussi décidées à éliminer les Shikabane, zombies habités par un regret si fort qu'il les pousse à dévorer des humains.


Jolie Itsuki...
On peut découper ce volume 9 de Shikabane Hime en 2 parties. La première est constituée par la suite de l'histoire régulière. Le moine Takamasa arrive au terme de l'histoire qu'il raconte à Ori. Dans son récit, il essaye de faire comprendre au jeune moine associé pourquoi il faut faire attention aux sentiments de sa Shibakane Hime et ne pas douter de sa mission. A ensuite lieu une grande réunion visant à présenter une mission qui a pour but de détruire le Roi de la Multitude et se débarrasser par la même occasion de l'organisation, mais tout ne se passe pas comme prévu et une invitée non désirée se joint à la fête...

Dans la deuxième partie, on découvre un chapitre qui sert de prémices à la série. Elle met en scène Takamasa et Itsuki dans une histoire complètement différente. Itsuki est une jeune fille qui vient de mourir et cherche quelqu'un pour l'aider à accéder au paradis. Pour ce faire, elle a besoin de tuer 100 zombies, chose qu'elle ne peut pas faire sans l'aide d'un tiers. C'est alors qu'elle tombe sur Takamasa qu'elle croit être un moine puissant. Pas de chance pour elle, il n'est que l'héritier de celui qu'elle cherche et il est trop tard pour faire machine arrière puisqu'elle a conclu le pacte. Une étrange aventure commence alors pour ce couple pour le moins cocasse.

L'action est toujours omniprésente dans Shikabane Hime, peut-être même trop. La première partie se lit vraiment très vite et j'ai toujours cette désagréable impression que l'histoire n'avance pas. Cela fait plusieurs volumes qu'on en est au même point et l'auteur semble avancer à tâtons. Oui, ça lui laisse le temps de bien développer ses personnages, mais le lecteur va finir par se lasser. Le prochain volume devrait permettre à la situation de se débloquer un peu grâce à l'attaque qui devrait (je serais presque tenté de dire que ça ne sera que pour le volume 11...) débloquer la situation. Malgré tout, la petite histoire en deuxième partie se lit bien et on termine sur une note plutôt bonne, le graphisme aidant beaucoup. L'auteur a vraiment un joli coup de crayon et les effusions de sang sont plutôt bien rendues. Si les couvertures de la série attirent votre oeil, vous serez conquis !

A découvrir

Gate 7 T.2

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Blackburnes

    28/06/2011 à 13h52

    Répondre

    J'ai comme l'impression que l'animé doit être un poil meilleur ! Mais bonne news, je finis Bamboo Blade et le manga de Black Lagoon et je te donne mon avis http://manga.krinein.com/shikabane-hime-20348/critique-16361.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques