0.5/10

Shiori & Shimiko

Un argumentaire d'éditeur reflète rarement la vérité, embellit même la réalité au point que parfois l'on s'y reprend à deux fois afin de savoir si le manga a bien été lu par l'équipe du marketing avant d'être publié. Des fois, il arrive qu'un manga passe à travers les mailles du filet ou tout simplement que l'équipe n'ait pas le temps de le lire mais comme l'impression a déjà été réalisée, il faut trouver une accroche ! C'est la panique ! Vite, vite, il faut penser à Shiori & Shimiko !

Immersion rapide dans la tête du décideur : « Ah mince, panne d'inspiration... Oh bah tiens, si on faisait un jeu de mot comme une comédie occulte déjà culte au Japon ! C'est bon ça, Coco. » Oui. Sauf pour les lecteurs.

Un manga à guillotiner

Shiori & Shimiko
Shiori & Shimiko
I-no-Atama aurait tout d'une petite ville de banlieue ordinaire si elle n'était pas peuplée de toute une ribambelle de personnages grotesques autour desquels se produisent sans cesse toute sorte d'événements occultes. Les pauvres Shiori et Shimiko ne sont pas au bout de leurs émotions !

Histoires courtes. Frayeur mais surtout rires devant le ridicule des situations provoqués par un scénario venu d'une autre planète. Les personnages évoluent dans un délire sans s'en rendre compte avec Shiori la jolie et Shimiko l'intello (rime pauvre). On n'a pas connu plus stéréotypé. Et dans ce petit monde horrifique, les personnages les plus invraisemblables se sont donné rendez-vous : professionnel du suicide assisté, chat humain, insectes maléfiques, poupées animées... Une vraie poilade assortie de petites phrases et d'un ton général insensé. Pas d'histoire principale, juste un enchaînement de nouvelles avec des personnages féminins criards et manquant de jugeote.

Zzzzzzzzz...

Le premier volume du manga date de 1996 mais visiblement le trait n'a rien à voir avec aucun autre, il semble hésitant, disproportionné, plombé d'erreurs en tout genre avec un découpage classique et des personnages aux attitudes figées. Le travail ressemble à s'y méprendre à celui d'un amateur, les détails sont grotesques, à la limite de la parodie d'un manga d'horreur mais le pire reste sans doute la petite touche d'humour apportée à quelques unes des fins d'histoires. Mais le pire du pire est atteint lorsque Daijirô Morohoshi réutilise le personnage de Cthulhu tiré de l'oeuvre de H.P. Lovecraft à sa propre sauce. Horrible, affreux, à en manquer de qualificatif.

Shiori & Shimiko concentre tous les défauts en une seule et même oeuvre. Un titre qui frôle le bide. En format moyen sans une édition souple, Doki-Doki prend la tangente de la réussite. A croire presque que ce titre sert juste à étoffer leur catalogue manga... et c'est ça le plus effrayant !

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Alain

    25/10/2006 à 09h07

    Répondre

    Un poil hors sujet, mais vous trouvez pas que le titre est bizarre ? "La tête décapitée"... Ca me choque. J'ignore si c'est la traduction française qui laisse à désirer ou si c'est fait exprés mais ce n'est pas très français tout ça. Rien que ça me ferai passer à côté sans en regarder le contenu...

    Fin du Hors sujet...

  • Anonyme

    27/10/2006 à 03h35

    Répondre

    Oui c'est vrai ça...quand on décapite une tête,il lui reste quoi?????????

  • Anonyme

    21/12/2006 à 02h54

    Répondre

    Si les personnages principaux sont des jeunes filles, c'est avant tout parce que l'auteur a réalisé ce manga pour un lectorat féminin (comme c'est le cas pour la plupart des titres horrifiques),


    Ha bon?Les mangas d'horreur c'est prioritairement pour les filles?C'est la première fois que j'entend ça....c'est vrai?

  • juro

    21/12/2006 à 11h30

    Répondre

    Pas toujours mais c'est vrai pour la catégorie de manga intitulé "joseï" (donc dans le cas présent c'est vrai) et le joseï c'est mal ! La qualité est très rarement au rendez-vous et on tourne souvent en rond facilement

  • Anonyme

    22/12/2006 à 04h13

    Répondre

    Spirale,c'est une josei?J'ai bien aimé,moi.

  • juro

    22/12/2006 à 11h07

    Répondre

    le chat machine a dit :
    Spirale

    moi-même a dit :

    et on tourne souvent en rond facilement


    C'est pas clair ? Confrontons nos points de vue alors

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques