7.5/10

Soul Eater T.21


To the moon !
Envoyée en mission pour étudier le comportement des baleines des airs, Maka ressent une longueur d'âme pour le moins inhabituelle. Cependant,
un tout autre problème préoccupe la jeune fille, le Maître Shinigami vient d'ajouter le nom de Crona sur sa guest-list.. hum... non sur la liste des individus à éliminer. Même si ses exactions sont inexcusables, Maka est déterminée à ramener Crona sur le chemin de la rédemption. Pour cela, elle doit d'abord la trouver. Alors qu'elle essaye de localiser la longueur d'âme de sa nouvelle cible, elle retombe sur ce qu'elle avait ressenti dans le village près de la baleine à un seul détail près... Cette concentration de folie pure se trouve... sur la lune ! Le Grand Dévoreur est repéré et Shibûsen va pouvoir passer à l'action. C'est l'heure des préparatifs pour le combat final !

La série entre dans sa dernière ligne droite. La plupart des problèmes ont été résolus et seuls Crona et le Grand Dévoreur subsistent. On se rend de nouveau compte que Black Star est un cran au dessus des autres meister lors de son "combat" contre la baleine mais aussi quand il se débarrasse facilement des nombreux clowns qui tentent de barrer le passage au vaisseau de Shibûsen. Les nouveaux ennemis (les "maîtres clowns") ont un design très tape à l'œil, surtout la fille qui laisse paraître tous ses atouts (oui oui, tous), espérons juste que leurs pouvoirs ne soient pas décevants.

La bataille sur la lune promet d'être épique. Il semblerait que Crona ait envie de posséder le Grand Dévoreur, ce qui veut dire qu'elle va y aller aussi et donc que tout le monde va être réuni là-bas pour un gros final feu d'artifice où tout va péter !

Alors oui, ce volume est indéniablement moins bon que le précédent mais il ne faut pas se leurrer, c'était très difficile de faire mieux ! Le tout reste très agréable à lire (le graphisme y est pour beaucoup) mais ça reste un gros prélude qui nous met plus l'eau à la bouche qu'autre chose. On rentre dans le vif du sujet à la fin mais ce n'est pas assez pour vraiment dire de quoi le combat sera fait. Vivement l'atterrissage !

A découvrir

Reborn! T.33

Partager cet article
A voir

Ippo S3 T.5

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

5 commentaires

  • The Fuzzy Duck

    29/03/2009 à 18h11

    Répondre

    J'ai hésité longtemps avant d'acheter le tome 1 de Soul Eater. J'avais peur d'une série complètement nulle puisque partout on en faisait l'éloge (un peu comme Fairy Tail à une autre époque même si le manga est en réalité excellent). Mais j'ai tenté l'expérience. Le premier tome, pas terrible... Comme chaque shonen il fixe les bases fait rencontrer pleins de héros. Certes c'est drôle et graphiquement trés beau, ça vole pas très haut. J'ai quand même acheté le tome 2 et là surprise vraiment excellent. Encore plus drôle que le premier il fait naître une intrigue beaucoup plus intéressante que laissait entendre le premier tome. Le tome se termine par un petit coup de suspence terrible et on veut à tout prix savoir la suite.


     Par contre je trouve que la psychologie de certains personnages se ressemble ce qui est dommage. Black Star et Soul prétendent être cool sans arrêt et le répètent. Heureusement le tome 2 modifie ça en montrant un Soul attachant, gentil et héroïque. Par contre Black Star conserve sa personnalité.


     


    Je vais dire que c'est un super manga à lire absolument. Le tome 1 est selon moi assez mauvais mais la fin laisse entrevoir une suite passionante et le tome 2 est vraiment à la hauteur: tout simplement génial.


    Par contre je pense que ce manga n'est peut être pas à mettre dans toutes les mains... L'humour est un peu comme One Piece sur la stupidité des héros et l'auteur nous montre dans chaque volume des filles nues avec une poitrine assez... développée dirons nous! Des scènes pas très utiles dans le manga et parfois une traduction pas terrible ( Dans le tome 1, la sorcière Blair lance son attaque en disant Trouille Trouille Citrouille... pas terrible. Pareil pour "maitre mange-mort" qui heureusement a été retraduit en Maitre Shinigami")

  • Anonyme

    05/05/2009 à 14h55

    Répondre

    j'ai pas accroché

  • Anonyme

    01/12/2009 à 15h45

    Répondre

    Je fais suite aux deux avis et à la critique déjà publiés.


     Je trouve que ce manga est d'une excellente facture. Pour lire les scans sur Internet (mais j'achète les tomes dès qu'ils sortent en France), je peux vous assurer que l'intrigue va très loin et que l'on est pas dans un shônen basique sans personnalité.


    Une des grandes forces de l'auteur réside dans sa capacité à développer un panel de personnages très large. Ici, il n'y a pas un personnage principal qui est au centre de l'histoire, mais une multitude de tandems qui sont tous uniques. Aussi bien en terme de personnalité que de char-design.

    Pas une équipe Meister+arme qui n'ait pas la classe ou ses pouvoirs bien spécifiques. Tous ont droit pendant le déroulé de l'histoire à leur moment de gloire. Et l'auteur ne tombe pas pour autant dans le fan service.


    L'autre gros point fort du manga est son scénario. L'auteur nous tient en haleine et enchaine les arcs avec une grande habileté. Ca commence doucement et à partir du tome 6 l'histoire s'emballe, on monte dans les tours et l'auteur nous attrappe par le col et il ne nous lache plus. Du coup, on lit, on est accroché et on en redemande. Les méchants sont vraiments des pourris et disposent d'un charisme et d'un background au moins tout aussi développé que les protagonistes de Shibusen.

    Sans vouloir révéler quoi que ce soit, cela faisant looongtemps que je n'avais pas un méchant aussi intéressant et accrocheur que Médusa par exemple.

    Et que ceux qui ont peur d'un manga un peu enfantin (car c'est un peu l'impression que laissent les deux premiers tomes) se rassurent. On débouche assez vite sur une histoire assez sérieuse et sombre, après une introduction dans la légèreté. On reste bien entendu dans du shônen, mais c'est pas Digimon non plus. )  L'humour ne disparait pas pour autant du manga, et ça aussi c'est vraiment bien géré par l'auteur.


    Les bastons sont magistrales. Fluides, très bien orchestrées,  avec des moves impressionnants, on vibre à chaque coup que s'échangent les adversaires. Et là encore, au fil de l'histoire, on voit tous les personnages majeurs en action avec leur pouvoir bien à eux et ça dépote sévère. ^^

    Mention spéciale d'ailleurs pour Balck*Star et Tsubaki qui, selon moi, ont droit aux bastons les plus furieuses du manga jusqu'à ce jour. Je ne doute pas que les autres personnages ne seront pas en reste dans le futur. ;o)


    Je pourrais continuer longuement ainsi, mais je ne suis pas très doué pour ordonné mes idées...



    Bref, JE RECOMMANDE CHAUDEMENT Soul Eater à tous ceux qui ne s'y seraient pas encore penché dessus. Ca vaut le détour, croyez-moi.

  • Baka-Chan

    09/01/2012 à 21h47

    Répondre

    Je savais même pas que le 18ème opus était sortie, je suis ravie !! 8Dhttp://manga.krinein.com/soul-eater-14379/critique-17901.html

  • Plax

    10/01/2012 à 08h28

    Répondre

    Et d'après Ours le tome est loin d'être mauvais

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Chez Krinein Manga et animes, c'est la culture japonaise qui est mise à l'honneur grâce à des critiques de shonen, shojo et autres termes bien connus des vrais fans. Toi même tu sais.

Rubriques