6.5/10

Sket Dance T.2


La fine équipe ?
Au lycée, la vie n'est toujours pas simple. Vous devez revoir une amie d'enfance à qui vous voulez cacher votre réelle identité ? Le spectacle de fin d'année tant attendu de votre petit frère a été annulé ? Vous n'arrivez pas à remonter le moral d'une copine inconsolable ? Appelez le Club des Protecteurs de la vie scolaire à la rescousse ! Bossun, le stratège, Himeko, la princesse des racailles, et Switch, le geek muet ont des solutions à tous vos problèmes !

Même si ce n'est toujours pas un titre génialissime, ce deuxième tome de SKET Dance est un peu meilleur que le premier. Pourquoi ? Réponse tout de suite !

Déjà, l'auteur commence à nous proposer des histoires qui durent plus d'un chapitre, ce qui fait qu'on a un peu plus le temps d'apprécier les actions des personnages et de les voir à l'œuvre tout simplement. Bon après, les mini-arcs sont assez inégaux et certains sauront vous plaire plus que d'autres, ce qui n'a rien de particulièrement choquant. Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié les derniers chapitres de ce volume qui racontent comment le SKET Dan doit lutter pour sa survie en montant une pièce de théâtre. Mais, pourquoi doit-il se battre vous demandez-vous ? Eh bien parce que le Conseil de discipline a décidé que le club ne servait à rien (comment ça il a pas totalement tord ?) et donc qu'il fallait le fermer (c'est logique dit donc !). Himeko, Bossun et Switch vont donc devoir redoubler d'inventivité pour ne pas finir au placard. Le bon point, c'est que ça va permettre à l'auteur de réutiliser tous les personnages qu'il a présentés dans le premier tome pour donner lieu à un gros rassemblement qui ne vous laissera pas indifférent. L'humour joue toujours sur la même corde : un comique de situation qui peine encore un peu à convaincre mais des références à d'autres titres du Jump (hebdomadaire dans lequel est pré-publié SKET Dancequi ne manqueront pas de vous arracher un sourire (ou alors vous n'êtes pas de vrais fans !). Quoi qu'il en soit, on sent une petite amélioration qui laisse présager un joli futur pour la série. 

Avec de belles possibilités d'évolution, SKET Dance continue son démarrage un peu lent. Le titre n'est pas encore rodé et ça se voit puisque les personnages restent encore un peu obscurs (on s'attache encore trop peu à eux). Bon après, certains personnages secondaires comme Roman (elle me fait bien ricaner) me donnent vraiment envie de continuer et de voir ce que l'auteur nous réserve. 

A découvrir

Enigma T.5

Partager cet article
A voir

Ippo S3 T.10

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

1 commentaires

  • Canette Ultra

    05/04/2013 à 15h49

    Répondre

    En lisant ta critique avec des lycéens qui règlent des trucs dans leur bahut, j'ai eu envie de me regarder un épisode de Parker Lewis ne perd jamais

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques