8/10

Shinjuku Fever T.3


Mao et Nobuyo : atouts charme
Fuku continue à vivre à Shinjuku en compagnie d'Ume-san et de toute la bande. Dans son cours particulier, Fuku fait connaissance avec de plus en plus de lycéens. Il parle notamment à Mu-chan, une des amies de Nobuyo (qui s'appelle en réalité Satoko). Cette dernière a besoin de soutien car son père lui impose un rythme de vie assez particulier. Elle a un couvre-feu, les cours du soirs lui sont imposés, etc. Elle aimerait sortir un peu plus avec des amis et s'amuser comme toutes les jeunes de son âge, c'est ce qui va l'amener à passer la nuit chez Ume-san, sur une initiative de Fuku...

Notre héros sera ensuite confronté à Photo-Club. Ce dernier a complètement changé : nouveau look, nouveaux amis, nouvelle façon de parler... Cette transformation, il la doit à quelqu'un qui n'est pas inconnu à notre héros même s'il ne le sait pas encore : Sômei. À travers Photo-Club, il va chercher à se venger d'Ume-san et pour cela, il va tenter de le piéger avec de la drogue. Les encouragements de Fuku parviendront-ils jusqu'à son ami ? Comment Mao, Ume et Hyde résisteront-ils aux accusations ? Vous le saurez en lisant le tome !

C'est un vrai plaisir de retrouver Fuku et toute la petite équipe rassemblée autour d'Ume-san. Le monde de Shinjuku continue à jouer de mauvais tours à Fuku et prouve qu'il a une très mauvaise influence sur les gens de la campagne (le pauvre Photo-Club se retrouve mêlé à une histoire qui le dépasse un peu...). Ce tome est un peu particulier dans la mesure où le personnage de Fuku recouvre son statut de personnage principal. C'est lui qui fait avancer tout le volume et les personnages secondaires lui font un peu moins d'ombre que par le passé (c'est surtout le retour de Photo-Club qui permet ce recentrage). L'auteur continue de faire évoluer doucement le héros même si sa naïveté incurable n'est pas prête de le lâcher. Quoi qu'il en soit, le manga ne perd pas de son humour, de sa saveur ni de son attrait. C'est bien le principal !

A découvrir

Toriko T.3

Partager cet article

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

4 commentaires

  • Blackburnes

    26/10/2011 à 12h19

    Répondre

    Haha , donc un manga plein d'humour que j'ai envie de tester sur les conseils d'Ours . une question , tu es actionnaire de la Fnac ou pas ^^ ?http://manga.krinein.com/shinjuku-fever-23968/critique-17398.html

  • OuRs256

    26/10/2011 à 13h23

    Répondre

    Blackburnes a dit :
    Haha , donc un manga plein d'humour que j'ai envie de tester sur les conseils d'Ours . une question , tu es actionnaire de la Fnac ou pas ^^ ?
    http://manga.krinein.com/shinjuku-fever-23968/critique-17398.html


    Alors oui, je possède 10% du capital de la FNAC . Non plus sérieusement, pourquoi je serais actionnaire chez eux ?
    Pour en revenir au manga, il est vraiment très très bon, je ne m'y attendais pas du tout en plus.

  • Blackburnes

    12/11/2011 à 14h44

    Répondre

    C'était plus pour la blague qu'autres choses , depuis que je suis Krinein et tes chroniques qui me font voir d'autres horizons , j'ai l'envie irrépressible de lire ^^ et donc d'acheter plein de nouveaux mangas !

  • OuRs256

    12/11/2011 à 14h46

    Répondre

    Blackburnes a dit :
    C'était plus pour la blague qu'autres choses , depuis que je suis Krinein et tes chroniques qui me font voir d'autres horizons , j'ai l'envie irrépressible de lire ^^ et donc d'acheter plein de nouveaux mangas !


    Ah ben écoutes, si je peux te donner des envies et te faire découvrir des bonnes séries, c'est le top. Ça montre que mes articles servent un peu à quelque chose faut bien montrer de temps en temps que, dans la masse de shonen identiques qui sort, y'a deux trois trucs qui sortent du lot ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques