9/10

Shin Chan (S2) T.20

Shin Chan enchaîne les aventures et il le prouve avec la sortie du tome 20 de la seconde saison. Toujours avec le regretté Yoshito Usui, nous retrouvons l'enfant de cinq ans le plus agité du Japon dans un volume où vont se mêler tour à tour des histoires fantasques autour de sa vie familiale, scolaire ou encore les fameux contes fantastiques dans lesquels Shinnosuke tourne en dérision l'esprit des mythes et légendes. Au travers de ses aventures, notre héros va donc, de façon loufoque et sous-jacente, malmener les traditions et les structures du Japon. À quelle sauce va t-il manger les différents protagonistes ?


Technique double croisée aux lasagnes !
Dans ce tome, c'est avec plaisir que l'on constate l'implication de Shin Chan dans chaque histoire. Même lorsque son père sera au cœur de deux intrigues, Shinnosuke va être suffisamment pertinent pour relancer la spirale du n'importe quoi. Hiroshi sera d'ailleurs touchant dans son rôle d'homme en quête de confiance. Parmi les frasques du Shin Chan, nous aurons notamment la suite du tome 19 à propos de Sam Muraille. Le maître de kendo va donc se présenter sous son véritable jour et devenir un personnage digne de la série. Dans ce tome, les scènes se succèdent avec tant de folie qu'il en est presque difficile de tout résumer. Cependant, nous aurons droit à de véritables moments de bonheur entre Shin Chan et son camarade de classe Toru. Ce dernier est si opposé à notre héros que chacune de leur rencontre est mémorable. Que ce soit au ski ou dans la chambre de Toru, on ne se lasse pas de la créativité de Shin Chan pour pourrir la vie de son ami.

Les autres camarades de son école ne seront pas en reste puisque Misao va également en prendre pour son grade. Ce dernier sera particulièrement malmené lors des contes fantastiques. Une fois de plus, Usui nous montre sa capacité à générer des fables à partir du quotidien à l'instar de ses lutins de la coiffure. Le dernier récit sera également amusant à découvrir puisque c'est un monde parallèle ou futur possible dans lequel Shinnosuke est en C.P. Dans les faits, cela change peu de chose puisqu'il est toujours aussi agité mais en plus grand. Néanmoins, c'est en maternelle que l'on préfère notre héros grâce au personnel enseignant aussi drôle que névrosé.

Côté crayon, Shin Chan est égal à lui-même mais l'auteur manie le souci du détail jusque dans la dérision comme avec son « ceci est un téléviseur ». Ce tome 20 est donc une réussite qui ravira les amateurs de la série. Shinnosuke est déchaîné et il est même un professeur de bêtises pour certains personnages à l'instar du plus loufoque des sabreurs : Sam Muraille.

A découvrir

Bleach T.48

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques